Martine Aubry invitée du Grand Jury

Publié le par Pierre-Luc Seguillon

  

   Une triple  actualité justifie la présence, dimanche prochain, de Martine Aubry au Grand Jury RTL LCI Le Figaro. 
   L'ancien ministre de l'Emploi et de la Solidarité, numéro deux du gouvernement de Lionel

Jospin est celle qui a mis en place les trente-cinq heures. Que pense-t-elle du projet de loi présenté cette semaine en conseil des ministres qui tout en maintenant la durée légale du travail à trente-cinq heures en libéralise totalement la durée réelle contrairement à l'accord passé entre la CFDT et la CGT d'une part et le Medef et la CGPME de l'autre?
   L'actuel maire de Lille et président de la communauté urbaine qui a été récemment la vedette du rassemblement des reconstructeurs socialistes, ne cache plus ses ambitions sur la direction du PS  voire son intention de se lancer dans la course présidentielle en 2012. Comment se situe-t-elle dans le débat qui agite les socialistes à quelques mois de leurs congrès ?
    Le fille de l'ancien président de la Commission européenne, Jacques Delors,  est un avocat actif de la construction communautaire. Comment réagit-elle au "non"irlandais" et comment voit-elle le devenir de l'Union?
    Telles sont quelques-unes des questions que nous poserons à "la Dame des 35 heures" avec bien sûr beaucoup d'autres et notamment celles que vous voudrez bien formuler en commentaire de ce blog.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gillou 30/06/2008 16:24

Ma chère Béa, je crois qu'à la distribution, vous avez cru que c'était des bonbons et vous en avez pris plusieurs fois.
« C'est nouveau ça? Ca vient de sortir? »
A croire que vous ne lisez pas la presse (ou alors vous vous arrêtez aux titres) car cela est très courant. Avoir un excellent QI n’est pas un signe d’intelligence. Celui qui rentre « débile (pour ne pas employer un autre mot plus court)» dans une grande école en sort généralement encore plus. Et à mon avis, malheureusement (pour vos élèves) vous en êtes l’exemple même.
Je ne comprends pas avec le QI que vous estimez avoir et dont vous nous bassinez à longueur de commentaires que vous n’écriviez pas mieux (pas mal pour une normalienne une faute par ligne !!!).

Claude 30/06/2008 12:09

Béa,
Etre l'un de vos élèves ? Vous galéjez. Si nous étions dans la même structure vous et moi, je serai votre patron et je ferai tout ce qui serait dans mon pouvoir pour vous envoyer à l'école pour vous perfectionner notamment dans la communication. J'essaierai de vous aider à organiser votre pensée, à écouter et réfléchir avant de parler et d'arrêter de croire qu'une normalienne n'a plus aucun effort à faire dès lors qu'elle est normalienne (au contraire, elle a au moins le devoir de ne pas ridiculiser cette prestigieuse école en se donnant en spectacle ridicule). En attendant je vous confirai les étudiants les moins à risque pour eux.

Claude 30/06/2008 08:53

Béa,

Vous oubliez de dire que le patron de l'ouvrier nordique qui lui fait un bras d'honneur est celui qui a le plus de latitude pour licencier son salarié avec le préavis le plus court et en ayant le minimum d'explications à donner. Pour qu'elles fonctionnent, toute chose à sa contrepartie.

Claude

PS - pour le QI (qui n'est pas suffisant pour se faire une idée) il faudrait que vous soyez bien au dessus de 130 pour pouvoir me chambrer et votre sottise doit pas mal vous handicaper.

Bea 27/06/2008 16:46

Gillou et Claude, cest tout de meme pas de ma faute si vous avez des QI de 2 en puissance (pardon Claude, j'avais oublié, pour vous cest un QI de 0.5): il serait temps de remmetre votre intelligence en question!

Si vous ne comprenez rien a ce que je raconte, je ne vais pas perdre mon temps à vous le rexpliquer une 5eme fois: cette 4eme sera la derniere!

Il faut instaurer en France le droit de travailller moins, cest a dire que l'employé a le droit d'imposer a son employer de travailler à mis temps! Simple a comprendre ca non?

Si vous etes contre ce principe, alors n'allez pas encore une fois soutenir sarko qui pase son temps a citer en exemple les pays du nord, car justement, ce droit existe dans les pays du NORD!!!!!

Claude, vous confonder le droit d'etre au chomage (qui existe effectivement , car on la le droit de decider quand on veut d'arreter de bosser avec une lettre recommandée et accusé de reception, et un preavis) avec le droit de décider sans l'accord du boss de travailler moins de temps par semaine, qui lui n'existe pas en France: on peut travailler a mis temps mais on ne peut pas l'imposer de force au boss! hors, dans les pays du nord, et ben si! L'ouvier a droit de faire un bras d'honneur a son patron, sans que celui ci le licencie juste apres, en lui disant: moi je veux bosser 20 h au lieu de 40 et si vous n'etes pas centent cest pareil!

Ca va les QI de 2 (ou 0.5), ou il vous faut une 5eme repetition? Dites donc, si vous etiez mes éleves, ca serait le piquet direct! :))

Gillou arrete le pinard mon vieux! Si je comprends bien, on a le droit de mettre en grosse lettre un titre raciste, tant que l'article en dessous ne l'est pas? C'est nouveau ca? Ca vient de sortir?

Claude 27/06/2008 00:38

Béa,

Vous écriviez : "Je ne suis pas contre ceux qui veulent travailler plus! Ok, très bien autorisons les gens a travailler plus, je n'ai rien contre! Mais autorisons aussi les gens à travailler que 35 heures quitte a gagner moins! Il ya une différence entre cela et entre le discours de Sarko qui veut mettre un terme a la durée du travail. Il est évident que les boss en profiteraient".

Alors, comment vouliez vous que je sache qu'il fallait comprendre : " En France, quand on travaille à plein temps et que l'on veut passer à temps partiel, c'est au bon vouloir des boss! Dans les pays nordiques, c'est un droit de l'employé! Il ya la une petite nuance non?". Les énoncés ne doivent pas être faciles à suivre avec vous...

Puisque vous insistez, Sarko ne veut pas mettre un terme à la durée légale du travail qui restera à 35 heures avec un maximum de 48 heures mais où les salariés et les employeurs décideront ensembles du contingent d'heures supplémentaires. Contrairement à ce que vous croyez il y a plus de consensus dans les entreprises (surtout les petites) que dans votre fac. Vous devriez demander à faire un stage dans une petite entreprise (cela devrait être obligatoire pour tous les enseignants : être l'ombre active d'un petit patron pendant 3 mois chez le banquier, à l'inspection du travail, au Trésor public, dans son travail quotidien, à faire du recouvrement, etc.) Après ça vous auriez une autre opinion des "boss".

C'est vrai que d'autres pays ont d'autres usages que nous dans beaucoup de domaines. L'herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin, y compris pour les nordiques. L'avantage avec l'Europe c'est que l'on peut changer quand on veut. On n'est pas bien en France ? Allez hop on s'installe en Suède. Moi, si j'avais autant à me plaindre que vous, il y a longtemps que j'aurai démissionné. On ne m'aurait pas tenu dix minutes dans un enfer comme celui que vous décrivez.

Salutations,
Claude