Megane contre Velsatis

Publié le par blog-pl-seguillon

 

      

 

      Lors de son intervention télévisée, lundi sur TF1, Ségolène Royal a expliqué qu’elle souhaitait un « Etat modeste ». Elle a pris pour exemple la suppression de l’usage des Renault Velsatis auquel elle avait mis fin en arrivant au Conseil régional de Poitou Charente au profit de petites cylindrées.  Elle a oublié toutefois de signaler que les dites  Velsatis étaient en leasing ce que l’ancienne présidence avait estimé moins onéreux.

     Or, si les Velsatis ont bien été remisées au garage du Conseil régional, il a fallu honorer le contrat en court. Au total, la région a du continuer à payer le leasing et a acheté par ailleurs une Renault Mégane et une Renault espace pour remplacer les véhicules immobilisés. Une substitution  qui a coûté fort cher à la région au prétexte de « paraître  modeste » !

    

 

 

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

debt consolidation loans 23/04/2007 15:01

eric 26/02/2007 23:28

Il est des temps ou la poudre aux yeux est necessaire pour confirmer ce que pensent les adherents d'un parti....

Aujourd'hui il me semble que la poudre a ete achetee en grande quantite....surtout par Mr Holland qui connait bien Mde Royal....

Effectivement si on regarde les details et objectivement la gestion du conseil genersl de Poitou-Charente, il est incontestable que certaines decisions ont ete prises, sans regarder les consequences souvent dramatiques, avant, et les effets negatifs ont ete rapides.

Mais d'ou la poudre aux yeux est importante aujourd'hui pour continuer a les croire.

Le gros probleme en france, c'est qu'il y a une droite et une gauche. Dans beaucoup de pays occidentaux il y les republicains, les democrates, democrates- sociaux......c'est moins archaiques et plus moderne, en France on cherche a moderniser mais 60 % des français n'en veulent pas du modernisme: vous vous rendez compte , le modernisme va peut etre touche leur salaires, retraites, 35heures, Securite sociale, le chomageETC ETC .

Le français est jaloux , le français denonce, le français n'est pas tres courageux.....il prefere etre fonctionnaire qu'entrepreneur....

Je ne pense pas exagerer... c'est la raison pour laquelle les français ont BESION de cette poudre aux yeux....pour se cacher les verite et realite du 21siecle.......

Merci de "M'EDITER"

laurent 24/02/2007 09:30

Dans notre région, la démocratie participative était déjà son principal argument de campagne lors des régionales. Depuis son élection, je  ne  vois pas de changement.

Et l'épisode de la voiture est symbolique de son fonctionnement. Le paraitre joue un role prépondérent ...

Dans le  même registre, à peine  élue, pour montrer qu'elle faisait de la  politique  autrement. Elle a décidé de délocaliser  la structure dans la  capitale régionale qui valorisait le tourisme. C'est son droit , un choix politique. L'argument montrer le changement, faire des économies comme pour la mégane...

Le problème, la rupture brutale unilatérale du bail en cours a  pour conséquence le paiment de 2 loyers pendant  3 ans ... Merci les économies ... Et cette structure s'est retrouvée pendant  1 mois SDF et son homologue départemental, d'une sensibilité politique opposée l'acceuillie  ;-)  

 

Gilbert Sorbier 23/02/2007 17:08



Cher Monsieur Séguillon, Vous n'êtes pas visé par ce qui suit: RESPONSABILITE DES PARTIS POLITIQUES SUR L'ETAT DE LA FRANCE.En ce qui concerne l'avis général imputant l'état déprimant de l’économie Française aux politiques j’ai une vision différente, pourquoi ? Parce que depuis que l’ère télévisuelle sévit, on s’est aperçut qu’en particulier pendant les campagnes présidentielles les « staffs » des candidats n’ont comme ligne directrice que les éditoriaux des différents quotidiens, hebdos et autres journeaux télévisés. Je me souviens du reportages effectué sur le PS lors de la présidentielle 2002, où l’entourage de Jospin (avec Séguéla) se jetait comme un mort de faim sur les éditoraux et se contentait de naviguer au gré de l’avis du Monde et de Libé. L’enfermement de la bullocratie (microcosmes politique + presse + Gang des 4) dans une vision minimaliste, élitiste et franco/française de l’économie et de l’état de fonctionnement des institutions. Les politiques sont donc bien responsables du cul de sac dans lequel ils ont mis la France, mais l’ensemble de la Presse a poussé les politiques vers le dit cul de sac. Je discutais encore à midi avec un ami qui après avoir travaillé pour une société Allemande, a monté sa propre Société et comme dans 90% des cas il disait ce que disent les entrepreneurs: Nos dirigeants et notre presse sont indifférents au fait que notre économie meurt de ses trente ans de retard avec nos concurrents directs. Les querelles de clochers pour savoir qui du PS ou de l'UMP va nous enterrer le plus vite sont dérisoires. Il vaudrait mieux que notre verve s'adresse à nos députés et à nos organes de presse, pour qu'ils émergent de leur léthargie.

Lucie 23/02/2007 11:14

Vous  ne savez vraiment plus quoi écrire pour démolir Ségolène Royal...

C'est bizarre que les journalistes ne creusent jamais beaucoup du côté de chez Sarkozy. Il y aurait pourtant bien plus de choses honteuses à extraire!