La faute à François

Publié le par blog-pl-seguillon

 

 

 

   La démission d’ Eric Besson , le secrétaire national du PS chargé des questions économiques est une mauvaise affaire pour Ségolène Royal.

   Cette défection, en pleine campagne et au lendemain du grand meeting de Villepinte,  fait désordre. Elle témoigne de profonds  disfonctionnement dans l’appareil de campagne. Même si Eric Besson n’est pas connu du grand public, comme l’a étrangement rappelé Ségolène Royal, sa démission ne peut que contribuer à retarder l’effet Villepinte qu’espèrent toujours les socialistes.

   En outre, qu’un homme qui avait vocation à devenir ministre de l’Economie et des Finances et en avait sinon l’assurance du moins la secrète ambition, choisisse de rendre de la sorte son tablier semble témoigner du peu de foi qu’ont de nombreux responsables socialistes en une possible victoire !

 

   Mais, en l’occurrence, Ségolène Royal n’est pour rien dans ce malheureux épisode. La faute en revient à François Hollande qui peine à trouver sa place dans cette campagne présidentielle. Le Premier secrétaire du PS ne cesse de donner ordres et contre ordres. Ainsi, François Hollande  a-t-il tour à tour demandé à Eric Besson de parler d’un  chiffrage du programme de Ségolène Royal puis de n’y plus faire allusion puis, de nouveau, de l’évoquer jusqu’au moment où ce dernier est sorti de ses gonds devant tant d’inconstance et a décidé de prendre du champ.

   Arnaud Montebourg a été mis en quarantaine pour avoir dit que le seul défaut de Ségolène Royal était son compagnon !

   Il ne croyait pas si bien dire.

   Pour reprendre une expression chère à la candidate socialiste : « il faut de l'ordre juste  et cela vaut dans tous les domaines »… et sans doute celui du couple présidentiable !

 

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

le brun jean claude 20/02/2007 17:41

je sais que celà relève de l'anecdote,mais la très mauvaise qualité techniques des interventions(bafouillements,micro loin de la bouche,contradiction au sein d'une question etc)n'est elle pas à mettre en relation avec la nature du propos de ségolène royal qui relève plus du programme d'un conseiller général en mal de réelection dans un "quartier"que de la présidente d'une puissance qui demeure mondiale nucléaire et membre permanent du conseil de sécurité.Le président de la république doit avoir en tête le nombre de snle qu'il commande plus ,il doit avoir une idée de la capacité de défense de notre pays....c'est très bien d'être à l'écoute des chasseurs c'est moins bien de confondre le hezbollah avec l'amicale des joyeux palestiniens...

Je voterai,si j'habitais le Poitou pour SR au conseil régional ou à la région,mais pas à la présidence de la république.Affirmer comme elle l'a fait hier soir qu'elle connait tout de la machine de l'état est une galéjade pasquaienne!!!

 

Indhy 20/02/2007 12:31

Ne pensez vous pas qu'il faut laisser exprimer les cadidats, même si nous ne sommes pas toujours d'accord avec ce qu'ils disents.

J'ai honte parfois de la grossiéreté des internautes visi à vis des candidats de tout bord. un peu de courtoisie et tout ira bien.

Les propositions de la gauche comme de la droite ne seront pas tenues pour la plupart des cas. Alors écoutons, et nous prendront le moins pire.

marc 20/02/2007 09:16

Je suis surpris que l'on ne parle pas plus de ce fossé qui existe entre la candidate et parti socialiste. J'en veux pour preuve, les "attaques" de son compagnon. J'ai l'impression que les éléphants l'ont désigné pour abattre celle qui a osé et réussi ce braquage sur le parti (chapeau segolène). Il me semble qu'il prefere "rater" ce

marc 20/02/2007 09:16

Je suis surpris que l'on ne parle pas plus de ce fossé qui existe entre la candidate et parti socialiste. J'en veux pour preuve, les "attaques" de son compagnon. J'ai l'impression que les éléphants l'ont désigné pour abattre celle qui a osé et réussi ce braquage sur le parti (chapeau segolène). Il me semble qu'il prefere "rater" ce tour

marc 20/02/2007 09:16

Je suis surpris que l'on ne parle pas plus de ce fossé qui existe entre la candidate et parti socialiste. J'en veux pour preuve, les "attaques" de son compagnon. J'ai l'impression que les éléphants l'ont désigné pour abattre celle qui a osé et réussi ce braquage sur le parti (chapeau segolène). Il me semble qu'il prefere "rater"