Pari sur une défaite.

Publié le par blog-pl-seguillon

       Dominique de Villepin n’a plus l’espace politique, les moyens financiers, et les soutiens nécessaires pour envisager une candidature à la présidence de la République. Le Premier ministre ne peut ignorer que, sauf circonstances tout à fait exceptionnelles, Jacques Chirac  ne peut caresser l’idée d’être réélu pour un troisième mandat.

 

      Pourquoi, dès lors, refuse-t-il de prendre part au vote organisé au sein de l’UMP ? Pourquoi se refuse-t-il à apporter un soutien explicite à Nicolas Sarkozy  ? Pourquoi, enfin, critique-t-il si vertement et si explicitement le président de l’UMP, n’hésitant pas à souhaiter implicitement son départ du gouvernement et son remplacement par quelqu’un dont il a déjà le nom en tête ?

 

     La réponse la plus logique à ses trois questions – souvent formulée par des amis comme par des adversaires du Premier ministre est la suivante. Si Dominique de Villepin agit de la sorte, c’est parce qu’il mise sur un échec du ministre de l’Intérieur et se met en situation de pouvoir récupérer ses dépouilles, l’héritage gaulliste et l’UMP après que Nicolas Sarkozy aura été battu par Ségolène Royal. Dominique de Villepin joue le coup suivant. A 54 ans  il peut se le permettre. Dominique de Villepin n’aura que 59 ans en 2012 !

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Mirino 10/01/2007 19:41

Chère Samira,

Je suis déçu. Comme la joconde mythe vous esquivez carrément la question, et avec davantage de langue de bois vous continuez à hisser le drapeau de la patrie en honneur et en faveur d’un autre mythe qui, malgré tout ce que vous voulez généreusement lui accorder, n’est pas d’une pouce à la hauteur.

Apparemment si, il a l’aspect superficiel d’un homme de stature, mais c’est bien de trompe l’oeil. Et il n’est pas le plus subtile de monde. Son jeu et ses tactiques ne sont pas le plus délicats. C’est un bulldozer vrombissant enchaîné à Chirac.

D’ailleurs je ne crois pas que De Villepin ait la patience suggérée par Mr. Séguillon non plus. Ce n’est pas le genre qui peut attendre l’année 2012. Il appelle donc ses ‘renforts’, et s’il ne fait pas davantage de conneries pour essayer de faire tomber Sarkozy, il guette la première occasion de se mettre devant.

Le problème pour lui c’est que tout le monde, sauf peut-être quelques unes comme vous qui probablement préfèrent l’apparence ‘dashing Dominique’ plutôt que celle de sommaire Sarko, ne sont pas dupes. Même si, encouragés par leur propre vanité traître, lui et son chef osent se présenter au dernier moment, ils vont se casser royalement la gueule. Ce serait certain, fatale et finale.

BERNIS 10/01/2007 18:55

la politique et les politiciens sont en crise dans ce pays pour ma part et ce matin dans la matinal de canal + comme invite il y avait le porte parole du 1ER MINISTE nous dire pendant 20mn que la droite est au pouvoir et la gauche s est l opposition de qui se moque t on pour ne pas repondre a une simple question en ce moment a l ump il y a villepin chirac puis les autres pour finir il dit si au 2em tour si sarkozy passe a demi comme ils savent bien le faire le camps villepin et meme chirac voteront a gauche vous vous rendez conte de la gravitée des propos d un politicien de droite pour ceux qui sont septiques moi je dit s est inadmisibles pour un politicien de tel propos meme si on s est que s est courent l heure est grave .........

BERNIS 10/01/2007 18:41

la politique et les polititiens sont dans une sitiation critiques et aujourd huit s est a dire mercredi 10janv 07 au matinal de canal+ le porte parole de D D VILLEPIN dire pendant 20mn la droite est au pouvoir et la gauche s est l opposition et pour ne pas repondre aux questions poser il ya oui ou non une crise par a port au candidature

Samira 10/01/2007 15:24

Ne vous inquiétez pas, je ne me fâche pas, sauf quand je sens que de graves dangers pèsent sur notre pays et que c'est de la responsabilité de chacun des citoyens de se mobiliser, à un moment  où les enjeux deviennent inhabituels graves du fait des tensions internationales et de la mondialisation économique.

En réponse à la question qui choisir? sans une seule fraction de seconde d'hésitation: je choisi de voter pour la France. Je vote pour le respect de son héritage et la reconnaissance que la France occupe, de part tous les combats que son peuple a mené ou subi depuis plus de 1000 ans, une sagesse et une voix respectés dans le monde entier sauf auprès de ceux dont elle dérange le rêve d'hégémonie.

Cette voix de la France qui protège de nombreux petits pays qui n'ont pas voix au chapitre, il nous faut coûte que coûte la protéger en veillant sur elle comme sur la prunelle de nos yeux.

Je vote donc pour la personnalité politique que beaucoup voudrait faire taire et qui aujourd'hui fait corps avec cette France. Cette personnalité politique  a déjà prouvé sa dimension de chef d'Etat, pas seulement aux yeux du peuple français, mais également aux yeux de tous les autres peuples et nombreux sont leurs habitants qui connaissent son nom car l'ayant mémorisé à un moment de forte tensions internationales, lorsque devant un parterre médusé il a eu le courage de défendre la vision d'une vieille europe contre celle d'un nouveau monde qui en est encore à jouer au cow-boy. Ceux qui voyagent savent tout cela!

Mirino 10/01/2007 14:39

Chère Samira,

Si j’écris ce que je pense, et à ma manière, c’est aussi pour inciter le dialogue.

Quant à Johnny, je ne suis pas particulièrement un fan, mais je reconnais qu’il n’y a pas trop de célébrités de son calibre aussi

généreuses que lui. Après avoir tant donné, tant travaillé toute sa vie, pensez vous franchement qu’il mérite que l’État lui ôte 75% de ce qu’il gagne chaque année en guise de reconnaissance?

C’est aussi quelqu’un d’intelligent, comme tous ceux qui soutiennent Sarkozy. (Celui qui n'a pas le droit de vote n'en est pas trop dépourvu lui non plus).



Au sujet des opinions politiques, êtes vous donc d’accord avec le démarche de vos illustres chefs, si manifestement dotés de principe et de honneur- qu’en fin de compte il vaut mieux que Ségolène gagne plutôt que subir un assaut à leur vanité que la victoire de Sarkozy provoquerait? Car finalement c’est bien cela l’enjeu.

Pour bien clarifier les choses, s’il fallait choisir seulement entre les deux candidats, et sans le droit de voter blanc, le quel choisiriez vous?