question d'arithmétique !

Publié le par blog-pl-seguillon

  

Parmi les mesures qu’il envisagerait de soumettre au parlement s’il était élu à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy propose  que « toute personne  qui s’en prendra à un gendarme, un policier ou un pompier, soit passible de la cour d’assises ». Sachant que, pour la seule année 2005, il a été enregistré 4000 faits de violence contre des gendarmes, des policiers ou des pompiers et en admettant, par prudence, que seuls 2000 coupables seraient envoyé en assises, voilà qui paralyserait définitivement le fonctionnement d’une justice déjà engorgée. Voilà aussi, sachant qu’il y a neuf jurés par cour d’assises qui supposerait que  ( 2000 x 9= 18000 ) plusieurs milliers d’entre nous seraient mobilisés d’une à trois semaines par an pour constituer les jury… sans compter les jugements en appel qui impliquent chaque fois douze jurés et les jury populaires que le ministre de l’Intérieur entend également installer dans les tribunaux correctionnels !

   Nicolas Sarkozy a-t-il consulté le Garde des Sceaux avant de formuler ces propositions ? J’en doute…

Publié dans blogpls

Commenter cet article

bockhorni 24/10/2006 15:11

A lire beaucoup d'entre vous,  on a l'impréssion que la france n'a pas de justice et que depuis la venue de monsieur Sarkozy, tout est à revoir !  Mais cessez donc de vouloir vous masquer sans cesse derrière de nouveaux projets de lois . La loi existe et  vous le savez bien. Les prisons n'ont jamais été aussi combles !!   Le chiffre des prisonniers a doublé en quatre ans... Que voulez de plus dites moi ! De vouloir cadenasser les bambins dans leurs berceaux dés leurs sorties de maternités, de vouloir un monde net, de vouloir ce qui ne vous ressemble pas trés loin de chez vous, finira par vous jouer des tours. Soyons plus cool et vivons tous en bonne communauté.     

    

debattor 23/10/2006 13:41

Cher Gillou,

en l'occurence, vous êtes perspicace, la langue française puise ses sources et ses règles avant mai-68, c'est indéniable.

Pour la petite histoire, et si cela vous intéresse, on peut lire une explication complète de la règle (et de ses exceptions : on dit "le ministre", on dit aussi " le ministre de l'Emploi" et on dit "le Premier ministre") dans le "Lexique des règles typographiques" édité par l'Imprimerie nationale (P. 83).

Mais comme ça aussi, j'imagine que c'est réac  comme référence, eh bien, écrivez avec toutes les capitales que cela vous chante ; l'essentiel ici, c'est le fond non ?

 

Gillou - Paris 22/10/2006 11:51

Cher Debattor,

Oui effectivement c'était l'acien régime puisque le Garde forestier était plus important que le garde des Sceaux.

Je ne veux pas vous priver de la nostalgie de l'ancien régime, mais ne sommes nous pas au XXI siècle ?

palloporo 22/10/2006 10:37

Au fond une analyse n'est qu'un développement d'idées d'après une vue personnelle d'une situation ponctuelle (s'agissant de politique). De votre analyse mathématique on peut retenir:"4000 faits de violence contre des gendarmes, des policiers ou des pompiers"; les autres chiffres ne sont que des numéros issus de votre manière de voir les choses. Une certitude, ces actes de violence étant de plus en plus fréquents, il devient indispensable de pénaliser plus sévérement les coupables. M. Sarkozy a raison de vouloir agir dans ces termes. Les tribunaux ne seront pas plus engorgés qu'ils ne le sont depuis trente ans. En appliquant la loi dans sa sévérité, on peut éviter ainsi de récediver. Qui dit tribunaux dit corps de magistrature. Cette instance juridique, sensée appliquer toute la loi, étant une haute institution au dessus de tout parti politique, pourquoi a-telle besoin d'un syndacat de la magistrature (qui de plus est gauchisant), pour défendre qui de quoi! Dans des affaires d'erreurs judiciaires qui paye les dommages-intérêts des personnes déculpabilisées? C'est l'Etat, donc les citoyens. Il est normal que M. Sarkozy veuille faire légiférer des lois plus sévères pour le délinquants. Augmenter les effectis pour aller plus vite? bien sur!, mais ils ne seront jamais assez. Les tribunaux manqueront toujours d'effectifs, et les délinquents auront ainsi toujours la belle vie devant soi. Il faudra tout de même arrêter le massacre d'une manière comme d'une autre.

debattor 22/10/2006 08:24

Mon cher Gillou,

je me réfère au dictionnaire de l'Académie française :

Je cite :

"6)II. GARDE n. Xe siècle. Issu de garde I. I. N. m. 1. Personne qui a mission de garder, que l'on charge de garder. Remettre un prisonnier entre les mains des gardes. Il a trompé la surveillance de ses gardes. Garde champêtre, agent communal préposé à la surveillance des récoltes, des propriétés rurales, etc. Garde forestier, agent préposé à la conservation d'un secteur de forêt. Spécialt. Le garde des Sceaux, sous l'Ancien Régime, dignitaire chargé de la garde du sceau royal, à la place du chancelier ""

Je confirme donc ce que j'écrivais.

 

De manière générale, une fonction n'appelle pas forcément une majuscule. Par exemple, on écrit :  "le ministre de l'Emploi", et pas "le ministre de l'emploi" ni même "le Ministre de l'Emploi".