Le cauchemar de la session extraodinaire !

Publié le par blog-pl-seguillon

  Patrick Ollier me confie ce matin redouter la session extraordinaire du parlement qui sera consacrée en septembre prochain à la discussion du projet de loi de fusion Suez-GDF. Les débats risquent, explique-t-il, de tourner au cauchemar ! C'est, à ses yeux, un bon projet. Mais c'était une erreur d'en différer la discussion. Il eut fallu l'adopter avant l'été ou, pour tout le moins, en commencer la discussion avant les vacances parlementaires.

  Patrick Ollier pense que les socialistes en particulier et la gauche en général vont avoir tout le temps, durant l'été, de peaufiner leurs arguments critiques et de multiplier les amendements - ils en promettent quelques 40000, pour torpiller un projet DDE fusion qu'ils récusent. Le gouvernement sera donc, selon toute probabilité, contraint d'user de l'article 49,3. Il ne pourra en effet prolonger   indéfiniment les discussions puisque la représentation nationale devra impérativement se saisir du projet de Loi de Finances dès la rentrée parlementaire.

On imagine sans peine le climat politique engendré par une nouvelle utilisation de l'article  49,3 (il permet de faire passer un texte sans vote) à quelques mois de la présidentielle !

De quoi en effet, pour la majorité qui a boudé au printemps ce projet, se faire quelque cheveux à l'automne. De quoi aussi remplir d'aise l'opposition  avant comme après l'été !   

Publié dans blogpls

Commenter cet article

ebichu 07/09/2006 16:36

tant pisc'est bien la faute des deputés ump d'avoir fait reporté ce projet, il ne peuvent s'en prendre qu'à eux même si la rentré sera dur, le probleme c'est que les elections se rapproche, à eux de rectifié le tir et de se serrer les coudes un peu ça les changera!