Le drôle de handicap de Dominique Strauss-Kahn

Publié le par blog-pl-seguillon

Dominique Strauss-Kahn a un drôle de handicap dans la course à la présidentielle : il a la morphologie politique d'un Premier ministre ; il ne parvient toujours pas à avoir celle d'un président de la République. On le donne volontiers pour Premier ministre de Ségolène Royal. Il compenserait le manque d'expérience et de compétence supposé de la présidente de la Région Poitou-Charentes. On l'imagine sans peine Premier ministre de Laurent Fabius. Il équilibrerait vers le centre la gauchisasion récente du champion du non au référendum européen. On le voit bien Premier ministre d'un Lionel Jospin qui ferait son retour impromptu sur la scène politique. Les deux hommes s'apprécient et formeraient un tandem de haut niveau.

 

         Comment dépasser cette image et se donner la crédibilité d'un présidentiable, c'est ce que va s'employer à, tenter Dominique Strauss Kahn au début de cet été par la publication un livre dans lequel, analysant tous les événements de l'année écoulée, il expliquera comment en quelque sorte il aurait réagi et agi s'il avait été à l'Elysée.

 

         Cela peut  faire un succès de librairie. Cela fera-t-il d'un éventuel Premier ministrable si la gauche l'emportait un possible présidentiable ? C'est tout le pari de Dominique Strauss-Kahn.

Publié dans blogpls

Commenter cet article