Entre la faucille et le marteau

Publié le par blog-pl-seguillon

                                                                

Le député communiste du Nord, Alain Boquet , tient un langage convenu à Paris . Son rôle de président du groupe communiste à l’Assemblée nationale l’oblige à quelque retenue. Mais lorsqu’il se retrouve dans son terroire de Saint-Amand-Les-Eaux, il retrouve sa verve et son esprit caustique.

    Voilà qui le conduit à expliquer que cette pauvre Marie-Georges « navigue depuis des mois comme un manche ! Quoi qu’elle fasse désormais, elle va couler et entraîner le parti communiste dans son naufrage. Elle a perdu beaucoup de temps à courir après les antilibéraux en espérant que leur ralliement lui éviterait un fiasco électoral. Le résultat est qu’aujourd’hui elle se trouve entre la faucille et le marteau ! Si elle se présente, elle fera un score encore plus piteux que celui obtenu par Robert Hue en 2002, soit moins de 3,37  % ! A ce niveau, le parti communiste est mort. Mais si elle ne prend pas part à la course présidentielle et si le parti communiste n’est pas représenté dans la campagne présidentielle, il sera également condamné à mort ! »

                                                                                                                                                              

     Et Alain Boquet , avec un grand éclat de rire, de recouvrer néanmoins son optimise de bon vivant : « A Saint-Amand, je travaille  sur le terrain à horizon de quelques années. A  Paris, je milite pour un grand soir qui ne surgira que dans plusieurs siècles… J’ai le temps ! »

Publié dans blogpls

Commenter cet article

jean 17/12/2006 09:31

.... a se baser sur l'avenir comme sur une "bouee de secours" revient a une seule et IMPORTANTE chose... "Se faire passer par le Present" et ce qui passe ne revient jamais aussi avec les memes Chances, et de plus les gens commencent a avoir marre de certains et leurs... indecisions.

palloporo 16/12/2006 21:57

Trés pertinente l'analyse de M. Boquet. Claire et nette. Le PC tirera ses dernières cartouches lors de le prochaine Présidentielle, et puis...adieu. M. Boquet a raison d'attendre. Il rejoint ainsi le club des croyants à la réincarnetion de l'Etre; et sait on jamais  ce qui nous réserve l'avenir!

Mirino 16/12/2006 19:51

Alain Boquet a raison s’il ne prend plus trop au sérieux son parti Communiste. Comment peut on accorder une raison d’être aujourd’hui au communisme ? A part de sa place traditionnelle dans histoire de la France (histoire sélective déterminée par certaines dates et événements, en omettant d’autres moins mémorables, bien entendu).

Gillou - Paris 16/12/2006 11:31

Mais vous n'avez pas compris ce que cherche Mme Buffet, ne pas trop se démarquer de la gauche traditionnelle, pour rallier le PS au deuxième tour et avoir un marocain.

jean 16/12/2006 08:22

ce n'est pas tellement le parti communiste par lui-meme mais ses dirigeants et son "college" electoral, qui en font un  parti du passe. Le PCF a une occasion cette fois de reprendre des couleurs, avec la Gauche Anti-Liberale (GAL) et sa diversite sur le terrain populaire et electoral. Malheureusement, madame Buffet a ete mal conseillee a ce sujet et toute la GAL en souffre du fait des actions des "dynosaures" communistes du a leur "myopie" politique des Temps presents.

Cependant, tout est loin d'etre perdu dans le ralliement de la GAL mais pour cela le PCF doit laisser la Gauche faire "peau neuve" en y apportant son nombre mais pas ses dynosaures. de nouvelles figures ayant plus d'attrait pour les jeunes et autres mouvements Anti- Liberaux serait comme un "coup de fouet" pour renouveller les ferveurs de la GAL. il y a beaucoup de gens qui ont vote Le Pen aux dernieres Presidentielles car, il faut bien le reconnaitre, le PS et la Droite... c'est "Blanc Bonnet et Bonnet Blanc" sur beaucoup de points. Avec une GAL revitalisee, je suis sur que tous ces voteurs de gauche, qui ne veulent pas de "Blairisme", voteront en grands nombres pour son ou sa candidate apres avoir quitte le FN pour lequel beaucoup d'entre eux ont et comptent voter a ces elections.

Bien sur, c'est un Grand Sacrifice demande au PCF et a sa tete de laisser la place a de nouveaux venus, mais... qu'est ce qui est plus important? de se donner toutes les chances de faire aussi bien, si ce n'est mieux que le Pen en 2002, ou de continuer les querelles de clocher, supportes en cela par des commentaires de certains, tels le secretaire du PS, qui jette des fleurs a madame  Buffet, car il sait tres bien que c'est plus facile pour le PS de faire accepter ses points par elle et le PCF que par la GAL et ses chefs et cheftaines. Donc la balle est dans le camps du PCF. Il y a la, une opportunite et une occasion a ne pas manquer pour tous ceux qui sont Vraiment Part de la Gauche Anti-Liberale... le sont ils vraiment??? les semaines qui viennent nous le diront....