moralement insupportable politiquement irresponsable

Publié le par blog-pl-seguillon

    

                                                                 L’attentisme de la communauté internationale au Proche-Orient est moralement insupportable. Il est politiquement irresponsable.

     Les morts palestiniens, 52 en une semaine dans la bande de Gaza, des rues éventrées, des maisons  détruites par dizaine, des canalisations et des poteaux électriques arrachés, des vergers et des oliveraies rasés, une ville,  Beit Hanoun,  à l’état de ruine… n’agitent guère les chancelleries. Les Etats-Unis ont d’autres chats à fouetter. Georges Bush a trop à faire avec un congrès où il a perdu la majorité et un sénat ou il y a quelque  chance qu’il en aille de même. De tout manière la guerre d’Irak  et le soutien inconditionnel apporté à Israël par l’actuel administration américaine lui interdise un rôle arbitral. L’Europe, tous juste bonne à apporter une aide financière aux Palestiniens, est convaincue qu’elle n’a pas capacité à modifier le cours des choses. Si bien que Tel Aviv peut poursuivre impunément ses opérations punitives sur Gaza sans  qu’aucune capitale occidentale de bronche.

     Quand,  durant l’été, Israël a lancé sa guerre contre le Liban au motif d’en finir avec le Hezbollah, La France puis les Européens et, tardivement, les Etats-Unis se sont mobilisés pour obtenir un cessez le feu et le retrait de Tsahal moyennant le renforcement de la Finul à la frontière israélo libanaise. C’est que les Occidentaux ont craint que le conflit ne fasse tâche d’huile et que la région de n’embrase. En revanche, aujourd’hui tant que les opérations de polices israéliennes  sont circonscrites à Gaza ou en Cisjordanie, peu importe leurs effets. Les chancelleries se moquent bien de leurs conséquences meurtrières et destructrices pour un peuple qui n’en peut mais. Les équilibres mondiaux ne sont pas menacés.

                                                           

     D’aucun, je le sais par avance, vont rétorquer que les Israéliens sont état de légitime défense et qu’ils  ne réagiraient pas de la sorte si les combattants du Hamas cessaient de lancer des roquettes artisanales sur les bourgs israéliens aux franges de Gaza ou si, régulièrement, des kamikazes ne se faisaient pas exploser dans les villes israéliennes. Soit. Ces actes sont condamnables. Mais la meilleure façon de les prévenir, si telle était vraiment l’intention d’Israël, ne serait-elle pas d’accorder enfin,  aux Palestiniens un Etat digne de ce nom,  entendons non pas ces bantoustans ne sont autant que de prisons où une jeunesse sans travail, sans horizons et sans espoir ne rêve que de prendre les armes.

     Quelle références et quels principes peuvent avoir ces jeunes quand il constate qu’Israël n’en respecte aucun et se croit habilité à enlever, comme le ferait un gang,  et emprisonner des ministres au prétexte qu’ils appartiennent au Hamas. A quoi peuvent-ils croire encore lorsqu’on les engage à se conduire démocratiquement à l’instar du voisin israélien et que ce voisin réputé démocratique récuse le résultat des  urnes dès lors qu’il n’est pas celui qu’il espérait.  

     Mais si l’attentisme de la communauté internationale est révoltant du point de vue de la morale, il est peut-être, plus gravement encore, d’une simple point de vue de la real politique totalement irresponsable du simple point de vue de la  real politique.

     Qui ne voit, en effet, que l’attitude d’Israël ne fait que renforcer les éléments les plus extrémistes des Palestiniens ?

     

Qui ne voit que l’opération menée contre Beit Hanoun n’a fait que conforter le Hamas qui apparaît de plus en plus, aux yeux des Palestiniens, comme la seule force capable de les défendre et de leur donner quelque espoir ?

     Qui ne voit que cette répression disproportionnée donne des arguments à ceux qui, à tort ou à raison,  soupçonnent le gouvernement israélien de n’avoir d’autre objectif que de réduire peu à peu les Palestiniens en sorte de n’avoir plus qu’à leur accorder un jour quelques territoires fragmentés où ils seront parqués comme des indiens dans leurs réserves ?

  Qui ne voit enfin que la politique du gouvernement israélien  renforce l’ islam intégriste  dans les territoires palestiniens ? Qui ne voit enfin qu’elle nourrit une haine croissante des populations de ces régions à l’encontre d’un Occident jugé partisan et injuste, de fait, dans le conflit israélo-palestinien.

   Il est bien de proclamer, comme le font toutes les chancelleries occidentales que deux Etats doivent pouvoir cohabiter, un Etat israélien qui a le droit de vivre en sécurité dans des frontières sûres et reconnues et un Etat palestinien économiquement et humainement viable. Mais s’en tenir à l’incantation  platonique est hypocrite et lourd de conséquences pour l’avenir. Il ne faut plus se raconter d’histoire :il n’y aura de solution à ce conflit qu’imposée de l’extérieur aux deux partie et d’abord à Israël. Et cela ne pourra se faire que s’il y a parallèlement une maturation interne de l’opinion publique israélienne.  

 

 

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Mirino 13/11/2006 19:52

Bref resumé de l'histoire d'Israël (pour commentaire 18)Le nom 'Israël' vient du nom donné à Jacob (vieux testament). Ses 12 fils furent le nucleus des 12 tribus qui constituaient plus tard la nation juive. Le nom juif vient de Yehuda (Judah) un autre des 12 fils de Jacob.Les descendants d'Abraham formaient une nation aux environs de 1300 BCE après leur fugue d'Egypte mené par Moses (Moshe). Après 40 ans au désert de Sinaï, Moses les amenait au pays d'Israël cité comme le pays promis aux descendants d"Abraham, Isaac et Jacob. Les Juifs alors ont y avaient une présence continue pour 3,300 ans.La domination des Israélites en Israël commençait avec le conquête de Joshua (ca.1250 BCE).  La période de 1000-587 BCE est connu comme la 'Période des Rois' dont le Roi David 1010-970 BCE, qui a établi comme capitale d'Israël, Jérusalem. Son fils Solomon (Shlomom, 970-931 BCE) avait fait bâtir le premier temple comme décrit dans le Tanach.En 587 BCE l'armée Babylonienne de Nebuchadnezza prenait Jérusalem détruisant le temple. Elle exilait les juifs à Babylone (Iraq).L'année 587 BCE fut le point décisif de l'histoire de la région, dominée successivement par les Babyloniens, les Persanes. Grec Hellénistique, Ottoman Empire, Empire Britannique.(C'était les Romains qui, après avoir décimé la communauté juif, renommait Jérusalem comme Aella Capitolina et Judea comme Palaestina pour effacer l'identification juive du pays d'Israël. Le mot Palestine et le mot Arabique Filastin sont dérivés de ce nom Latin).

Histoire, Histoire.. 13/11/2006 14:06

Pourquoi, l'Histoire de l'existence de l'Etat d'Israël ne commence-t-elle pour vous qu'a partir de de 1947? Quelqu'un pourrait-il m'eclairer sur les théories de Sion, sur les différents partis nationalistes, religieux, extrèmistes juifs des années 30 et enfin sur les attentats anti-britanniques qui ont suivis la 2° guerre mondiale?

Mirino 13/11/2006 09:59

Mr Ebichu,Nous avons déjà eu quelques échanges à ce sujet sensible, et manifestement vous n'avez pas modifié votre point de vue malgré l'accessibilité de tant d'informations sur l'histoire de cette région, ainsi que les objectifs clairement confirmés par le Hezbollah, par exemple.Ou vous ignorez l'histoire des 'enfants d'Israël', ou vous ne voulez pas l'accorder trop d'importance préférant à croire que Israël ne date que de 1947! Vos affirmations semblent aussi indiquer vos sentiments à l'égard de l'État.Concernant le Hezbollah, vous estimez donc qu'ils ont importé des centaines de milliers de missiles d'Iran par la Syrie et préparé leurs bunkers uniquement pour le noble défense de Liban. Donc de leurs abris tout préparés, en négligeant d'en construire pour le peuple qu'ils prétendent de vouloir tant protéger, ils balancent aveuglement en Israël jusqu'à 8000 missiles y compris une bonne quantité de longue portée bourrés de billes pour infliger le maximum de dégât civil, uniquement pour cette noble défense. Point d'organisation franche et concertée par contre pour bloquer l'incursion et l'avance d'une petite armée Israélienne.Eh bien ils ont de drôles de tactiques de défense!Au contraire pour ceux qui raisonnent, le Hezbollah avait orchestré leurs tactiques initiales avec celles du Hamas pour aiguillonner Israël d'attaquer ainsi s'accordant le droit de mettre en ouvre leur objectif fou et débile.(D'ailleurs Président Ahmadinegad, à sa manière assez vaniteux et non subtil, nous avait plus ou moins prévenu de son ambitieuse intention auparavant).Concernant l'échange de prisonniers, comment peut on négocier un tel échange sur les conditions pareilles? Naturellement le Hezbollah connaît assez la nature des Israéliens pour savoir que jamais ils ne seraient d'accord avec une telle  proposition aussi barbare. Evidemment ce n'était qu'une leurre.Même aujourd'hui alors, malgré les moyens sophistiqués d'obtenir toutes les informations historiques et actuelles sûres, on garde toujours cette tendance de voir et interpréter les choses surtout en fonction de nos sentiments et nos préférences, sinon nos préjugés  personnels.

Mirino 11/11/2006 17:32

A SombreroEn effet c'est une annonce positive et prometteuse. Espérons donc que Israël saisit l'occasion aussi pour faire en sorte que ce conflit soit enfin essentiellement réglé une fois pour toutes. Qu'ils montrent bien leur bonne volonté tous pour que la paix règne. Pour répondre à propos de la Cisjordanie. J'aimerais supposer que les Israéliens sont plus vigilants que jamais sur leur flanc est. En considération des propos et ambitions du Président Ahmadinegad ainsi que ceux du Hezbollah, ce ne serait pas trop étonnant. Mais je n' ai autrement aucune idée.

Mirino 11/11/2006 17:08

A SombreroEn effet c'est une annonce positive et prometteuse. Espérons donc que Israël saisit l'occasion aussi pour faire en sorte que ce conflit soit enfin essentiellement réglé une fois pour toutes. Qu'ils montrent bien leur bonne volonté tous pour que la paix règne.