Duhamel victime d'un accident de campagne

Publié le par blog-pl-seguillon

   Le groupe France télévision a annoncé aujourd’hui qu’il suspendait mon confrère Alain Duhamel sur ses différentes antennes. La raison donnée en est "le  soutien de cet éditorialiste à François Bayrou" . Quelques heures plus tard, c’est RTL qui, à son tour, a annoncé qu’en accord avec la direction de la station, le journaliste cesserait également sa chronique matinale le temps de la campagne pour la présidentielle.

 

   En fait, c’est le 27 novembre dernier, au cours d’une rencontre débat organisée  à Science Po avec Marielle de Sarnez, directrice de la campagne de François Bayrou , qu’ Alain Duhamel a confié à son auditoire estudiantin son inclination pour François  Bayrou.

 

  Cette confidence était évidemment passée inaperçue. Mais, depuis plusieurs jours,  une video de cette rencontre circulait  sur la toile qui a attitré l'attention de tous ceux qui ne veulent point que du bien à ce confrère.

   D'où quelques questions.

   Un journaliste peut-il avoir des convictions politiques ? Oui, bien évidemment.

 

   Peut-il s’en ouvrir publiquement ? Non, sans doute, sauf à perdre la neutralité qui fait sa crédibilité.

 

   Une confidence, au fil d’un échange devant des étudiants de Sciences Po, vaut-elle prise de position publique ? Evidement non.

 

    Filmée, diffusée, répercutée sur la toile, cette confidence engage-t-elle publiquement son auteur ? Oui, peut-être, mais à son insu et  contre son gré.

    La morale  de cette histoire est que le net devint une sorte de  Big Brother dont il convient de ce méfier comme la peste ! En tout cas un outil qui boulverse toutes les règles journalistiques!

  

 

Publié dans blogpls

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gary justel 21/02/2007 19:17

Je ne suis pas d'accord avec la sanction dont iA. DUHAMEL est victime  parce que je respecte les opinions dechacun quelles qu'elles soient, dans la mesure où elles ne sont pas dangareuses pour le pays.

Un journaliste d'opinion peut et doit défendre ses idées pourvu qu'il reste respectueux et qu'il ne se serve ni de sa situation ni des moyens nationaux pour s'asservir à des intérêts privés et quelquefois condamnables.

ce n'est pas son cas, loin s'en faut, il est tyoujours apparu comme un moderé.

Sous un autre angle, cependant, j'estime qu'il ne merite pas de figurer au tout premier plan des médias, télé publique et autres pour faute d'incapacité  et d'incompétence chronique.

M. Duhamel a écrit un livre sur tous les présidentiables. Au moment où son livre est sorti, mme Ségolène Royal commençait à pointer son nez dans le PPF( paysage plitique français) et déja quelques analystes plus affutés que Monsieur Duhamel commençaient à en parler.

Il n'a rien vu venir, lui. Pour cette raison, il me parait logique qu'il ne figure plus dans le panel des têtes pensantes et dirigeantes des médias nationaux pendant la campagne.

steph 19/02/2007 18:26

je trouve qu'on na pas a lui reprochez quoi que ce soit tout les présentateurs de jt ou polithique devraient faire de meme afin de savoir, qui ils soutiennent  pour avoir une idée plus fixe de leur objectivité car bien surtout tout le monde a un avis et il ne peuvent pas le cacher

Lavilgrand 19/02/2007 12:56

Donner mon opinion,  changerait quoi dans votre façon de traiter l'information ?

Je n'écoute plus vos JT jusqu'au soir du 2ième tour ; Ce soir là j'irai sur une autre Chaîne, j'aurai trop peur d'une information "aux ordres de Sarko "!

Heureusement qu'il me reste " Les Guignols", Le Canard Enchaîné" , "Charlie Hebdo", pour entendre une autre réalité des faits.

Je me suis inscrite à désirs d'avenir, révoltée devant le "dépecage" en règle de Ségolène Royal.  POURTANT JE N'ETAIS PAS SOCIALISTE AVANT, le lynchage médiatique, organisé contre  Ségolène Royal .

Au fait , avez-vous été sur www.betapolitique.fr ? Le  reportage est effrayant  pour la démocratie; je cite : "Ceux qui commandent , qui paient, qui publient, ( les sondages ) sont tous ou presque des proches du candidat de l'UMP."( Texto ! )

Suis-je bête, ça vous le savez bien sûr !

Je me fiche  pas mal que vous validiez ou non , mon ECOEUREMENT, je ne voulais pas m'étouffer avec !

Di MEGLIO 19/02/2007 11:26

Croyez vous que ce soit plus honnête qu'au grand jury RTL vous ayiez à vos côtés Nicolas BEYTOU dont tout le monde sait qu'il roule pour Sarko ou Elkabach à Europe, et ces 2 messieurs peuvent contrer souvent en des termes non objectifs ceux qu'ils interwiewent.

Comme dirait Georges Marchais:" c'est un scandale"  mais attention..... 2 mois avant le référendum le OUI était gagnant à 55%.

NB: Apathie. Bravo ! il y a longtemps il a dit qu'il vote blanc.

Mais vous ,pour qui vous roulez ?

Si vous étiez solidaires avec DUHAMEL tous les journalistes de France et de Navarre, vous auriez dû comme les éditorialistes dont en général , on connait la couleur politique,donner la votre. Seulement pour beaucoup vous avez peur de vos patrons issus du grand capital et propriétaires de vos journaux.

PSTL 18/02/2007 21:24

La morale de tout ceci Monsieurle journaliste c'est surout que lorsqu'on s'exprime publiquement ou non il faut accepter le principe de la conséquence de ses propos et non chercher à accuser le support portant connaissance de ceux-ci.

Maintenant ceci dit,bravo M.DUHAMEL vous avez fait le bon choix