Rien n'est perdu !

Publié le par blog-pl-seguillon

         

 Domnique de Villepin a recouvré le sourire. Rien n'est perdu. Dès lors qu'il n'est convoqué dans l'affaire Clearstream que comme simple témoin par les juges, voilà qui signifie que ces derniers n'ont a priori retenu aucune charge à son encontre. Le Premier ministre est donc assuré qu'aucun empêchement judiciaire ne fera obstacle à son éventuel candidature à la présidence de la République. Voilà même qui pourrait, selon lui, contribuer à démontrer que, dans cette affaire, Nicolas Sarkozy et son entourage ont cherché insidieusement à convaincre la presse  que le Premier ministre était trop évidemment compromis et que les juges allaient l'épingler.

        Ceci n'ouvre certes pas un espace politique à Dominique de Villepin qui n'en a guère aujourd'hui et ne pourrait en avoir demain que si le ministre de l'Intérieur s'écroulait dans les sondages. Mais cela lève une hypothèque et suffit à rendre un peu le moral à un Premier ministre qui avait bien du mal, lors de sa dernière  conférence de presse, à dissmuler une certaine lassitude.

Publié dans blogpls

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric Gillot 07/12/2006 11:09

Ma chère Samira,

Je l'ai déja dit, je trouve que Galouzeau serait un très bel ambassadeur de la France dans le monde et d'autant plus quand un démocrate aura pris la place de BUSH.      Enfin espérons que Mme CLINTON ou Barack OBAMA.....  que le futur président des Etas-Unis aura oublié le voyage de Sarko tenant à serrer la main de BUSH.     Je pense que même Ségolène aurait pensé qu'il valait mieux se ranger dans le camp des futurs vainqueurs !

Gillou - Paris 07/12/2006 10:52

Chère Samira, vous étes bien la seule à dire que cela va mieux, et vous avez la mémoire bien courte. J'ai l'impression que vous êtes comme beaucoup qui sont séduits par Ségolen Royal, tout dans l'image, mais dès que l'on gratte il n'y a plus rien. De Villepin a simplement surfé et récolté les fruits de ce qu'avait mis en place Raffarin qui lui a lancé beaucoup de réformes.

Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Et si il n'avait pas des dossiers sur Chirac (qu'il a menacé de dévoiler) il y a longtemps qu'il aurait sauté votre beau parleur.

Samira 07/12/2006 00:22

C'est classique de la rhétorique utilisée par des gens de mauvaise foi (vraiment très désolée de le dire ainsi!) ou de ceux qui témoignent d'une grande méconnaissance du comment fonctionne une équipe: lorsque cela va mal c'est la faute du Premier ministre et d'ailleurs on le vire (style ce qui arrivé à Jean-Pierre Raffarin), mais lorsque cela va bien c'est grâce aux Ministres et certainement pas grâce au Premier ministre. Arrêtez donc cet enfantillage et sachez « rendre à César ce qui appartient à César ». Il faut déjà reconnaitre qu'il soit extraordinaire que l'on ait eu cette année, la rentrée sociale la moins "chaude" qui ait été depuis plus de vingt ans! C'est bien un signe que cela va mieux et les Français le doivent à Dominique de Villepin. Mais une poignée de Français ont cette sale manie de toujours avoir envie de râler et d'oublier de dire quand ils ont motif de satisfaction. Comme ceux qui râlent font toujours beaucoup plus de bruit que ceux qui sont calmes…

Il faudra aussi nous expliquer à qui attribuer la hausse du chiffre des violences faites aux personnes. Quand on se sent moins en sécurité, c’est forcément de la faute du Ministre qui a en charge ce dossier, et qui aurait du trouver le moyen d’assurer la sécurité quotidienne des citoyens!

ll 06/12/2006 14:49

"Voici donc la nécessaire explication de texte: la phrase suivante "ne réduisez pas Ségolène Royal à son statut de femme, elle vaut mieux que cela" signifie grosso modo "ne croyez pas que le seul argument en faveur de Ségolène Royal soit d'être une femme". Ce compliment est plutôt le signe d'une certaine élégance morale de la part de Nicolas Sarkozy à l'égard de sa concurrente et je crois qu'en dehors de nos 2 ou 3 amis blogueurs personne ne s'y était trompé..."

Merci à Charles pour l'explication grosso modo mais je pense toujours que M Sarkozy a une façon de s'exprimer qui fait que cela peut prêter à confusion.

Et si cela  prête  à confusion à ce niveau là, je n'ose imaginer la suite.

Chers amis, n'oublions pas que tout le monde ne peut décrypter , deviner ce que notre ami de L'ump a voulu dire.Il faut une communication transparente et efficace.

Et sans parler de "ce compliment " quand on sait que M Sarkozy aime à manier l'ironie...

 

Ps : ni de droite ni de gauche mais pour la France tout court :)

 

 

Gillou - Paris 06/12/2006 13:21

Cher Samira, je suis d'accord avec vous sur : "que la prochaine élection est capitale pour l'avenir de notre pays" et "Les vraies questions vont être posées et elles commencent déjà à pointer leur nez." Et qu'il va falloir y répondre ou plutôt que les candidats (déclarés et potentiels) à cette fonction suprême nous repondent avec clarté et qu'ils s'engagent. Je dois reconnaitre que de Villepin a une belle prestance, qu'il écrit correctement, mais on ne peut pas dire qu'il soit exclu de tout reproche. La dissolution en 1997, très grosse erreur ! Le CPE, fait à la hussarde, le mariage de GDF et SUEZ, annoncer à la va que je te pousse alors qu'il aurait mieux juducieux de laisser les présidents des deux sociétes s'en occuper. La TVA sur le batiment, le couvre feux en 2005 très contre versé  et que Chirac soit obligé de lui intimer de se calmer; etc... Quand à ses résultats, je reste très dubitatif, car le mérite en revient prinipalement à ses ministres, Borloo, Larcher, Breton etc...

Il me semblait aussi avoir entendu de sa bouche qu'il n'avait aucune ambition présidentielle ???

De ce fait il ne m'inspire pas confiance, il n'a jamais été élu, et j'aimerais bien le voir avant avec un mandat autre que celui de présidentiable, car pour l'instant il obéit aux ordres de Chirac et n'importe quel autre premier ministre aurait eu les mêmes résultats. Je ne lui reconnais qu'une chose il fut un excellent ministre des affaires étrangères.