On refait le match !

Publié le par blog-pl-seguillon

  Hier soir, au grand Stade de Saint Denis où se jouait le match France Italie,  ayant eu le privilège appréciable d'être invité dans une loge proche de la tribune officielle, j'ai eu  étrange vision:  Lionel Jospin, en l'aimable compagnie du Premier secrétaire du PS, siégeant au milieu de ses ministres, pardon de ses anciens  ministres Vaillant , Bartolone, Voynet et Buffet . En somme, la gauche plurielle de gouvernement reconstituée, alignée en bonne ordre pour suivre le match dit de la revanche sur la finale de la coupe du monde.

Faut-il y voir un signe prémonitoire de l'issue des prochaines primaires au sein du P.S. ! Je n'irai pas jusque là. Mais avouez que cette vision avez de quoi troper l'entendement !

Lionel Jospin , col ouvert, décontracté, devisait gaiement avec un François Hollande dont on aurait juré qu'il avait déjà arbitré la primaire présidentielle au profit de son camade plutôt qu'à l'avantage de sa compagne...absente du stade.

La verte Dominique Voynet et la communiste Marie-Georges Buffet, sagement assises aux côtés de l'andcien Premier ministre paraissaient toute disposée à reprendre un service gouvernemental à ses côtés.

Le fidèle d'entre les fidèles jospinistes,   Daniel Vaillant , florissant et épanoui, affichait la mine de ceux qui sont  sûrs de leur fait.

On eu pu croire le fabiusien Claude Bartolone rallié à l'idée que, somme toute, Lionel Jospin était incontestablement le meilleur candidat que puissent se donner les socialistes pour les conduire victorieusement à la présientielle de 2007.

Je n'avais pas rêvé. Ils étaient tous bien là côte à côte. Mais de la à croire à une réconciliation achevée, peut-être n'était-ce qu'une illusion footballistique !

Publié dans blogpls

Commenter cet article