Le rendez-vous de La Rochelle

Publié le par blog-pl-seguillon

  Daniel Vaillant, l'ancien ministre socialiste de l'Intérieur et vieux compagnon de Lionel Jospin n'en revient pas ! Sitôt que l'ancien Premier ministre a annoncé que la question de sa candidature à l'élection présidentielle était ouverte, le téléphone de Daniel Vaillant n'a plus cessé de sonner. Les messages reçus se résument en une phrase : "s'il y va on le suit". Ils proviennent de fidèles jospiniens autant que de militants ou d'élus qui, jusqu'alors, hésitaient ou se ralliaient à tel ou tel candidat à la candidature.

    L'ancien ministre de l'Intérieur est convaincu que la stature d'homme d'Etat de son ami, sa rigueur et son sérieux peuvent faire pièce à la frivolité de la vie politique actuelle régie par la seule mode des médias et des sondages.

    Le problème est pour lui de faire vivre ce mouvement favorable sans pour autant créer des comités de soutien ou d'appel à la candidature de Lionel Jospin. Pour Daniel Vaillant, en effet, Lionel Jospin ne saurait être un candidat de plus - ce qui serait un candidat de trop, mais seulement celui qui, si les circonstances le commandent, pourrait rassembler les socialistes, fédérer la gauche et mobiliser les Français.

    Daniel Vaillant va donc créer une cellule d'entretien destinée à recueillir ces messages favorables mais en toute transparence avec la direction du PS.

      Il fait surtout maintenant préparer le rendez-vous de la Rochelle en trouvant une formule qui permette à Lionel Jospin d'intervenir sans être banalisé au rang de candidat parmi d'autre. La formule est pour l'heure à l'état de réflexion. Les universités d'été vont en effet donner le départ de la campagne présidentielle pour l'ensemble des politiques.

Publié dans blogpls

Commenter cet article