Jospin remonte sur les planches

Publié le par blog-pl-seguillon

     L'ébullition médiatique dénoncée par Jacques Chirac est loin de se dissiper. Après la surprise d'une intervention présidentielle destinée à démontrer que le chef de l'Etat existe, qu'il est en bonne santé, qu'il tient les choses en mains et que le Premier ministre a sa confiance, c'est Lionel Jospin qui, à son tour, a décidé de se rappeler au bon souvenir des journalistes et de l'opinion. L'annonce d'un article dans le Monde et d'un entretien télévisé sur TF1 demain soir mercredi suscitent déjà mille interrogations chez nos confrères. Est-ce le début d'un retour de Lionel Jospin sur la scène politique, retour qui semble s'esquisser par touches successives depuis des mois ? L'ancien Premier ministre va-t-il faire le procès de Jacques Chirac et de Dominique de Villepin ou ses flèches seront-elles destinées également à Ségolène Royal.

 

     Voilà qui pourrait bien occulter la conférence de presse mensuelle de Dominique de Villepin jeudi matin et qui démontre qu'en fait d'année utile nous sommes bel et bien déjà en quasi campagne présidentielle.

Publié dans blogpls

Commenter cet article

commentaires 07/09/2006 16:41







Par grandjules,

 





Fourberie?





Notre ami "romuluspline" déclare préférer la psychorigidité de Jospin à la "fourberie" de Fabius. Est-ce que prendre des positions courageuses et reconnaître des évolutions sur certains sujets signifie être fourbe? Ces procès d'intention incessants contre Fabius sont vraiment odieux. A ce compte-là, que direz-vous des changements de cap quotidiens de Chirac ou de Mme Royal (qui disent une chose puis son contraire en fonction des sondages ou de leur intérêt). Quand Fabius s'est prononcé pour le non, le oui était donné à 70% dans les sondages... De deux choses l'une: ou bien il est fourbe... ou bien il a un sacré flair!!















Par mirino,

 





Jospin 2 (le retour)





Mr. Jospin a toujours cet air d'avoir freiné trop tard derrière le véhicule devant. C'est peut-être parce-que il est tellement préoccupé par la question de comment mieux s'exprimer pour être le plus juste, le plus convaincant, qu'il oublie ce qu'il voulait dire. Mr. Sarkozy était donc plutôt épargné. La seule critique- celle de la sécurité- mais comme la gauche en avait attisé les flammes des 'jeunes' pour mieux incendier le contrat de l'emploi dernière version sensée villepinaise, il avait raison de ne pas trop insister. C'est vrai qu'il a fait aussi allusion à son 'trouble' de ne pas voir Mr. Sarkozy s'éloigner du clan de Matignon, mais grosso modo Mr. Jospin parait toujours indécis et incertain, ce qui ne semble jamais être le cas chez Mr. Sarkozy.















Par romuluspline,

 





Jospin





Je ne suis pas loin de là un admirateur de Lionel Jospin ni d'une façon générale du PS, mais si j'avais à choisir, je préfèrereais encore la psychorigidité de cet éventuel candidat, aux guignoleries d'un Jack Lang ou à la fourberie d'un Fabius.















Par vainvz,

 





RETOUR DU NEANT





Monsieur JOSPIN, Savez-vous que le retour du néant ne peut exister ? Nous reconnaissons bien là, dès le début de l'interview de PPDA, votre incapacité à vous fondre avec les évènements qui NOUS concernent... Monsieur JOSPIN, nous ne sommes plus au temps des traversées du désert avec des retours inouïs d'hommes politiques sachant (sans renoncer à leurs responsabilités ; et à l'époque elles étaient encore plus grave !) patienter et accepter leur devoir ! Monsieur JOSPIN, force est de constater que votre traversée du désert à vous ne rétablit aucunement votre cérdibilité !















Par pgerard6,

 





mouais...





Ben moi ce que je dis c'est que tout ce petit monde il est aux commandes depuis une trentaine d'années, voire plus pour certains, et que force est de constater que ca va de mal en pis... Donc visiblement personne n'a la solution que même que j'dirais même que tout ce p'tit monde s'en tape la rondelle de ce qui peut bien nous arriver. D'ailleurs regardez bien, les ténors (tous), ils retrouvent toujours une ch'tite plaplace quelque part quand ils se font virer de leur siège. ex: Lang, Guigou, Voinet etc... alors les vagues bleues et les vagues roses ils s'en cognent pas mal nos "élites"... eux ils ont toujours une bonne ch'tite plaplace qui les attend. Mais bon, on a le personnel politique qu'on mérite...















Par grandjules,

 





Elephant ou mammouth?





Je me demande bien pourquoi tous les medias se mettent à frétiller à la moindre intervention de M. Jospin, alors qu'il s'est décrédibilisé un certain 21 avril en abandonnant ses petits camarades en rase campagne. La France a besoin de "responsables", pas d'orgueilleux psychorigides. Sa tribune parue hier dans le Monde sent vraiment la naphtaline: aucune idée neuve, pas de souffle, une vision très limitée. Une question, M. Séguillon: pourquoi consacrez-vous un post entier à Jospin, dont on se passerait bien, pourquoi disséquer interminablement les moindres bêtises de Mme Royal, alors que les autres présidentiables du PS font des choses beaucoup plus intéressantes, importantes et rassemblant du monde - et pas un mot pour ceux-là? Ignorez-vous que Strauss-Kahn, Lang et Fabius font régulièrement des réunions? Fabius, le week-end dernier, a réuni plus de 2000 personnes. Cela vous a-t-il échappé?















Par cindi21,

 





rigolo





Cet homme n'a aucune parole, que vient-il faire dans ces élections, il avait dit qu'il se retirait de la politique? Comment peut-on lui faire confiance, je n'écouterai même pas ce qu'il va dire, encore des mensonges, des critiques. Je préfère regarde un dessin animé que ce rigolo là!!















Par amphiaros69,

 





reviens





et alors il suffit juste de comparer la situation quand il était au pouvoir et maintenant il y a pas photo alors svp soyez réaliste!!!















Par j777c,

 





Jospin





La France n'est pas Hollywood , il n'y a pas de retour ; Lionel Jospin , par manque de sang foid , en 2001 , s'est Mendès-Francisé , tout seul en déclarant son retrait de la vie politique. Il représente le passé ,certes heureux , pour la gauche , mais n'est plus en phase avec la France de 2007 qui veut du neuf : Ségo/Sarko à la Une des magazines , etc .. Je n'y crois pas un instant !















Par pata75,

 





Ridicule....





Comment un homme aussi "droit dans ses bottes" peut-il après avoir annoncé à la France entière, comme un capitaine quittant son navire en plein naufrage, qu'il quittait définitivement la politique pour tenter un retour par la petite porte, alors qu'il est au plus bas dans les sondages ? Je souhaite que cela le décrédibilise définitivement.















Par amphiaros69,

 





stp





j'ai qu'une chose à dire stp reviens lionel mettre un peu d'ordre!!!















Par dima2,

 





JOSPIN LA RIGUEURE





La france est une grande nation une superpussance reconnue sous la seine internationale. A cet éffet elle doit se doter d'un chef d'état à sa hauteur. Or aujourd'hui on se rencompte que la France est entrai de tatonner de tourner à gauche et à droite pour pour orienter son destin. Le pay du G DEGAULLE a, aujourd'hui besoin d'un president digne de son histoir . Soyons comptables et non demagogues. on doit pas etre president par ce que on sait gesticuler, on doit l'etre par ce qu'on le merite. bilan de Jospin et celui de SARCOZY et cie ; A VOUS DE JUGER / referendum de la constitution europeenne saboté banlieus brules pages des loi sans effets durcissement de loi sur l'immigration et regularisation clendestine. JOSPIN est le seul qui a montré preuve et la voie du G-DEGAULLE vive la FRANCE VIVE LA FRANCE ET VIVE LA FRANCE















Par claude555,

 





reste a l'ile de ré





dur bilan pour jospin, d'avoir laissez faire aubry pour les 35 h est une connerie qui appauvrie les travailleurs!il veut revenir??qu'il reste bien ou il est ; au fait la dame buffet , il est ou le plan B du vote pour la constitution EUROPEENNE qui devait sortir 8 jours apres les resultats du vote si le non l'emportait?????