Invité du Grand Jury: Jean Claude Trichet

Publié le par Pierre-Luc Seguillon

                
Jean -Claude Trichet est, ce dimanche, l'invité du Grand Jury RTL - LCI - Le Figaro. Nous l'interrogerons bien sur analyse de la crise financière, sur le rôle des Banques centrales et plus particulièrement sur celui de la BCE dont il est gouverneur. Nos questions porteront aussi sur les réponses américaines et européennes à cette tourmente financière. Mais c'est aussi les retombées de ce désordre financier sur la réalité économique et sociale et  la manière de réagir à la probable récession qui seront au centre de cette émission. A la vérité les questions sont multiples !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mirino 03/11/2008 14:16

Après avoir prôné le euro fort qui à part d'avoir asphyxié l'économie européenne, pour au moins deux ans, naturellement aussi au détriment des exportations, contribué à la crise économique mondiale en accentuant la disparité entre l'euro et le dollar (disparité d'autant exagérée aussi par rapport avec le livre sterling qui en les 18 mois avant le début de la crise avait descendu de 1.50 €/£ jusqu'à 1.20€/£), Monsieur Trichet a finalement e très tardivement condescendu à baissé le taux d'intérêt par un degré insuffisant.
Mais il nous suggère (comme si les Dieux de l'économie mondiale lui ont accordé un pouvoir absolu pour faire de tels gestes généreux) que ce n'est pas 'impossible' que un jour à l'avenir (mon prince viendra) un autre baisse de taux pourrait être considéré...

L'ironie de sort, après cette longue période de strangulation européenne, c'est que l'euro a récemment baissé à la valeur qu'il avait il y a trois ans par rapport avec le dollar- dont le taux d'intérêt n'est que 1%! Tout cela pour rien!

C'est probable que Mr. Trichet soit un bon banquier, si aujourd'hui bons banquiers existent, mais c'est plus probable, sinon certain, que Mr. Trichet est un mauvais responsable de la BCE. C'est une responsabilité non seulement économique, mais aussi geo-politique et on a l'impression que de telle considérations n'intéressent pas trop à Mr Trichet qui préfère jouer le banquier locale.

Claude 23/10/2008 15:28

Non Béa, ce n'est pas une caution. C'est du bon argent sonnant et trébuchant.

Contrairement à d'autres dépenses, celle ci est un placement. Cet argent n'augmente pas la dette nette de la France puisqu'elle l'emprunte et le prête aussitôt à un taux supérieur à celui auquel elle l'emprunte.

Quand la fluidité des liquidités sera de retour définitivement la France va récupérer ses billes avec intérêt. Comme je l'avais annoncé il y a un mois, les Etats spéculent, la France aussi.

Il est important qu'après que de nombreuses banques étrangères aient "touché" des apports de liquidité, nos banques ne soient pas "à la traîne" ni en état d'infériorité. Ces avances que leur fait l'Etat vont leur permettre d'être plus réactives sans se faire "manger".

Cordialement,
Claude

eLleaiMe 21/10/2008 12:19

Bonjour , j'entends encore les hurlements de certaines personnes pour les déboires de prises d'intérêts par le crédit lyonnais en Amérique .Au fait combien cela a-t-il coûté ?
La justice américaine emploie-t-elle le virtuel et le spirituel pour interpréter ses lois ?
Aujourd'hui ,nous voyons la réaction des "clubs" ,prendrent le pas sur la justice ?
Est-ce inquiétant ? A vous de me répondre ?

Bea 20/10/2008 22:12

Et ca Claude, cest une caution peut-etre????


http://tf1.lci.fr/infos/economie/conjoncture
/0,,4130838,00-l-etat-injecte-10-5-milliards-dans-6-grandes-banques-.html

paul 20/10/2008 18:43

bonjour pls
je tiens juste a vous feliciter pour votre interview de trichet vous avez poser les bonnes questions sans concessions.Vous avez rattrapé les errances economiques de monsieur mougeotte.Bravo dommage que l'on vous voit pas davantage dans les emissions.Bravo