La Tribune des présidentielles : la candidature virtuelle de Lionel Jospin

Publié le par blog-pl-seguillon

Cette semaine vous avez réagi sur la durée du temps de travail.

Je vous propose la semaine prochaine d'user de cette tribune pour donner votre sentiment sur une éventuelle candidature de Lionel Jospin.

L' estimez-vous opportune ?

Pensez-vous que son retrait de la vie politique, il y a quatre ans (justifié alors selon lui  par la volonté de tenir compte d'un échec et de ne pas se cramponner à des prébendes) permet ou interdit soin retour ?

Estimez-vous qu'il est le plus expérimenté et le plus compétent pour rassembler les socialistes, fédérer la gauche, et le cas échéant gouverner durant cinq ans?

Préféreriez-vous un duel Ségolène Royal Nicolas Sarkozy ou Lionel Jospin Nicolas Sarkozy ?

Le retour de Lionel Jospin est-il la garantie selon vous d'un débat plus au fond lors de la campagne présidentielle ?  

Publié dans blogpls

Commenter cet article

commentaires 07/09/2006 16:31







Par vds95,

 





Du politique, on jette le pire et on garde le meilleur...





Bonjour à tous. Je ne suis qu'une militante de base, mais je peux vous dire, pour avoir pris ma carte au parti suite à ce Titanic, que ce n'est pas certainement pas à ce Monsieur qu'on a pu redresser ce parti (si tant est qu'il le soit) et qu'on a évité de se scinder en deux suite au 29 mai. Jospin a eu sa chance. On a très bien géré ces 4 années passées. Il peut rester où il est. Merci.















Par vds95,

 





Du politique, on jette le pire et on garde le meilleur...





Bonjour à tous. Je ne suis qu'une militante de base, mais je peux vous dire, pour avoir pris ma carte au parti suite à ce Titanic, que ce n'est pas certainement pas à ce Monsieur qu'on a pu redresser ce parti (si tant est qu'il le soit) et qu'on a évité de se scinder en deux suite au 29 mai. Jospin a eu sa chance. On a très bien géré ces 4 années passées. Il peut rester où il est. Merci.















Par fabifern,

 





de qui se moque t'on





je parodie mme BOCCOLONI du MAILLON FAIBLE: " qui est le politique qui voulait sauver la france alors qu'il avait certifié quitter cet ingrat monde politique? votez et désignez le maillon faible. MONSIEUR JOSPIN, VOUS ETES LE MAILLON FAIBLE MERCI ET PAS D'AU REVOIR"















Par mboto,

 





abracabadantesque





Mr jospin lionel,je vous prie très respectueusement,de renoncer à vous présenter à la prochaine élection présidentielle française. Suivez l'exemple de ce grand Mr qu'est jacques Delors qui n'en est pas mort. La france survivra à votre non candidature. Je vous parle en tant qu'homme de gauche libre à vous de ne pas me croîre. Nous espérons pour notre pays,un début de sincérité de la part des hommes et femmes politiques de ce pays,et vous êtes bien placé pour incarner cette probité que tout le monde vous reconnait Aidez la gauche à s'unir pour gagner, cela prouvera,comme l'avait fait Mendès- france,que vous êtes un grand homme état vous n'avez pas tiré les leçons de votre echec de 2002,mais aussi des différents scrutins depuis.Attention à vous,si vous connaissez l'histoire de france,ou vous en souvenez,ne tentez pas ce peuple qui a transformé le lancer de pavés,en colère dans les urnes A bon entendeur,salut!















Par gaspi44,

 





LA TRAHISON





Jospin en se retirant de la sorte en 2002 a tout simplement laissé tomber ses électeurs et leurs attentes, et a porté la victoire de la droite aux législatives. Un homme politique se doit à son électorat même en cas d'échec. Qu'il ait le front de faire acte de candidature aujourd'hui est stupéfiant de morgue et de suffisance.















Par miche44,

 





LA GRENOUILLE QUI VOULAIT...





se faire aussi grosse que le boeuf : M.JOSPIN voudrait qu'on le supplie de revenir pour sauver la France.... Mais il n'est pas le GENERAL ! Orgueilleux, coléreux et réactions impulsives,cela ne le rend pas crédible pour la présidence. En outre, je ne trouve pas que son bilan joue en sa faveur. Et puis, il faudrait qu'il se "décoince" un peu. De la rigueur d'accord, mais avec la manière et il ne l'a pas . Donc, duel SARKOZY/ROYAL ? je doute qu'il soit aussi profond qu'on le souhaiterait. A mon sens, Mme ROYAL n'a pas l'envergure nécessaire et les idées qu'elle professe sont calquées sur ce qu'elle entend dans la rue. Mais au bout du compte ce sera le programme socialiste qu'elle appliquera en reniant le lendemain ce qu'elle aura affirmé la veille. Avec la manière, sans doute, qui brosse dans le sens du poil. Mais la réalité sera là. Méfions-nous de la douceur et des sourires qui dissimulent un tempérament bien différent.















Par slowlife,

 





Grand mystère ou imposture ? (2)





Serions-nous des millions à avoir mal compris (ou mal interprêté) l'adieu électoral que Lionel Jospin avait formulé le soir du 21 avril 2002 avec autant de dignité que de résolution ? Serions-nous des millions à s'être trompé sur la sincérité et l'authenticité de Lionel Jospin lorsqu'il annonca qu'il se retirait de la vie politique, persuadés que nous furent que Lionel Jospin, toujours fidèle à se ligne de conduite, ferait ce qu'il a dit et se tiendrait donc en dehors de toute perspective électorale ? Alain Duhamel, pourtant connu pour ne pas être tendre avec les responsables politiques, aurait-il eu tord de dire (je cite) que "Lionel Jospin a démontré, durant toute son existence politique, sa droiture, son exigence morale et parfois sa raideur, même s'il s'est toujours avéré homme de parole" ? Donc, qui peut encore sérieusement penser que nous serions des millions à avoir mal compris son discours du 21 avril 2002 ? Et, question qui ne me semble pas anodine, comment les électeurs/trices vont-ils accueillir un éventuel retour de Lionel Jospin, alors même que "l'attitude de girouette" (on change d'avis comme de chemise) semble être ce qui, dans l'attitude de certains responsables politiques, irrite le plus le corps électoral français ?















Par slowlife,

 





Grand mystère ou imposture ? (1)





Spontanément j'aurai tendance à dire : Retour de Lionel Jospin, mais de qui se moque-t-on ? Plus sereinement, je dirai que l'annonce de l'éventuel retour de M. Jospin pose plus de questions qu'elle ne donne de réponses. La tribune de Lionel Jospin dans le journal "Le Monde", prise de position énergique et visionnaire sur l'enjeu électoral de 2007 et sur les perspectives de la France d'après-2007, démontre, si besoin était, son incontestable talent d'écriture et sa capacité d'analyse (bien meilleur que Hollande and Co). Mais s'il a de tellement bonnes idées pourquoi alors n'a-t-il rien fait pour la gauche avant cela ? Pourquoi n'a-t-il pas contribué à l'analyse des racines et des causes profondes de ce cinglant et cuisant échec électoral dont la gauche aurait eu bien besoin ?















Par kasah,

 





peu crédible





Le retrait de la vie politique de Lionel Jospin m'a semblé plus une réaction d'homme "blessé" dans son orgueil...beaucoup plus finalement qu'une volonté d'assumer l'échec de son camp; Ceci dit je pense que cela a été une erreur stratégique car il aurait pu à mon avis remporter aisément l'élection suivante en l'occurrence celle de 2007 vu la politique menée actuellement par la droite...Il aurait pu être LE leader de l'ooposition...En outre quel homme politique n'a pa connu d'échec retentisssant dans son parcours? C'est dans l'épreuve que l'on apprend, que l'on se forge...c'est tellement vrai en politique... Chirac à son époque a été ridicule lors de sa 1ère candidature, n'est-il pas à l'Elysée dempuis?... Lionel Jospin a selon moi une grande responsabilité quant à l'état du PS actuel et nombreux sont les militants qui lui en veulent encore d'avoir quitté le navire lors de son nauffrage. Il incarne désormais le passé et chacune de ses apparitions ravivent finalement les "vieilles" blessures et malgré toute son expérience il aura très peu de chance d'obtenir un retour gagnant. Les socilalistes devront sans doute patienter, 2007 pour moi ne sera pas encore leur année. Ségolène? son coefficient de popularité est énorme mais au moment du vote l'électeur aura comme coefficient de référence celui de la présidentialité...et là Mme Royale a encore beaucoup à prouver aux français.















Par gr83,

 





ENARQUES





de gauche ou de droite l'objectif individuel reste plus fort que le collectif . y a t'il quelqu'un de compétant qui pourrai venir au chevet d'une grande malade : nôtre république ? à suivre















Par richi_de_cannes,

 





Rassembleur





N'étant pas socialiste, je donne un avis objectif : Segolene Royale est charmante et surement compétente mais elle n'a pas du tout l'envergure d' chef d'état. La seule chance de gagner pour les socialistes est de se retrouver au deuxieme tour face a le Pen. En effet face a Sarkosy, personne au PS ne fait le poids. Le PS va donc devoir faire monter le FN et miser sur des candidatures multiples a droite. Il faudra aussi éviter les candidatures parasites au PS (2002 n'est pas loin...) et donc avoir le candidat le plus rassembleur possible. Jospin pourrait etre celui la.















Par palloporo,

 





M.Jospin candidat!





Le problème de M.Jospin c'est qu'il se pose trop de questions,et ce sont"les autres"qui donnent les réponses.Il est quelque pemps,je pensais que son retour était excusable dans la mesure où se croyant trahi,eut cette "réaction à chaud"d'abandon de la politique.Aujourd'hui je suis pas sur que son retour soit souhaitable pour le PS.Quoique personnellement,je voudrais bien qu'il revienne;histoire de se venger juste un tantinet.Ceci dit,le problème au PS n'est pas le retour de M.Jospin,mais le départ de "tous les autres",déjà vus aux affaires depuis long temps,et sans aucun résultat valable.Affirmer le contraire , c'est ne pas dire la vérité.Si les résultats avaient été bons,la réélection aurait suivie!Logique?















Par grandjules,

 





utile?





L. Jospin a déclaré qu'il se poserait la question de son retour s'il s'avérait que celui-ci était nécessaire et s'il était le mieux placé. Pour l'instant, à l'évidence, personne ne lui demande rien et les sondages le donnent loin derrière. Dès lors, son intervention est en droit nulle et non avenue. Personne ne lui avait demandé de partir (définitivement ou non). Il est donc assez gonflé de sa part de demander à ses camarades de lui demander de revenir!















Par claude555,

 





oui a jospin





je vois mal ségolene etre présidente elle a pas assez d'expérience et s'embrouille déja dans ses propos!!le seul hic jospin est vieux















Par gillotep1,

 





Madame





je m'appele corinne Je voudrais savoir quand chirac va s'occuper des entreprises qui ferment sur l'Aquitaine plus sérieusement qu'il ne le fait. Et surtout le chomage qui augmente malgré ce qu'on veut nous faire croire arrêtait de prendre les gens pour ce qui ne sont pas. (et je reste correcte.)















Par clipedit,

 





du désir...





Si l'on comprend bien Lionel (et ça n'est pas simple...) il veut qu'on le désire. Il n'est donc pas sûr de lui à ce point-là ? Voilà bien le problème de M.Jospin: il est trop compliqué, malgré sa vision très claire de la situation. La suite logique de son analyse du "Monde" eût été une affirmation plus nette de sa volonté de s'engager au service de la Nation. Après tout, comme le rappelle Le Monde" daté de Vendredi, le mot "définitivement" n'a pas été prononcé. Le citoyen que je suis attend plus de volonté, plus d'assurance, et moins de coquetterie d'un candidat.















Par carmina1,

 





Intéressante vision...





...de la démocratie. D'ailleurs, je vais également me présenter à l'élection présidentielle, si on me garantit une victoire d'avance. Ce que j'entends de son discours : "je n'ai pas spécialement envie d'y aller, mais si tout le monde me le demande d'une seule voix, et que je suis sûr de gagner, alors j'y vais. Sinon, je me retirerai définitivement de la vie politique..." S'il avait voulu revenir, pourquoi pas ? Mais alors, on aurait dû le voir sur le terrain, sur les sujets, et pas simplement donner son opinion QUAND CA LUI CHANTE, et "en tant que simple militant PS".















Par spah,

 





renouveau





Je préfèrerais un combat du renouveau pour 2007. Toutefois, malgré les incohérences dans l'agissement de Mr Jospin, je ne peux m'empêcher quand même (et pourtant je ne suis pas un électeur du PS) de lui trouver une stature d'homme d'Etat (à la façon d'un Balladur d'aujourd'hui). Evidemment, car il aura gouverné la France, mais je sais pas, il y a un petit plus, (peut être la sagesse ?)... En tout cas, cela promet un joyeux bazar, entre un Jospin qui fait une percée inattendue (?), tandis que Ségolène Royal se mettrait en retrait des feux de la rampe cet été. Peut être qu'on devrait exploiter Mr Jospin dans une instance comme la commission européenne ou l'ONU... Je suis partagé, en même temps il est associé plus qu'au passé qu'à l'avenir. Par contre, je ne suis pas certain que son retour enrichisse le débat. Son livre sur sa vision du monde était quand même léger et téléphoné... mais nous ne sommes qu'au début! Décidément, manquerait plus que Villepin se refasse une santé, et on va avoir une drôle de campagne...















Par mirino,

 





Segolionel





En effet il manque à Mr. Jospin de la crédibilité et pas nécessairement à cause de son retrait. Il se peut qu'il ait certaines convictions, peut-être même davantage que Chirac (ce qui ne serait pas très difficile) mais il n'a ni la stature ni la force d'assumer le rôle de Président. Dans le climat de monde actuel, il faudra un homme fort de convictions et de principe. C'est cet homme là que la France a tellement besoin et depuis bien longtemps. Mme. Royal pourrait bien assumer le rôle d'instituteur d'une école dans l'Île de France mais comme Président elle risque de faire bien plus de mal que de bien . Si donc l'on est plutôt persuadé qu'il n'y a qu'une seule possibilité en ce moment, il ne serait pas alors inopportune que Mr. Jospin ainsi que Mme. Royal fassent leur duel. Ainsi la gauche serait bien divisée pour accorder la seule possibilité une voie passablement libre et assez dégagée.















Par ebichu,

 





pas besoin





Honnetement je suis pour le retour de Jospin du fait d'être de droite.. il, je pense, assurerait une victoire à la droite en 2007 avec ses contradictions: "je n'ai jamais dit definitivement" PPDA:"je me retire definitivement je cite"... Son coté vieux jeu austère... et on se rappel encore bien de SA reforme phare.. les 35h! On voit bien avec le cas sego sarko que les francais veulent du changement, pas juste de droite gauche, mais aussi dans les tetes qui les gouvernent... Fabius jospin hollande sont disqualifié d'office... Alors oui Jospin reviens et aide la droite, merci!