Devedjian: démonstration réussie

Publié le par Pierre-Luc Seguillon


            Patrick Devedjian n’a pas apprécié – on s’en souvient, le nouvel organigramme de l’UMP décidé par Nicolas Sarkozy au lendemain des élections municipales. Le chef de l’Etat a en effet alors choisi d’encadrer le secrétaire général de l’UMP par deux ministres nommés secrétaires généraux adjoints : Nathalie Kosciusko Morizet et Xavier Bertrand.

            En lançant le brûlot sur le démantèlement des trente-cinq heures souhaité par l’UMP, Patrick Devedjian savait pertinemment qu’il allait mettre le ministre de l’emploi en porte à faux. Celui-ci a été aussitôt contraint, en effet, de démentir le secrétaire général de l’UMP et d’affirmer qu’il n’était nullement question d’abolir la durée légale du travail à trente-cinq heures puisqu’elles étaient le seuil de référence pour le calcul des heures supplémentaires détaxées et défiscalisées.

            Patrick Devedjian a ainsi entendu démontrer qu’on ne pouvait être à la fois responsable du parti majoritaire et, à ce titre, aiguillon de l’Exécutif, et membre du gouvernement… sauf à être schizophrène.  Démonstration réussie. CQFD !

Commenter cet article

SEDAT 22/05/2008 07:39

Patrick devedjian qui avait insulté Anne-marie Comparini de "Salope" devant une "caméra",on voit bien là son niveau intellectuel...!

lucie 22/05/2008 07:26

je n'avais pas vu les changements techniques pour vous répondre! moins bien pour l'écriture.

Devedjian a très bien joué. et de plus, ses arguments se tiennent. oui, c'est une quasi clarification des rôles et il fait même ressortir que le sempiternel appui du Président à son ministre Bertrand devient si prévisible qu'elle en est caricaturale.

bien joué!

annick 21/05/2008 22:14

Ce que dit PLS n'est pas faux...
Probable coup politicien.
Ca vole bas à l'UMP en ce moment.Le système sarkozy est en crise.
Pourquoi ne pas admettre la vérité....pour trouver la solution?
Aux fans de NS: plutôt que de déverser par principe votre venin buté sur le centre, que d'agresser systématiquement,que de réciter la lithanie ultra-libérale, prenez garde à l'attaque Delanoé qui pousse une offensive sociale-libérale, s'engouffrant sur le vide laissé par la politique actuelle...
Sans le centre, vous êtes mal.
Ne vous trompez, comme d'hab, d'adversaire...
La droite la plus bête du monde ?

Alain 21/05/2008 21:23

Comme au Cinoche

En prêtant cette pensée à Patrick Devedjian, vous nous dites « Sauf à être schizophrène » il ne serait pas possible d’être à la fois un responsable du parti majoritaire et membre du gouvernement!

Un vieux briscard comme vous, cet éléphant du commentaire politique. Comment imaginer que vous puissiez être doté d’une mémoire de souriceau ? Non je ne le crois pas, nous sommes au cinéma, comme à Cannes, Deauville, Berlin ou Venise.

Silence ! Moteur sur un Flashback de la prise de l’UMP par Nicolas ! Un Travelling avant sur son retour au gouvernement ! Remake de la scène du cumul présidence UMP et ministre de l’intérieur ! Fondu-enchaîné sur le ministre d’Etat, OSS numéro 002! Gros-Plan et tracking du candidat à la présidentielle ! Clap de fin sur un Président Sarkozy visualisant les Rushes.

Etait-ce nouveau ? Non parmi les premiers ministres, Lionel Jospin n’était-il pas le patron du PS ? Edouard Balladur un cadre éminent du RPR ? Jacques Chirac n’était-il pas le président du RPR ?

Vous semblez tellement satisfait de votre démonstration, quel bonheur, un rien vous amuse! Comme au cinoche Cqfd !

Alain