L'effet Bayrou

Publié le par blog-pl-seguillon

  S'il était présent au second tour, François Bayrou remporterait l'élection présidentielle qu'il soit opposé à Nicolas Sarkozy ou à Ségolène Royal, selon un sondage Ifop pour LCI et Fiducial publié lundi. D'après cette enquête menée du 13 au 15 février auprès de956 personnes, le candidat de l'UDF recueillerait 52% des suffrages face à son rival de l'MP et 54% contre la candidate socialiste.

 

 

    Voilà le type même de sondage qu’il faut lire avec la plus grande prudence. Le deuxième tour dépend trop évidement de la configuration du premier et toute projection sur le second tour aujourd’hui est par nature très aventureuse !

 

    Le mérite de cette enquête d’opinion est de confirmer l’existence d’un effet Bayrou. Ce sondage crédibilise le candidat centriste et s’il est confirmé par d’autres enquêtes d’opinion il peut avoir un effet limité sur des électeurs de gauche en ce qu’il leur démontre que François Bayrou peut éventuellement être un meilleur rempart que Ségolène Royal contre Nicolas Sarkozy.

 

     Il faut néanmoins constater que pour l’heure, selon les différents responsables des instituts de sondage, les intentions de vote dont bénéficie François Bayrou constitue un capital électoral qui demeure encore fragile et volatile.

 

     A l’inverse, il est certain que parce qu’elle la candidate du parti socialiste, Ségolène Royal a un socle électoral solide même si celui-ci tend à s’effriter.

 

      On notera cependant qu’une surprise crée par François Bayrou ne relève plus de la simple hypothèse d’école.  Si la candidate socialiste continuait de chuter dans les sondages au point que sa courbe croise celle de François Bayrou , alors tout deviendrait  possible pour l’élu béarnais et les sondages qui ont fabriqué Ségolène Royal contribueraient cette fois à la défaire.

 

 

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

regis-andre 23/02/2007 19:16

avant de parler du 2em tour parlons deja du premier qui si je ne me trompe a lieu dans 2 mois rappellez vous en 2002 tout lemonde donnais jospin gagnant  a la meme période  a croire les sondages  chirac  était fichu  , qui est arrivé  au premier tour chirac et ******lepen et qui fut élu avec plus de 80% des voix chirac  alors  gardez vous bien de faire des pronostiques les français savent faire mentire les sondages et qq fois ils s'y amusent

Alceste 22/02/2007 17:11

A deslilasVous hésitez entre Euripide et Molière ; et vous n’avez pas tout à fait tort, bien qu’Alceste change de sexe en cours de route, ce qui ne peut guère correspondre à la réalité présente … D’Euripide, je retiendrais volontiers avec vous qu’Alceste est finalement revenue des enfers, ce qui, somme toute, nous arrangerait bien en ces temps troublés. Hélas ! Comme le disait justement, naguère, notre éminent professeur Jacqueline de Romilly, Euripide c’est la « tragédie des passions » (1), et nous sommes en plein dedans, avec tout ce que cela comporte d’irrationnel. Point de dieu ex machina pour nous aider à en sortir. Du côté de Molière, beaucoup plus tard, les choses ne vont guère mieux, car, pour nous démoraliser encore plus, son Alceste « misanthrope » finit par paraître ridicule à force de vouloir débarrasser le monde de son hypocrisie, comme si, au fond, seuls les masques pouvaient rendre la vie supportable. A nous d’en tirer nos propres conclusions, soit en nous résignant et d’une certaine façon en cédant à la facilité, soit en résistant à cette facilité, quitte à nous montrer encore plus exigeants pour les « nôtres », au risque de nous fâcher avec eux. Mais il reste une autre attitude, moins confortable encore mais probablement plus utile, celle qui consiste à abattre les préjugés tout compte fait stériles. Nous en avons maints exemples de nos jours. Cette élection nous offre une occasion à ne pas manquer, me semble-t-il, d’autant plus impérieuse que jamais les pressions sur nos opinions n’ont été aussi fortes, tant elles sont simplificatrices et par conséquent trompeuses. Pour ma part, je vous dirai que je prends un grand plaisir et un grand intérêt à lire tout ce qui s’écrit ici, écho de l’expérience de chacun, et cela sur l’impulsion des billets de P.L.Séguillon. Même sur ma chère agora d’Athènes on ne pouvait s’écouter aussi bien, je crois. Etoufferons-nous nos colères pour autant, lorsque nous pensons déceler l’imposture dans les déclarations d’un(e) candidat(e) ? Sûrement pas, car ce serait renoncer à notre liberté d’une part, à notre devoir d’autre part, celui de parler, autant qu’il est en nous et avec notre part de vérité, au nom de ceux qui ne le peuvent pas.

(1) Elle distinguait ainsi Eschyle, la tragédie de la justice divine, et Sophocle, la tragédie du héros solitaire …

cindi21 22/02/2007 08:46

Bayrou ne sait pas parler, ne dit pas la vérité, sa seule ambition : la jalousie maladive contre Nicolas Sarkosy, il préfère gouverner avec le diable plutôt que NS soit élu. Il n'a pas de programme il parle surtout de l'éducation, mais l'éducation c'est à la famille à la faire, de mon temps ce sont mes parents qui m'ont éduquée il n'ont pas eu besoin qu'on leur dise ce qu'ils devaient faire! Maintenant ce sont les enfants qui commandent!.Bayrou est un triste sire il a semble-t-il un manque de connaissances intellectuelles. Pour moi il doit s'occuper de ses chevaux de courses où là avec un peu de chance il peut avoir un bon coup, mais la politique lancée contre un seul homme:NS Qu'il reste dans sa campagne, cet homme est un traitre à la droite, et _un attrape mouche à la gauche.

Elodie 21/02/2007 23:59

Le fait que Bayrou soit en tête sur les sondages de 2nd tour traduit plus une intension de vote par défaut que d'adhésion : s'il est fasse à Ségolène, les électeurs de droite préfereront voter Bayrou plutot que Royal ; s'il est fasse à Sarko, les électeurs de gauche préferont bien sur Bayrou au candidat de l'UMP.  Les  sondages de 2nd n'ont donc aucun intérêt !

Jean -Marc BANCELIN 21/02/2007 19:13

J'ai toujours trouvé vos émissions politiques très intéressantes, M Seguillon. Et surtout votre style.

Les sondages sont ce qu'ils sont, Il est vrai qu'en 2002 ils se sont trompés et favorisé quelque part le score de LP. Beaucoup comme moi n'ont pas voté utile au 1er tour et se sont retrouvés mal à l'aise au second tour. Banal quoi !

Il avaient pourtant montré la montée de LP mais cela restait sans danger.

Je me demande si ce n'est pas ce qui est en train de se produire avec  F Bayrou. Dans un autre registre bien entendu.

En tout cas les Français ont bien aimé les cohabitations, même forcées...

Sans doute que F Bayrou est la représentation logique

.Bien à vous

JmB