Sarkoy : du pour et du contre !

Publié le par blog-pl-seguillon

L'agression sauvage dont ont été victimes deux CRS dans l'Essonne et les propos tenus par le ministre de l'Intérieur accusant les magistrats de " démission" posent  de nombreuses questions.

Nicolas Sarkozy a-t-il ou non raison de renvoyer sur les magistrats, en s'en prenant au tribunal de Bobigny et à ses juges, la responsabilité d'une situation de violence qui ne cesse d'empirer dans les départements de la couronne parisienne ?

Est-ce  une manière de se défausser de ses propres responsabilités ? Le ministre de l'Intérieur a supprimé la police de proximité et paraît avoir donné davantage de visibilité à la police parisienne qu'il n'a donné de moyens supplémentaires aux forces de l'ordre dans les banlieues.

Au contraire,  n'est-il pas fondé à dénoncer une justice qui aujourd'hui manque cruellement de moyens ?

Met-il en cause de la sorte l'indépendance de la justice ? Stigmatiser ainsi une juridiction, n'est-ce pas aller à l'encontre des principes de la séparation des pouvoirs dans la République ? (  C'est du moins ce que lui reprochent les plus hautes autorités judiciaires du pays qui ont exprimé aujourd'hui leur surprise et leur émotion après les déclarations du ministre de l'Intérieur ).

D'un point de vue purement politique, ces événements et ces déclarations tourneront-ils à l'avantage ou au détriment de Nicolas Sarkozy ?  L'opinion y verra-t-elle la preuve d'un échec de la politique du ministre de l'Intérieur et de son incapacité à pallier une violence endémique dans les banlieues?  Sera-t-elle inquiété par la manière qu'il a de sur réagir en s'en prenant aux carences de la justice ? Ou bien verra-t-elle dans cette violence croissante la justification du discours sarkozien,  lui saura-t-elle gré d'un propos sécuritaire et applaudira-t-elle le procès intenté aux juges ?

Si bénéfice politique il  y a,  ira-t-il à Nicolas Sarkozy ou à Jean Marie- Le Pen ?  

Le débat est ouvert et  si vous avez connaissance de ces questions, vos réponses sont les bienvenues !

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Alexandre 28/09/2006 01:00

La démagogie consiste à  toujours expliquer tout par le social et la victimisation !Cette politique n'a pas marché depuis des décennies pourquoi ça marcherait maintenant?

Mirino 25/09/2006 10:07

Malgré les critiques de Mr Sarkozy à l'égard des siennes concernant le laxisme de certains magistrats etc, on ne peut pas dire que ses paroles n'ont pas eu un effet positif en très peu de temps.Il y a déjà des arrestations liées à l'agression des deux CRS, déjà une réunion planifiée entre magistrats et police et déjà une réaction collaborante même du Président. Ce qui montre, contrairement aux certains commentaires, que les mots puissent inciter de l'action, et d'autant plus lorsqu'ils sont bien justifiés.

Flo 24/09/2006 16:03

Incroyable, Sarkozy dérape, mais en prenant la population à témoin, reussi à faire croire qu'ila raison. Stop, la solution n'est pas uniquement dans le répréssif. D'accord pour dire que les CRS bléssés sont victimes mais ne sont ils pas bourreaux également?? réprimé est plus facile que prévenir. 300 flics plus visibles que 300 profs. Pourtant c'est à l'école que l'éducation se fait, pas au commissariat, ni en prison. Dehors sarkozy, halte à la démagogie.

Camille 23/09/2006 19:24

Bravo à Mr Sarkozy. C'est un grand soulagement de se dire que dans ce pays, quelqu'un ose enfin dire les choses telles qu'elles sont ou en tout cas telles qu'il les pense même si la vérité ne fait  pas toujours plaisir à tout le monde et même si au passage elle écorche quelques susceptibilités. Ces vérités que tout le monde plus ou moins connaît dans notre pays et que personne n'ose vraiment aborder de peur de faire des vagues !  Il serait temps que cesse cette politique de l'autruche car le mur approche et la seule chose que l'on ignore aujourd'hui c'est le délai dont nous disposons avant de le percuter. La France est malade et ce n'est pas de médecine douce dont elle a besoin mais  d'un excellent chirurgien.

CINDI21 23/09/2006 09:43

je trouve tout à fait normale de la réaction de Mr Sarkosy, il faut une justice qui soit juste et ne tienne pas compte d'autres choses que les faits et l'âge des jeunes, s'ils font des actes barbares, c'est qu'ils ont l'âge de savoir ce qu'ils font. Ils savent ce qu'un coup de barre fait quand on le reçoit sur le crâne??Il est anormal de frapper des CRS qui font le travail. Il faut donc une justice totalement JUSTE.