Jean Sarkozy digne fils de Nicolas

Publié le par Pierre-Luc Seguillon

 

 

Difficile – sans vouloir être réducteur ni céder à la facilité  de ne pas faire la comparaison entre Jean le fils et Nicolas le père.

 

Même précocité.

A 22 ans, Nicolas Sarkozy était déjà  conseiller municipal de Neuilly. A 28 ans, il en devenait maire.

A 21 ans, son fils Jean est conseiller général, responsable de l’UMP à Neuilly, et depuis aujourd’hui président du groupe UMP au conseil général des Hauts-de-Seine.

 

Même célérité dans la manœuvre tactique . En 1983, Nicolas Sarkozy prend occasion de la mort subite du maire de Neuilly, Achille Peretti, et de l’hospitalisation de Charles Pasqua pour souffler la mairie à ce dernier.  Au printemps dernier, Jean le fils prend occasion du mælström créé à Neuilly par le forfait de David Martinon pour négocier un poste de conseiller général. Il saisit aujourd’hui la démission de Jean-Jacques Guillet pour capter la présidence du groupe UMP au conseil général, présidence initialement destinée à un autre élu.

 

Même inclination à trahir quand besoin s’en fait sentir.( ce qui est un classique de la vie politique).  Le père a trahi tour à tour Pasqua puis Chirac. Le fils participe à l’exécution de David Martinon qu’il avait pourtant promis de soutenir à mort.

 

Même témérité pour ne pas dire même culot tranquille. Le père n’a peur de rien. Le fils non plus qui  n’hésite pas à affronter et à provoquer ce vieux routier de la politique qu’est Patrick Devedjian patron de l’UMP et patron des Hauts-de-Seine, hier à Neuilly,  aujourd’hui à Nanterre.  

Comme son père, le fils ne paraît pas insensible aux famille bien nées et fortunées  

Comme son père, le fils possède  une tchatche peu ordinaire et une vraie capacité de séduction.

 

A la différence du père, cependant Jean  a trouvé la politique dans son berceau alors que Nicolas Sarkozy l’a conquise à la force du poignet.

 

Certes, Jean n’est pas « un fils à papa ».! Il serait absurde d’imaginer, derrière le fils , le père à la manœuvre. Tout juste peut-on soupçonner une admirative tendresse de Nicolas Sarkozy pour ce rejeton surdoué. Mais pour être le digne fils de son père, Jean doit  encore démontrer que son fulgurant parcours est totalement indépendant d’un atout dynastique.

Commenter cet article

Jerome 18/06/2008 10:49

Chere Bea, ca fait plusieurs fois que je vous le dis: arretez de vous prendre la tête avec ce Claude! Il est clair comme de l'eau de roche qu'il lui manque une case: c'est le genre de personne bornée qui adore avoir le dernier mot. Une perte de temps ma pauvre Bea! Retournez bosser un peu !

SEDAT 18/06/2008 06:54

Bjr Pierre-Luc Séguillon...!
Sauf que,si,il n'y aurait pas eu papa,derrière lui,il aurait pû devenir "manoeuvre"...! lol
Reynaldo.

Claude 18/06/2008 00:30

Excusez-moi Béa.

J'ai lu deux liens, je ne pouvais pas savoir que vous aviez déjà oublié le premier en donnant le second. Déjà comme ça si jeune ?

Vous aviez raison de rire, je me foutais de vous. Vous êtes obsédée par Sarko et sa progéniture. C'est maladif ? Vous ne pensez donc jamais à autre chose ? La vie ? L'amour ? La joie ? Je ne sais pas, pensez à quelque chose d'heureux sinon vous allez vite disjoncter définitivement. La Verrière vous guette. Je vous apporterai des oranges, c'est pas loin.

Bea 17/06/2008 19:20

ahhahha, Claude, hey je vous ai sonné au fait? faites attention vous allez nous
peter une durite! Et quel humour ou la la L'ADN d'un scooter: un sketch digne des meileurs humoristes! vous etes le nouveau colluche! Votre deuxieme degre est des plus recherchés! Bravo! chapeau bas!

Vous etes a la masse mon vieux et deux trains en retard: il ne sagit pas de cette histoire d'ADN sur le scooter (celle avec le voleur), mais celle ou le petit Jean serais rentré dans une BM et aurais pris la fuite....

Tiens, au fait, cest marrant d'ailleurs, j'entends souvent les sarkozistes traiter les jeunes en scooter de cretins et d'inconscients, qu'ils meriteraient des paires de claques a longueur de journee:)) hahaha, et ben alors la je suis d'accord avec eux!!

Mr PLS, vous allez pas nous faire croire tout de meme que le fait de s'appeler Sarkozy ne l'ait pas un peu aider a griller les etapes! Nous ne sommes pas des bleus cher PLS!

Jeff de Burlats 17/06/2008 18:09

Cher PLS,
me référant à votre intro, je vous demande:"Pourquoi le faire, alors"?. Voyez le niveau des interventions que cet article suscite!