Jospin ou l'appétit retrouvé !

Publié le par blog-pl-seguillon

 

 

De prestations en prestations, Lionel Jospin , qui a renoué avec les médias apparaît avoir retrouvé le plaisir de faire de la politique. C'était flagrant dimanche soir dans l'émission "France Europe Express" sur France 3.

 

Non qu'il ait jamais perdu le goût de la politique. C'est sans doute son unique passion. Durant les quatre année de sa retraite volontaire, elle ne l'a jamais quitté. Jean Glavany qui fait régulièrement du bateau avec l'ancien Premier ministre confie que ce dernier, fut-ce en plein mer ne cesse jamais de parler...politique.

 

L'autre soir, ce plaisir de la politique avait tout l'allure d'une gourmandise.    Le ton était celui d'un homme qui a recouvré l'appétit de gouverner pour ne pas dire l'envie brûlante du pouvoir mais que sa culture, son tempérament à moins que ce ne soit la tactique choisie, empêchent de clairement avouer.   

 

Quant aux mots, ils brossaient le portrait du " meilleur président " qui était à l'évidence un véritable autoportrait de Lionel Jospin.

 

Il me semble donc - si je ne me trompe que Lionel Jospin a déjà quasiment pris la décision de présenter sa candidature à la candidature et de se battre comme un beau diable pour être désigné et prévenir l'éventualité d'une candidature Royal qu'il trouve trop éloignée du socle socialiste.

 

Tout concourt à créditer cette hypothèse: le changement de ton chez l'ancien Premier ministre, les passages répétés dans les médias. L'acceptation de comparaître devant les militants samedi prochain à Lens afin d'y présenter ses idées aux côtés de tous les autres candidats à la candidature le choix de faire revenir la député Annick Lepetit à ses côtés pour jouer le rôle de porte parole et d'organisateur des prestations audiovisuelles, les déclarations publiques de ses partisans les Glavany, Delanoë, Guigou ou Aubry, les confidences de ses proches... 

 

Pourtant Lionel Jospin semble encore peiner à formuler cette appétit retrouvé.

 

Sa culture protestante entrave peut-être ce nécessaire aveu. Exercer le pouvoir au service de ces concitoyens est une vocation noble et respectable. Mais avouer cet indispensable envie du pouvoir est malséant voire immoral!

 

C'est toute la différence entre Ségolène Royal ou Nicolas Sarkozy qui, l'un comme l'autre, n'ont aucun complexe à faire valoir leur faim du pouvoir.

 

Par  tempérament, Lionel Jospin n'est pas non plus de ceux qui se plaisent à cultiver l'auto promotion. Entendons-nous, l'ancien Premier ministre a une très haute idée de sa valeur. Mais c'est un orgueilleux modeste ou un modeste orgueilleux. Il aurait tant aimé qu'on le priât de revenir plutôt que d'être obligé à s'imposer.

 

Or la démarche ne sera pas aisée. Lionel Jospin procède par étapes. Il a choisi une montée en puissance progressive jusqu'à la fin du mois. La pente est rude. Les sondages ne sont guère encourageants. Le dernier en date, publié par "le Point" de cette semaine. Les sympathisants du PS, selon cette enquête d'opinion, les français  qui souhaitent que Lionel Jospin soit le candidat du¨PS à la prochaine présidentielle sont deux fois moins nombreux qui ceux qui souhaite qu'il ne le soit pas.

 

Jospin a retrouvé l'appétit de la politique. Il lui reste encore à démontrer que les Français, à commencer par les sympathisants socialistes, ont envie de lui.

 

Or,  il ne pourra mesurer cet appétit en grandeur réelle que le jour où il aura pris le risque de se clairement déclarer.

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Mirino 25/09/2006 09:30

Pour ajouter à la confusion gauche, Henri Emmanuelli souhaite donc que François Hollande présente sa candidature tandis que Dominique Strauss-Kahn suggère que Lionel Jospin abandonne la sienne...Si Mr Hollande prend le gant ce ne serait que pour compliquer les choses encore plus pour Segolène Royal, car comment peut-on imaginer François Hollande, apologiste de tout et défendeur de rien, Président de la France? C'est encore plus inconcevable que l'idée irréaliste de Segolène élue. En tous cas ce serait une manière assez déterminante de clôturer pour le bon la relation 'conte de fée' de Royal-Dutch.Mais toutes ces manœuvres floues  ne peuvent que renforcer la position et facilité la tache de Nicolas Sarkozy, si, touche au bois de rose, rien d'imprévu ne se passe pour tout brouiller au dernier moment.

RAFFESTIN 20/09/2006 09:24

Que Dieu nous protège de ce "revenant" troskiste, qui a  largement contribué au déclin de notre pays. J'espère que les socialistes auront un minimum de bon sens, même s'il est vrai, que c'est beaucoup leur demander, et si les autres prétendants de la gauche "socialo caviar" ne valent pas mieux !

victorine75 14/09/2006 10:45

et si....Comme l'a dit Lionel Jospin, les primaires socialistes ont une configuration inédite. Au moins 4 candidats. DSK, SEGO bien sur, LANG, FABIUS... on attend evidemment la candidature de JOSPIN. ca veut dire que l'élection se fera en deux tours, à moins que Ségolène gagne dès le premier tour mais pour cela, il faut qu'elle obtienne 50.001 %. Si ce n'est pas le cas, le second tour, il y a fort a parier, se jouera entre Ségolène et Jospin. D'après vous qui obtiendra le report des voix des fabius, lang et DSK? ségolène? Bizarrement je ne le pense pas. Jospin a donc encore toute ses chances pour l'investiture. Quant a savoir si ce choix des militants plaira aux français, rien n'est moins sur!!!

ebichu 14/09/2006 10:44

oui et nond'abord pour france53, les caps lock font mal à la tête des lecteurs et ne rende le texte qu'illisible et les idées inaudible, à bon entendeur... Par contre mr PLS je trouve que sur cette analyse vous donné beaucoup de credit à mr Jospin quand à sa noblesse d'esprit et ses compétences.. Il y a certes une partie de verité quand à sa modestie (on sent bien sa volonté de mettre en avant tous ses point qu'il considere comme fort mais où il prefere laisser le soin aux autres de les mettre en avant), par contre il me semble personellement que mr Jospin a PEUR de la defaite, qu'il a était traumatisé par ses deux echecs et ne peut pas supporter l'idée d'un echec de plus qui sonneraie surement la fin du PS tel qu'on le connait... Maintenant avec le bilan des 35h à assumer (et avec une sego qui remue le couteau dans la plaie au passage) et la defaite cuisante de 2002 il est comprehensible que mr Jospin attende le dernier moment et je ne suis pas si sur de sa candidature sauf ecroulement de segolene royal pour X raisons

france53 14/09/2006 10:44

2002

MORT TU ES MORT TU RESTES FABIUS AUSSI LES MAMOUTHS LES VIEUX CROUTONS LES ANTI MITTERAND JE SUIS GAULLISTE LA MORT EST VOTRE SEUL SALUT BIEN SUR AU NIVEAU POLITIQUE CESSER DE NOUS FAIRE CHIER