Martine Aubry invitée du Grand Jury

Publié le par Pierre-Luc Seguillon

     

    
      Martine Aubry, maire de Lille et candidate à la direction du PS, sera ce soit l'invitée du Grand Jury RTL LCI Le Figaro.

      C'est, effet cette semaine que les militants du parti socialiste vont voter pour la motion de leur choix: cinq motions, celles conduites respectivement par Bertrand Delanoë et  Martine Aubry; prudemment, Ségolène Royal a évité de se mettre en position de numéro 1 sur la motion "ligne claire" qu'elle soutient;  Benoît Hamon a déposé une motion de connotation plus radicale et dont il explique qu'elle trouve sa pleine justification dans la situation de crise que nous traversons; reste la motion écologique "utopia" de Franck Pupunat. 

      A la vérité personne ne peut raisonnablement pronostiquer l'ordre d'arrivée de ces motions après le vote des militants. Les derniers votes datent du congrès de Mans en 2005. Depuis la composition du PS s'est énormément modifiées. Il y a eu les nouveaux adhérents de la présidentielles dont beaucoup n'ont pas renouvelé leur adhésion. Certains sont partis, d’autres revenus. Les alliances d'ici au congrès de Reims, les 14 15 16novembre prochain,  voire au congrès lui-même, devraient se nouer autour de la motion qui sera arrivée en tête. Il n'est pas exclut cependant que les socialistes ne parviennent pas à dégager une majorité et décident de confier le poste de Premier secrétaire à un représentant de la jeune génération dénué d'ambition présidentielle.

     Les problèmes que le parti socialiste doit trancher sont nombreux outre la désignation d'un leader: son incapacité actuelle à opposer, dans cette période de crise, un projet clair, cohérent et convainquant face à un Nicolas Sarkozy qui peut donner le sentiment aujourd'hui de faire une politique social démocrate, sa difficulté à se situer et à définir une stratégie entre radicalité d'un Olivier Besancenot qui séduit de plus en plus les Français et un François  Bayrou qui fait de plus en plus figure de seul opposant crédible à Nicolas Sarkozy.

     Ce sont toutes ces questions qui nourriront le Grand Jury de ce soir ainsi que vos propres interrogations.

Commenter cet article

beatrice 02/11/2008 15:02

autrement dit,meme vous mr PLS n'etes interessé que par qui est "la principal opposant a sarkosy"
certes mais avec quel programme,merci de nous en faire part,parce que moi,je cherche mais je ne trouve pas,et le principe seul d'etre un opposant ne me suffit pas,allez du courage mr seguillon ,expliquez nous

SEDAT 02/11/2008 12:51

Bjr Pierre-luc Séguillon...!

1)Le terme d'utopia est un néologisme grec forgé par Thomas More en 1516 pour désigner la socièté idéale qu'il décrit dans son oeuvre Utopia.Il est traduit en français par utopie.Ce terme est composé du préfixe u et du mot topos qui signifie lieu.Le sens d'utopie est donc,approximativement,"sans lieu","qui se trouve nulle part".(Sauf peut-être,le nouveau parti d'Olivier,le NPA,mdr).

2)L'utopie (eutopia,allusion à euphorie,aussi) est la description d'une socièté idéale.Elle procède d'ailleurs d'une tradition que l'on fait remonter à la République de Platon.Plus spécifiquement l'utopie (utopia) est un genre littéraire s'apparentant au récit de voyage mais ayant pour cadre des sociètés imaginaires...!

Quand à Martine Aubry,on l'a vu à l'oeuvre quand elle était au pouvoir...!

Nous pouvons continuer à rêver...!

Bien à vous,Reynaldo.