Droits de l’homme : fin d’une fiction!

Publié le par Pierre-Luc Seguillon

 

               
         
Dans le quotidien « le Parisien », Bernard Kouchner, soudain saisi par un grand souci de réalisme,  reconnaît qu’il a eu tort de demander à Nicolas Sarkozy de créer  en 2007 un secrétariat aux droits de l’Homme. C’était une erreur, confesse-t-il,  « car il y a contradiction permanente entre les droits de l’homme et la politique étrangère d’un Etat, même en France. Cette contradiction peut être féconde, mais fallait-il lui donner un caractère gouvernemental en créant un secrétariat d’Etat ? Je ne le crois plus. »

            Autant dire que ce secrétariat ne sert à rien et que son titulaire Rama Yade joue vainement les utilités  en dépit de ses efforts méritoires. Démonstration en a été faite dimanche dernier au Grand Jury. La jeune femme y avait été conviée à l’occasion du soixantième anniversaire de la déclaration des droits de l’Homme. Elle est venue à l’émission flanquée d’une belle brochette de ministres. Or, qu’a-t-on retenu de son long et laborieux plaidoyer en faveur des droits de l’Homme ? Rien ! De cette émission, la presse n’aura rapporté que le refus de  Rama Yade de prendre la tête de la liste UMP aux prochaines élections européennes comme le lui demandait instamment Nicolas Sarkozy. Des suites de cette prestation consacrée à la défense des Droits de l’Homme,  on ne retiendra finalement que le mécontentement de l’Elysée à l’encontre de la jeune secrétaire d’Etat accusée d’avoir pris la grosse tête et qui pourrait bien ne pas retrouver de portefeuille lors du prochain remaniement ministériel !

            A moins que la morale de cette histoire ne soit en définitive qu’il n’est pas bon pour la femme, fut-elle ministre,  de ne point se rendre aux desiderata de l’homme, surtout quand il est  président… Autrement dit que les droits de la femme ne sont décidemment pas encore les droits de l’homme !

         

Commenter cet article

Jacques 11/12/2008 15:56

Cher Monsieur PLS,

C'est avec plaisir que je découvre que certains sur LCI n'ont pas que des avis tièdes.
Votre position sur le passage de Rama Yade au Grand Jury détonne de celle d'Eric Revel. Peut-être est-ce la proximité avec elle qui l'a envoutée ?

Quant à Yade directement, elle n'a de légitimité à tenir tête à Sarkozy, dont je suis loin d'être fan, que si elle est légitime elle-même...et pour l'instant, elle ne l'est pas (aucune expérience de militantisme actif à l'UMP !!!!). La seule solution et alors qu'on lui offrait une place dorée pour le parlement européen, Madame dit non !! Si elle n'arrive pas à comprendre l'importance de l'Union européenne alors qu'elle est SE aux Affaires étrangères également, sa place ne doit plus être sur le devant de la scène !
Je dis donc au revoir Madame !!

PS: Alain, avez-vous pensé à prendre vos médicaments ? Je vous sens tendu !!???

SEDAThttp://ann.over-blog.com/ajout-commentaire.php?ref=1477621&ref_article=25280795 11/12/2008 14:19

Bjr Pierre-Luc Séguillon...!

A Béa...!

Je ne crois pas que cela soit du racisme,il est beaucoup plus subtile qu'on ne pourrait l'imaginer,d'ailleurs les races n'existent pas,il n'y a qu'une seule race pour les êtres humains,la race humaine...!

Il a bien fallu un jour qu'une première personne dise que le terme de "Nègre/Négro" était péjoratif pour qu'il le devienne et que tout le monde le suive,moutons de "Panurge",je serais curieux de savoir qu'est-ce qu'il a incité à le définir comme tel (péjoratif) en sachant qu'à la base/source,le terme de "Négro" signifie tout simplement "Noir" en espagnol,nègre en français...?! Pourquoi le terme de noir/black ne serait pas péjoratif et pourquoi le terme de "Négro",le serait-il? (Question à poser à cette première personne concernée,car je ne saisis pas la démonstration de sa pensée)...! C'est un non/faux problème.

C'est Aimé Fernand David Césaire (Basse-pointe,Martinique,1913-Fort-de-France,2008) qui avait eu l'idée de remplacer/substituer ou plutôt de préférer le terme de négritude:

"Nuit qui me délivre des raisons des salons des sophismes,des pirouettes des prétextes,des haines calculées des carnages humanisées.
Nuit qui fonds toutes mes contradictions,toutes contradictions dans l'unité première de ta négritude"...!

lucie 11/12/2008 12:32

On a fait beaucoup de bruit autour de la déclaration de Kouchner... Je l'avais comprise positivement. C'est vrai que ça entraîne systématiquement des déclarations un peu " à l'emporte pièce" , Mme Rama Yade ayant le souci d'exister.
Droits de l'homme, oui, mais leur place n'est pas forcément au sein d'un gouvernement, c'est ce que disait Kouchner, et je suis assez d'accord, car cela éviterait des incohérences ou des surplus de difficultés.
Quant à la prestation de Mme Yade, j'avoue que je suis assez sévère. Je trouve qu'elle est de plus en plus "langue de bois" avec un ton qui ne s'harmonise pas à ce vieux système de réponse des politiques.
Après tout, affronter les suffrages est peut-être une épreuve qu'elle redoute de perdre. C'est plus facile d'être protégée que de se bâtir une progression .... Compréhensible, mais c'est dommage!

charlotte roche 11/12/2008 10:55

je crois qu'il faut distinguer la pertinence de ce secretariat qui n'est rien d'autre qu'une instance " mode" chargée de faire la morale aux autres pays et depourvue de pouvoirs ,et qu'il aurait peut etre eté plus judicieux de rattacher au ministere de la justice et l'action de rama yade .helas depuis le debut rama yade n'a jamais pu expliquer les contours de son secretariat puisque vous journalistes ne l'avez interrogée que sur un seul sujet : sa couleur ! comme vous n'avez pu vous empecher d'interroger constamment dati ou amara sur leurs origines . j'admire ces femmes de ne pas vous avoir tous allumés sur vos origines a vous et votre couleur a vous ! les journalistes ont été infames avec ces 3 ministres . comment expliquer une politique et une action quand le seul sujet sur lequel on vous interroge c'est vos origine s et votre couleur ?

Bea 11/12/2008 09:49

Cedric dit: "la belle negresse": vos propos sont lourdement condamnable, et je vais de ce pas aller sur le site de SOS racisme! Honteux!