Villlepin au Grand Jury

Publié le par blog-pl-seguillon

 

                                                                      

 

 

 

Le Premier ministre, Dominique de Villepin, sera dimanche l'invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. Nous l'interrogerons bien sûr sur sa politique économique et sociale, sur tous les sujets de l'actualité française et étrangère mais bien entendu également sur sa vision de la campagne présidentielle, sur la place qu'il entend y occuper et sur son positionnement par raport à N.Sarkozy.

Il serait intéressant, avant cette émission , que vous me disiez quelle devrait êtreselon vous la hiérarchisation de ces différents dossiers, quelles sont à vos yeux les questions prioritaires, celles que vous privilégiez et que vous aimeriez voir posées.

Un petit clic de votre part et deux ou trois lignes qui peuvent contribuer à enrichir l'émission. J'attends avec impatience vos suggestions et celles de votre entourage.

 

Publié dans blogpls

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Robert Ferrieux 13/10/2006 16:50

Certes, je trouve beaucoup de qualités à Dominique de Villepin : du panache, de l'éloquence, du nerf lorsqu'il est soumis à l'adversité politique. Cependant, je le perçois comme une simple émanation du Président Jacques Chirac, sans lequel il n'existerait pas, dont il exécute les ordres avec la fidélité d'un Premier Ministre en godillots. C'est lui qui prend les coups, c'est lui qui relaie la pensée de l'Élysée. En fait, je ne lui connais pas de pensée définie. A-t-on jamais su quel destin il envisage pour la France ? Que pense-t-il de sa position en Europe, de l'adhésion possible de la Turquie, du sort des réfugiés politiques ou économiques sans papiers ? Quelle est SA politique pour la défense ? S'est-il imposé comme un chef ? A-t-il une stature "nationale", pour reprendre la formule du Président Pompidou avant son élection ?

Raymond k 11/10/2006 10:47

Mr le Premier Ministre , il semble que 95% des militants de l'UMP sont favorables à l'élection de Mr Nicolas Sarkozy pour les présidentielles de 2007. La règle démocratique ne vous oblige -t-il pas à vous soumettre à la volonté de la majorité de votre entité politique ?Une obsession à vouloir se présenter aux élections présidentielles de 2007 ne serait-il pas anti démocratique?

 

Alexandre 08/10/2006 20:23

Plus faux cul plus irresponsable que Villepin on meurt! Il a déclaré ne pas exclure une candidature hors parti de MAM car il rêve de faire battre le candidat de l'UMP Sarkozy qu'il ne supporte pas la candidature ! C'est faire la politique du pire!

André-Jacques Selezneff 08/10/2006 18:42

Résidant à Bruxelles, je suis peut-être plus sensible à la question Européenne que d'autres, mais je crois que l'Europe est l'avenir de la France, et que "hors d'Europe, point de salut pour notre pays".

Je suis de ce fait frappé de voir à quel point le sujet est escamoté de tous les grands débats politiques, quelle que soit la couleur politique de l'intervenant. L'échec du referendum sur la Constitution Européenne reste pour moi une gifle à mon pays, qui a prouvé à cette occasion l'inconséquence de trop de ses dirigeants, qui ont avec une constance affligeante rejeté sur "Bruxelles" ce qu'ils avaient signé de leur propre main.

Dans le débat présidentiel qui se prépare, ne serait-il pas temps de repositionner l'Europe au coeur de notre réflexion stratégique? Mr de Villepin, par le rôle éminent qu'il a joué lorsqu'il était Ministre des Affaires etrangères, serait sans doute à cet égard un expert à entendre.

Qu'il soit ou non candidat à l'élection présidentielle, il se grandirait en ayant le courage politique de relancer le débat, à un moment où les enjeux sont de plus en plus critiques, puisque l'élargissement  "en catimini" auquel nous assistons depuis ce referendum donne à Mr Rumsfeld la possibilité de railler "la vieille Europe", qui a pourtant encore beaucoup à apporter au monde.

Merci d'avance; Mr Séguillon, de stimuler ce commentaire de Mr de Villepin.

Samira 08/10/2006 15:56

Bonjour,Je suis profondément convaincue que la prochaine élection présidentielle se jouera sur l'identité de la France et des Français, c'est à dire sur les valeurs qu'ils portent en eux et sur leurs idéaux profonds. Dominique de Villepin est dans la continuité de ce que sont les Français et que je suis complètement aussi, même si je ne suis pas une Gauloise de sang mais une Gauloise de coeur. Comment serait-il possible qu'il puisse nous abandonner en renonçant à défendre ce que nous sommes et qu'il représente si bien? "L'élection présidentielle c'est la rencontre d'un homme avec son peuple". Monsieur le Premier ministre, permettez que ce soit le cas en vous présentant le moment venu devant votre peuple. Il est certes bien trop tôt pour cela mais gardez-le toujours dans votre esprit: C'est pour la "France de toujours" que vous devez travailler et pas pour un parti politique! Votre bilan est d'ores et déjà plus qu'honorable pour faire élire un maximum de députés de la majorité. Merci.