Météo socialiste

Publié le par blog-pl-seguillon

         Le député Jean-Christophe Cambadélis est réputé pour l’acuité et la justesse de ses analyses. A la question, comment les militants vivent-ils la campagne de Ségolène Royal, il répond sans ambages : « Il sont à la fois fascinés et inquiets » ! Fasciné par la manière magistrale avec laquelle la candidate socialiste a réduit et ringardisé dans le PS tous ceux qui estimaient qu’ils n’en feraient qu’une bouchée. Fascinés par sa détermination peu commune. Fascinés par sa capacité à séduire l’opinion. Inquiets parce qu’ils redoutent les déclarations intempestives. Inquiets parce qu’ils ne savent pas très bien quelles sont les propositions de Ségolène Royal. Inquiets parce qu’ils ne savent pas non plus où elle les mènera si elle est élue.

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

nouvelle societe 16/01/2007 23:55

Mme ROYALE a un programme

 



 

 



Le parti socialiste a un programme

 



 

 



Mais Mr Hollande a eu la géniale intuition que pour gagner des élections il fallait vendre l'emballage et non pas le contenu. C'est comme ça qu'il a fait remporter les élections régionales à son parti. Il a bien l'intention de faire la même chose pour les élections présidentielles.

 



 

 



Je vous rappelle que son discours depuis 2 ans n'est pas de dire qu'il faut résoudre les problèmes de pauvreté ou liés à la pauvreté, liés au manque de travail, liés à l'Europe. Non son discours est de dire qu'il faut que le PS gagne les élections présidentielles, peu importe la méthode.

 



 

 



Et en plus ça marche : un emballage sans programme arrive à convaincre un tier des sondés !!!!!! 

 



 

 



Mr Hollande est un As de marketing, pire que les meilleures de l'Oréal et de Danone. Pendant qu'elle tien un discours, il en test un autre et rien d'empêche l'un ou l'autre à s'ajuster et pendant on parle d'eux et pas des autres.

 



 

 



Bravo, vous les journalistes vous vous faites piéger à tous les coups.

 



 

 



Avec Mme ROYALE qui est fragile comme pas une, et toujours en retard de 24 ou 48 heures dans ses réactions, vous ne connaîtrez son programme qu'après les élections législatives... et la on va déguster...

 



 

 



Si vous voulez connaître le contraire de son programme :

 



idees-politiques-et-nouvelle-societe.blogspot.     com

 



 

 



à bientôt

 



 

jean-marie wolff 16/01/2007 22:05

Le propos de J.C. Cambadélis est tout simplement ahurissant, et montre le vide idéologique du PS. Confier les clés du royaume à quelqu'un dont on ne sait pas grand chose et l'admettre ouvertement dépassent  l'entendement. C'est le triomphe de l'irrationnel.

BERNIS 16/01/2007 17:41

le probleme de sego elle  n as pas de programe s est propre a hollande et la gauche que des  reproche mais sens donner de solutions mais il faut exister tant bien que mal le gros probleme s est que les sondages disent que les gens votent pour elle parce que elle est une femme se serais un travelot on l aurais sue mais on ne vote pas pour ça seulement sinon je me presente parce que je suis black et je revendique je ne sais quoi vis a vis des black pendant qu on y est pourquoi pas soyons realiste s est de la presidence de la republique qu on parle alors quand il y a un programe il faut le dire et voté .

BERNIS 16/01/2007 17:32

il y a un truc que je ne comprend pas et que je ne comprendrais jamais pourquoi memeçi tu as un lideur dans ton partis et se n est pas toi tu vote pour l oposition pourquoi et pendant des annes tu milites pour des convictions qui t es propre et pour laizer l autre tu fait le contraire mais les citoyens noublirons pas se revirement le jour que ce seras ton tour .villepin et compagnies noublier pas qu on noubliras pas .

Mirino 15/01/2007 16:17

Ségolène Royal donne l’impression que pour elle l’essentiel est l’art de gagner, et après, on vera. Elle ne laisse plus rien au hasard et si elle a déjà fait quelques erreurs, elle tient à ne pas recommencer. On peut lui accorder que ce qu’elle a déjà accompli est assez phénoménal, mais pour la gauche ce phénomène doit être aussi inquiétant. Un face-à-face entre elle et Sarkozy ou elle et Bayrou, pourrait être déterminante aussi pour elle que pour son interlocateur. Elle plane toujours pour le moment. C’est un spectacle souriant, des feux d’artifice, mais il y a danger qu’à la longue ça risque à aboutir à une déception, comme une chandelle romaine mouillée.