Sarkozy à Beyrouth: un voyage très symbolique et très politique

Publié le par Pierre-Luc Seguillon


         
          Quand Nicolas Sarkozy opère sur le terrain de la politique extérieure, la politique intérieure n’est jamais bien loin. Preuve en est le voyage qu’effectue le chef de l’Etat ce samedi au Liban pour saluer l’élection, le 25 mai dernier, de l’ancien chef de l’armée, Michel Sleimane, à la présidence de la République.

En étant le premier à venir célébrer sur place l’heureux dénouement, grâce à l’accord de Doha, d’une crise politique qui a duré près de 18 mois et qui a failli jeter le Liban de nouveau dans la guerre civile, Nicolas Sarkozy poursuit bien entendu plusieurs objectifs diplomatiques.

Paris accompagne de la sorte l’aboutissement d’un processus dans lequel notre ministre des Affaires étrangères s’est beaucoup investi même si la solution de la crise doit plus aux efforts diplomatiques déployés par la Ligue Arabe et à la médiation du Qatar qu’aux nombreux voyages à Beyrouth de Bernard Kouchner.

La France entend surtout marquer son attachement sourcilleux à l’indépendance du Liban et apporter sa caution au nouveau président dont elle a soutenu la candidature. Enfin, Nicolas Sarkozy manifeste de la sorte la volonté de la France de s’impliquer au Proche-Orient avec une possible reprise du dialogue avec Damas au moment où la Syrie paraît vouloir normaliser ses relations avec Israël.

Toutefois, il est clair que ce voyage a été organisé en sorte de satisfaire un certain nombre de préoccupations de politique intérieure. Si Nicolas Sarkozy a demandé à son Premier ministre de l’accompagner à Beyrouth c’est bien pour faire un geste en direction de François Fillon et tenter de démentir les rumeurs persistantes de discorde entre les deux hommes. Si le chef de l’Etat a souhaité que les dirigeants de l’UMP fassent partie du voyage, c’est encore pour démontrer qu’il en est le seul patron  quand certain évoquent un début de divorce entre le chef de l’Etat et la formation majoritaire. Et si, fait exceptionnel, le président de la République emporte dans ses bagages les dirigeants de l’opposition c’est avec l’intention de surprendre l’opinion, de démontrer son ouverture d’esprit et de réaffirmer sa volonté de rompre en tout domaine avec ce que faisaient ses prédécesseurs.

A mi-chemin des préoccupations internationales et intérieures, le souci du projet d’Union méditerranéenne n’est pas absent de ce voyage. Nicolas Sarkozy aspire à  faire de la présidence française du Conseil européen au second semestre une grande présidence. Elle s’ouvrira, le 13 juillet prochain à Paris par la réunion des pays du pourtour méditerranéen et les 27 pays membres de l’Union européenne. Le Liban sera présent mais Nicolas Sarkozy espère également convaincre Damas de faire le voyage.

Ainsi fonctionne le cerveau sarkozien. Quand le lobe diplomatique est en action, le lobe politique n’est point au repos.

 

Commenter cet article

Bea 11/06/2008 11:27

Jean-Pierre, j'ai du mal a voir ou est l'incohenrence: au contraire, la coherence, cest que toute guerre d'independance et perdue d'avance, est stupide, que toute guerre entraine des atrocités menées dans chaque camp, que ce soit par la torture à la gegène, les viols, les massacres de villages d'un coté, que, de l'autre, par les attentats a l'aveuglette fanatique contre des civils, le massacre des harquis, les tueries de colons.
Je mers tous ces criminels dans le meme sac!D'autre part, je connais personnellement quelqun qui etait dans l'armee francais et a connu mes totures: il me disait que les 15 premiers jours, les bleus vomissaient, puis au bout de 15 jours, on s'habituait a tout, et qu'en voyant les copains tomber, on avait un desir de vengence incontrolable! La guerre est une connerie! Et vouis egalement apparement!

Bea 11/06/2008 10:07

Et ben, qui aurait cru que PPDA se ferait viré de tf1, celui qui avait pourtant la plus grande notoriété dans le milieu, et etait le plus respecté? Tout ca parce qu'il aurait moins d'audience, bien qu'il rassemble toujours 7 millions de telespectateurs! Et qui met-on a sa place? Lolo Ferrari!!! Et qui va devenir bientot directeur de tf1? Un copain de Sarko, sous les conseils "avisés" de Sarko lui-meme! Je crois qu'il faut parler de la Berlusconisation des medias Francais, ou plutot la sarkozition, sarkotion ou sarkozisation, bref, peu importe, je parlerais plutot de connerisation :)) ! Cher PLS, cela ne vous inquiete-il pas un petit peu?

PPDA etait un journaliste tres professionnel! Je le regardais tous les soirs. Je le compare à l'illustre Dan Rather de la CBS, qui lui aussi s'etait fait viré par Bush. PPDA a eu au moins le merite de pas parler de cette histoire Nico-Carlita à Disney à son 20h! Chers journaistes, vous avez aidé l'election du prince en allumant l'un apres l'autre Bayrou et Royal! Et aujourdhui, votre beau prince semble bien ingrat et vous fait virer les uns apres les autres:))) Il est encore plus amusant de voir qu'il fait viré ceux que l'on a denoncés etre partisans de ce meme prince, comme s'il essayait d'enrayer cette idee du peuple que les medias seraient sous sa botte, ce qui est un comble :))

Question: et que vont devenir les guignols sans PPDA?

jean pierre 11/06/2008 09:01

@claude :

Béa vous demande bien sur ce que vous savez au sujet de la gégène en Algérie , toujours la meme question bateau bien pensante.(sans bien sur se poser la question au sujet de la torture par le Fln ou bien meme avant au Maroc pendant la guerre du RIF )

Voici ce que pensait en février sur ce meme Béa des viols commis en tant de guerre dans differents pays , cela ne la dérange pas plus que cela pluisque tout le monde selon Béa a violé , donc cela justifie bien evidement :

Biensur il y a du avoir des viols. Cest ce qui se passe la plupart du temps pendant une guerre, dans les deux camps! Quelle armée sur cette planete peut se vanter qu'aucun de ses soldats n'a jamais violé une femme ????? Il ya eu des viols en 39-45, Il ya eu des viols en Algérie, iil ya eu des viols au vietnam, il ya en ce moment des viols un peu partout sur cette planette, en Irak par exemple... dixit Béa en février 2008 , belle cohérence de pensée.

Bea 10/06/2008 19:17

Voici un superbe envolee lyrique pro Sarloziste, de la part de votre collegue, cher PLS:

http://tf1.lci.fr/infos/france/politique/0,,3872891,00-commentaire-politique-christophe-barbier-juin-.html

Je suis impressionnée par l'impartialité journalistique de notre Barbier de Seville, grand ami de la premiere dame... Depuis que Carlita est a L'elysee, il se lache le petit: cest la droite journalistique decomplexée ! On se demande pourquoi son echarpe est toujours rouge .. :)) Et apres ces journalistes s'etonnent qu'ils nont plus aucune credibilité... :)

Bea 09/06/2008 20:03

Je suis a moitié d'accord avec Sarkozy, a moitié opposée, sur la question de la repentance et du probleme des massacres pendant la decolonisation.

1) Il faut que la France reconnaisse tous leurs massacres et cela au plus vite! Par exemple, on oublie certains massacres a Madagascar, ou dans d'autres pays ou la decolonisation s'etait soi disant faite dans la douceur. Ctes pourquoi je suis contre à 100% Sarkozy quand il pretend qu'il faut en finir avec cela! Cest faux et archi faux! Le president de la republique represente la France! Il faut en somme crever les absces et en finir au plus vite avec nos tristes moments de notre histoire! Ctes comme cela aussi que Chirac avait regagtne le coeur des pays de Magreb.
2) La ou je suis d'accord avec Sarkozy, cest qu'une fois ou on la fait, il faut dire haut et fort, ue les jeunes Francais n'y sont absolument pour rien dans ces massacres, et qu'il ne faut pas sombrer dans l'extremisme et le nationalisme.
3) il faut arreter la mise en place de lois totalement cretines et procatrices, telle que celle sur les bienfaits de la colonisation, qui heureusement, a ete abandonnée!

Simple, clair, net et precis. Tres sarkozistes quoi? :)