Errare humanum est, perseverare diabolicum

Publié le par blog-pl-seguillon

 Je me demande si le premier défaut qui caractérise les journalistes que nous sommes n'est pas l'absence totale de mémoire. Je suis en effet frappé de notre capacité à répéter les mêmes erreurs de jugements et  à commettre les mêmes imprudences dans l'appréciation des événements.

   Comme s'ils n'avaient pas été échaudés par les prédictions erronées qu'ils avaient publiées il y a plus de dix ans dans une précédente élection présidentielle, les mêmes médias se se privent pas de déjà annoncer quels seront à leurs  yeux les champions de la présidentielle 2007. J'ouvre ainsi le Monde daté de ce jour. Voici qu'en page 2, le quotidien du soir laisse entendre que Lionel Jospin , indument sorti de sa retraite serait bientôt condamné à y retourner. Entre les lignes, il ne fait aucun doute que notre confrère a déjà choisi Ségolène Royal à gauche et Nicolas Sarkozy à droite. Et tout se passe comme si une décennie avait déjà effacée le cuisant souvenir  d'un article célèbre, « Pour l’opinion, l’élection présidentielle est déjà jouée » , paru dans le Monde le 12 janvier 1995. Signataire de l'article  Jérôme Jaffré y pronostiquait sans réserve aucune la victoire d’Édouard Balladur à la présidentielle de mai ! 

Errare humanum est, perseverare diabolicum

Publié dans blogpls

Commenter cet article

ebichu 14/09/2006 10:43

il était temps!Je suis bien d'accord avec vous, mais ça fait déjà plusieurs MOIS maintenant qu'on entend parlé de sondage qui ne nous annonce pas seulement le % estimé sego/sarko au premier tour.. non non, déjà celui du deuxieme tour, en gros on peut savoir en france notre prochain président un an à l'avance, on arrete pas le progrès chez nous! Il devrais poussez voir les prochaines éléctions de 2012 j'ai hate de connaitre le résultat! Blagues à part, entre un sarko tjrs au gouvernement et qui peut du jour au lendemain se prendre un revert comme villepin lors du cpe et une segolene qui n'as tjrs pas été désigné par son parti et qui continue de refuser le debat, des MAM et Jospin ou autre villepin n'attendent que le moment propice pour remplacer les favoris d'aujourd'hui!

spah 14/09/2006 10:42

opinion et opinionsEst-ce qu'alors le journaliste ne confond pas sa propre opinion et l'opinion en général ? Dans le microcosme parisien et le suivisme général de la presse, oui on nous prépare un Ségo/Sarko, c'est évident. C'est à se demander si Mr Bayrou, dans sa vindicte contre la collusion des industriels et de la presse, n'avait pas raison. Un phénomène médiatique n'est pas celui des urnes, et du peuple en général... Le journaliste oublie qu'il n'est finalement qu'un panéliste parmi d'autre, un représentant d'une classe sociale parmi des centaines d'autres. Entre une opinion et un phénomène de masse, la presse franchit allègrement le rubicon jour après jour.