Pollution politique

Publié le par blog-pl-seguillon

    Ceux qui se portent au chevet de la fusion Suez-Gaz de France pour tenter de sauver ce projet,  de Thierry Breton , le ministre de l'Economie à François Loos, le ministre de l'Industrie  en passant par Patrick Ollier, le président UMP de la Commission des Affaires économiques ont un souci majeur: dissocier le projet de celui qui le porte, en l'occurrence  Dominique de Villepin !

     Il paraît évident aujourd'hui que l'une des raisons majeures pour laquelle une bonne partie des députés de l'UMP rechignent à ratifier ce projet est la personne même du Premier ministre. Ce dernier est discrédité dans l'opinion après l'épreuve du CPE. Les sondages l'attestent. Il a perdu toute autorité sur les parlementaires de l'UMP qui redoutent, à l'approche des échéances électorales, d'être entraînés dans le naufrage politique du chef du gouvernement. Aussi, le fait même que ce dernier   se soit mis en avant dans le projet de fusion Suez-GDF et se soit présenté comme son inspirateur  a contribué à compromettre les chances de réussite de ces épousailles.

      Commentaire de François Loos, croisé ce matin sur L.C.I. :  "les politiques ont la mauvaise habitude de se pousser du col quand ils interviennent sur le secteur économique privé. Ils feraient mieux d'être discrets ". Et ce polytechnicien, qui a une bonne expérience de l'entreprise, de rappeler comment, en septembre 1993, Gérard Longuet s'était fait avantageusement photographié entre le patron de Renault, Louis Schweitzer, et le président de Volvo, Pehr Gyllenhammar. Avec un chiffre d’affaire de l’ordre de 241 milliards de francs en 1993, le nouveau groupe promettait   de devenir le sixième constructeur automobile mondial, la septième entreprise industrielle européenne et la dix-neuvième au rang mondial... Voilà qui ne porta pas chance à ce mariage entre les deux constructeurs automobiles. Le triste épilogue de ces épousailles fut un divorce.

Publié dans blogpls

Commenter cet article

commentaires 07/09/2006 16:57







Par mjr71,

 





Corporatisme.





He oui spah, il y a les énarques, qui, a gauche comme a droite placent leurs amis dés qu'un poste se libère. Il y en a même qui vivent ensemble et font des enfants. Le corporatisme existe partout.















Par spah,

 





sur le détail





une petite nuance ebichu, en France nous avons l'ENA, que les américains n'ont pas : ils sont alors bcp plus habitués à prendre des compétences dans le monde civil, même si ces personnes ont toutes plus ou moins fréquentées les mêmes grandes universités. Nos "grands" chefs d'entreprises sont plutôt des enarques type inspection des finances attirées par les sirènes du privé (et des stock-options) sur un système de cooptation anti-démocratique...















Par ebichu,

 





petit detail





Je voulais juste rajouter un petit details qui me surprend toujours en france... Ici les chef de grandes entreprises sont souvent poussé à leur poste par les politiques, aux USA les grands chefs d'entreprises sont invités à rejoindre le gouvernement pour leur connaissances et leur talents... je ne suis vraiment pas un fan des states, mais au moins sur ce point ils font du sens... eux! (d'ailleurs thierry breton est l'exception qui confirme la régle en france et il est l'un des très rares à sortir du lot dans ce gouvernement!)















Par ebichu,

 





bien vu mr PLS





Je trouve votre analyse des plus pertinante en effet... mais quelle tristesse pour la france une fois encore... Je comprend bien que chacun essaye de sauver sa peau à l'approche des elections... mais non en fait je ne comprend pas! Le courage des politiciens a completement disparut (a t il jamais existé en france?), personne ne semble capable de prendre des decisions difficiles mais necessaire quitte a hypotéqué sa carriere politique (et son partie pour quelques années)... J'admire le chancellier shroeder (?) pour son courage et sa tenacité, d'avoir eut le courage de ses opinions et qui portera l'allemagne de l'avant dans les années à venir quand nous nous debattrons pour essayer de garder la tête hors de l'eau! La fusion GDF/suez est primordiale pour la france! seule et isolé GDF est voué à l'echec, et la fusion avec Suez est une occasion revé pour GDF... Je pense que Suez aurais pourtant mieux à faire avec NL... Dans quel pays vivont nous.. bientot le CSA devra pousser l'UMP dans l'opposition avec bayrou!! Quand on entend les politiciens sur lci dire que non la france peut être réformé et que ce n'est que de simples idées recut et qu'ensuite ils nous prouvent au sein meme de la majorité qu'ils sont capable d'enrayer la machine sans l'aide de manifestants dans la rue c'est une sacrée demonstration... Qui a parlé d'extremes en 2007?















Par mjr71,

 





Champion !





Le petit Gaz de France est aujourd'hui relativement protégé des prédateurs tant qu'il est a 70% dans le giron de l'état. Suez, groupe Franco Belge a fait l'objet d'appétits d'un groupe italien, demain, pourquoi pas d'un Américain, Sahoudien, Canadien... alors qu'adviendrat-il de l'indépendence énergétique de la France. L'UE impose la concurence a court terme dans ce secteur alors il nous faut des champions Nationaux et Européens pour conserver nos acquits. Mr BRETON a raison de vouloir permettre à SUEZ et GDF de mener leur projet industriel a bien. Mais attention, l'état ne doit pas se mèler de la gouvernance du nouveau groupe s'il parvient a exister. Un rôle d'actionnaire attentif lui sufira amplement pour ne plus risquer certains soupsons de dérives.















Par spah,

 





en effet





Faut en effet de la discrétion entre les politiques et l'industrie... A la différence de Renault/Volvo, là on parle d'un projet sur l'énergie, qui pour le coup est extrêmement politique: votre référence au projet Renault est intéressante, mais la stratégie énergétique d'un pays est primordiale! Quant on se voit ce qui s'est passé en Ukraine avec le blocage de l'alimentation par Gazprom, il est important d'avoir un groupe européen fort dans ce domaine. Le "coup de pouce" des politiques prend ici alors bcp plus de sens. Mais attention à ne pas trop jouer au Monopoly...