Euphorie et inquiétude

Publié le par blog-pl-seguillon

                                                                                      

 

     Les supporters qui accompagnaient hier soir Ségolène Royal au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro semblaient habités par un mélange d’euphorie et d’inquiétude.

     Euphorie  parce que tous paraissaient  convaincus que la candidate socialiste à la candidature présidentielle allait l’emporter dès le premier tour des primaires. Julien Dray   faisait un pronostic : « Ségolène sera désignée jeudi avec 56% des voix des adhérents » Et le député de l’Essonne de souligner que si les Strauss-khaniens avaient fait une légère poussée à Paris et dans la région parisienne, la province, elle,   était largement acquise à la présidente de la région Poitou-Charentes.

     Outre que les amis de Ségolène Royal puisent leur optimisme dans les sondages, leur certitude vient peut-être aussi de ce que les Ségolistes ont averti les élus, dans les différentes fédérations socialistes, que s’ils n’appelaient pas à faire le « bon choix » dès le premier tour, ils auraient quelque souci à se faire quant à la reconduction de leur investiture aux prochaines législatives ! Du moins, est-ce le bruit qui court au PS.

     Inquiétude cependant des supporters d’abord sur les capacités de Ségolène Royal à apporter des réponses précises sur les grands dossiers et notamment sur les problèmes économiques. Inquiétude donc sur l’aptitude de Ségolène Royal, si elle est désignée, à entrer vraiment dans une campagne présidentielle où "l’à peu près" n’est plus de mise. Hier soir lorsque furent abordés ces sujets, la candidate semblait tendue et les visages des supporters alentour étaient crispés.  Après l’émission, Julien Dray , convenait du bout des lèvres, que les réponses faites par la candidate aux questions économiques , durant ce grand Jury, manquaient encore de structuration ! Un supporter de la candidate socialiste s’échinait à expliquer qu’il y avait un temps pour tout, un temps pour affirmer des valeurs et un temps pour les réponses techniques qui viendraient plus tard. Quant à Jean-Louis Bianco, l’ancien secrétaire général de l’Elysée,  il justifiait le flou, le vague, voire la vacuité de certaines réponses de Ségolène Royal par un choix délibéré de ne pas réagir comme les acteurs traditionnels de la politique qui prétendent avoir réponse à tout.

    Inquiétude aussi quant à la dureté de la campagne présidentielle. Une supporter de Ségolène Royal expliquait que la cassette vidéo n’aurait pas d’effets sur les primaires et que le procédé se retournerait contre le camp de Dominique Strauss Khan soupçonné d’être l’auteur de cette mauvaise manière. Mais elle ajoutait tout de suite qu’il fallait s’attendre à pire dans les jours et les semaines à venir et que les coups viendraient aussi bien de la gauche que de la droite. Ce qui donne à penser qu’il ne sera pas aisée pour Ségolène Royal , si elle est désignée, de rassembler les socialistes après une campagne des primaires qui a été urbaine sur l’avant-scène médiatique mais sanglante en coulisses.

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Badji 17/11/2006 11:18

Moi je ne suis pas français mais je vis en France. J'ai regardé le dimanche dernier l'émission "le grand jyry" avec Mme Royale. J'avoue que sur les questions économiques elle a montré des faiblesses et j'ai été surpris de constater qu'elle ne maitrisait pas ce domaine.

Mais je suis convaincu qu'un président n'a pas besoin de maitriser les aspects techniques des questions, sinon il n'aurait pas besoin de conseillers. Cependant il doit être capable de trancher en faisant des arbitrages. Sur cela je suis sur qu'elle en est capable. "le talent du chef c'est aussi celui de son entourage".

Ségolene est honnete et franche. Lors du premier debat elle a prevenu les français en déclarant qu'elle ne prétendait pas "avoir réponse à tout". c'est ce qui me séduit en elle. Certe elle n'est pas tres experimentée comme les autres, mais tout s'apprend. Et surtout c'est par la pratique qu'on acquiert l'experience. Donc il faut lui donner le temps de s'habituer à son nouveau statut.

Par contre s'il y'a des gens que je condamne sur ses lacunes sur les questions economiques c'est son entourage. un debat se prepare et ses conseillers doivent la préparer avant les débats. c'est d'autant plus important que Mr sarkozy a pris des cours de communication aux Etats-unis.

Il faut aussi souligner qu'elle avait en face d'elle des journalistes dont l'appartenance idéologique ne fait pas l'ombre d'un doute et qui avaient à coeur de la "démonter" sinon la destabiliser. Mais à ses detracteurs je dirais seulement que "enterer une ombre ne l'empechera pas d'apparaître".

Merci Segolene

CL 16/11/2006 17:46

Elle a menti (on s'en doutait un peu) sur les postes ministériels qui ne seraient pas donnés à d'anciens ministres. Le Canard enchaîné à retrouvé ces propos rapportés par L'Express du 25 mai dernier.

Mais vous deviez le savoir, non ?

jc-G 16/11/2006 17:28

Cher Mr Séguillon,J'ai suivi, comme souvent et avec beaucoup de plaisir "le grand jury",n'étant "encaarté"ni à l'ump, ni au ps. Pour le moment et aprés avoir suivi attentivement l'émission, ma "modeste opinion" est que j'ai trouvé Madame Royal "suffisante et insufissante"; j'en reste encore attéré devant une telle vacuité!Merci à vos collégues et à vous même pour votre émisson.

Eric Gillot 16/11/2006 10:42

Cher Spah, L'interview de TODD voulait dire "TOUT sauf un des dirigeants qui depuis 30 ans détruisent la France".   Vous avez compris "Tout sauf Royal" et moi "Tout sauf Sarko".   TSR contre TSS, amusant NON ?   Amusant puisque TODD et MARSEILLE nous disent en fait que seuls Sarko ou Sego ont compris le sens des votes 2002 et Européenne, c'est à dire "Tout sauf les Gaullo/PS-caviar". 

 

Eric Gillot 16/11/2006 10:28

Dominique,

Socialiste et horrifié par l'infecte "guerre civile" des militants qui règne sur le PS, voilà ce que je dis:

"MAUVAISE FOI" cet adjectif est au fil des siècles devenu le synonyme de MANQUE d'OBJECTIVITE.

Les fanatiques religieux, quand on discute avec eux, on mis au point une sémantique qui permet de "CASSER" tout raisonnement découlant de la logique leur FOI est devenue MAUVAISE.

Les supporters de football sont eux déja plus honnêtes en ce qu'ils ne se recommandent pas de la raison, ils avouent que leur FOI est purement irrationnelle et se justifie par son appartenance à une cité.

Les fans des artistes pop ne justifie rien du tout sinon le besoin de certains êtres humains à devenir les pions d'un autre humain.

Ce fut une expérience unique que de descendre dans le monde du seul blog de militants PS "Ouvert à tous".Et remerciements à DSK pour m'avoir autorisé à réaliser cette "étude de moeurs" et de découvrir que les militants sont du même bois que les intégristes religieux

Socialiste moi même, je m'étais toujours demandé comment des adultes comme Hollande, Guigou, Aubry, Mélanchon, Ayrault, Drey et quelques autres, pouvaient faire preuve d'une telle "MAUVAISE FOI" permanente  quand par mégarde la droite sortait une bonne loi;ce que ne se serait permis de faire un homme intègre comme Mendès ou même Rocard.

Sans intégrité, sans capacité de reconnaitre chez l'adversaire ce qui est bon chez lui, il n'y a pas d'honnêteté intellectuelle, et comment faire confiance à un homme sans honnêteté intellectuelle ?

Ne pas comprendre que la majorité des électeurs ne sont pas des militants, des fans, des supporters ou des croyants fanatiques incapables de BONNE FOI est une énorme preuve de bétise et je souhaite que notre futur Président(e) de gauche (alternance oblige) aura l'intelligence de ne pas tomber dans ce travers et qu'il sera LUI ou ELLE capable de BONNE FOI.