Les intermittents de l'Assemblée !

Publié le par blog-pl-seguillon

Jean-Louis Debré , le président de l'Assemblée nationale, déplore que, dans leur majorité,  les élus de la Nation ne voient midi qu'à l'heure de leur clocher. Ceux-ci explique-t-il, se préoccupent davantage des intérêts de leur circonscription que de l'intérêt général du pays. Obsédé par l'idée de leur réelection, ils se comportent comme des "intermittents de l'Assemblée nationale" . C'est là, estime Jean-Louis Debré , une des raisons de l'affaiblissement du rôle du parlement.  

 

C ette confidence fait suite à sa réaction  télévisée en demi-teinte, lors du grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, au sujet du comportement de Jean Lassalle . Ce dernier a fait grève de la faim durant un mois   pour obtenir que l'entreprise Toyal ne transfère une partie de son activité industrielle à quelques kilomètres de son canton. Cela, au risque de dissuader les Japonais de venir investir désormais en France!

 

I l est vrai que la longue et courageuse grève de la faim de Jean Lassalle  était  digne de respect et a provoqué l'émotion. Mais à considérer l'intérêt national, n'était-elle pas déraisonnable et irresponsable ?

Publié dans blogpls

Commenter cet article