Martine Aubry dernière invitée du Grand Jury

Publié le par blog-pl-seguillon

    Nous terminerons la saison du Grand Jury RTL-L.C.I.- Le Figaro avec l'ancienne ministre de la Solidarité et de l'Emploi, Martine Aubry.

    Du chiffrage du coût du projet socialiste variable selon les interlocuteurs à la renationalisation d' EDF en passant par le financement de la protection sociale et la réforme de la fiscalité ou le SMIG à 1500 euros, les sujets d'interrogation ne manqueront pas.

    Mais c'est aussi le temps de travail et les fameuses trente-cinq heures qui retiendront particulièrement notre attention.

    Sur ce thème... et sur les autres, j'imagine que vous avez beaucoup de questions en tête. N'hésitez pas à les formuler sur ce blog. Nous les soumettrons au maire de Lille.

Publié dans blogpls

Commenter cet article

commentaires 07/09/2006 16:54







Par amphiaros69,

 





M.A





je suis desolé mais pour certzines catégories de la population les 35 heures ont fait beaucoup de bien alors ne rejettez pas tt il y a des bonnes et des mauvaises choses a droite comme à gauche!















Par miche44,

 





A mjr71





l'humour contenu en particulier dans vos deux dernières phrases m'a fait sourire malgré le sérieux du sujet abordé. Je ne peux que vous dire que je suis en accord avec cela.















Par mjr71,

 





3 millions de chomeurs.





Hormis le fait que, pourquoi pas, elle aurait put être classée au même titre que Ségolène au concours de beauté, vous avez raison cindi21. ils sont capables de nous mettre toutes les classes moyennes dans la pauvreté en épargnant bien sur les riches ou, au moins les aisés dont il font parti avec leurs amis. Que l'on ne s'y trompe pas, le 1er secrétaire et sa suite prêchent la bonne parole mais ont des pratiques qui rivalisent largement avec celles de l'UMP. Ils aiment tellement les pauvres qu'ils ne peuvent s'empecher d'en fabriquer. A une époque, ils avaient même réussi a avoir 3 millions de chomeurs.















Par cindi21,

 





veritas





Jamais cette femme ne reconnaitra que les 35 heures étaient la plus grande bêtise(parce que je suis polie). Elle est têtue et bornée. sI c'est elle qui a préparé le projet socialiste, que va-t-elle nous pondre encore comme bêtise : certainement augmenter les impôts, c'est le seul rpojet que son parti sait bien faire et ainsi replonger les "payeurs" dans la précarité. Car les vaches sont de plus en plus dans le besoin.















Par mjr71,

 





Votre position, Mme AUBRY .





Mr HOLLANDE a chiffré le "projet" PS a 2 points de PIB, soit 32 milliards, DSK a 50 milliards soit + de 3 points, Mr COPPE à 115 milliards soit + de 6 points. Qu'en pense Mme AUBRY, si l'on prend la position DSK et que l'on a pas une croissance de + de 3%, quel impôt allez vous créer ? Mr HOLLANDE a précisé qu'il ne fallait plus recourir aux entreprises Françaises pour acquérir les matériels nécessaires a la Défense Nationale, mais privilégier les constructeurs Européens. Quelle est la position de M. AUBRY, est-ce que le PS sera en tête des cortège des employés de chez Dassault ... lors des plans de restructurations induits ? Un célibataire gagnant env. 1500€/mois risque de voir sa petite réduction d'Impôt obtenue avec la droite disparaitre avec le PS. Mme AUBRY, trouvez vous cela normal ?















Par miche44,

 





UTOPIE ou TROMPERIE





Chacun peut se rendre compte des dégats provoqués par les 35 heures. Comment un esprit intelligent peut-il affirmer avec une telle conviction que moins on travaille moins il y a de pauvres. Je n'ai jamais admis le nivellement par le bas qui semble être un credo des gens de gauche. Peut-elle apporter des arguments pour me convaincre du contraire ? Comment peut-on affirmer dans son camp que le chômage a diminué lorsqu'ils étaient au pouvoir alors que cette diminution a plus tenu au mirage des emplois jeunes qu'à une réelle reprise de l'emploi. Or, que deviennent ces jeunes à la fin de leur contrat ? Est-ce pour éviter d'admettre leur erreur qu'ils s'élèvent contre la suppression de ces emplois qui ne sont qu'un poids de plus pour ceux qui produisent et "rament" jour après jour ?















Par mirino,

 





La maladie Inimaginaire





Une fois installer, le 35h est comme une maladie fatale inguérissable, surtout dans le secteur public. Dans le secteur privé, ou bien on est obligé de vivre avec, ou bien on doit faire comme si elle n'existe pas si on veut survivre et faire avancer les choses. Chez les fonctionnaires cependant ça devient automatiquement 'un droit acquit' bien entendu donc intouchable donc une maladie fatale de bien être illusoire, uniforme, partagé et torpide. Une maladie comme toutes les autres qui n'apporte rien de bon à qui que ce soit.















Par ebichu,

 





voyons voir..





Je suppose que le cas EDF sera bien abordé, mais que pense mme aubry de la réduction du nombre de fonctionnaires? (vu que c'est le sujet abordé en ce moment sur le blog!), et de manière plus générale comment comptent ils diminuaient la dette de l'état (tout en reprivatisant EDF..)? Est ce que les impots seront la seule solution? et quel est leur plan à propos des retraites et de la sécu? (à part défaire ce que l'ump à fait) enfin pour finir est ce que mme aubry pense au scenario 2002 avec un lepen/chirac qui pourrais, qui sait, devenir un sarko/lepen en 2007?















Par mjr71,

 





Faire & défaire





Je ne sais pas si elle a toujours l'idée d'être candidate a la candidature pour la Présidentielle. Si c'est le cas, est-ce qu'elle est toujours du même avis sur les centaines d'emploi publics précaires qui ont été mis en place par le Gvt JOSPIN et elle même sous le nom d'emplois jeunes (qui plaçaient donc les jeunes dans une catégorie a part. Le SZMIG a 1500€, si la revalorisation de cette année est reconduite jusqu'en 2012, ce ne sera pas un cadeau, peut être même une régression. Dans le cadre de l'harmonisation nécessaire de l'Europe, serat-il possible de faire en sorte que tous les états membres adoptent les 35h. MM CHIRAC & JOSPIN ont acceptés la liberalisation des marchés de l'électricité, dans ces conditions, une renationalisation d'EDF ne serait-elle pas un handicap pour cette entreprise en lui retirant les moyens de se développer normalement (c'est a dire grace aux échanges de participations...). Il est vrai que faire et défaire c'est toujours travailler.















Par mirino,

 





Gauche logique





On aura beaucoup de mal à me persuader, même en 'théorie utopique de gauche' en m'embobinant dans un toile de mots incompréhensibles, que travailler moins crée davantage d'emplois. Il est bien plus sensé de croire avec conviction tout à fait le contraire. La logique dicte que lorsque on travaille davantage dans un entreprise qui marche par exemple, on produit davantage. On a donc forcement besoin de davantage de main-d'oeuvre en fonction pour en accommoder, transporter, vendre le produit puis acheter encore de matériaux etc. Tout tourne plus vite sans ces restrictions insensés, boueuse, inflexibles et limitantes. L'entreprise libéré se réveille du torpeur infligé, commence enfin à faire des meilleurs bénéfices pour se permettre à embaucher (si la loi l'accord) et réinvestir. Il en résultat finalement qu'après dix ans de stagnation le taux de chômage stable de 10% commence réellement enfin à diminuer comme il faut et ceci sans que qui que ce soit triche avec les chiffres.















Par malastar,

 





Une t'chite question ...





J'aimerais bien savoir si les probléme qu'elle a eu avec Mr Mauroy dans le Nord sont résoulus et si elle ne peut s'y présenter au legislative , le fera t'elle dans un autre département ?