Le "retour" de Jospin

Publié le par blog-pl-seguillon

 

  Ségolène Royal a donc fait appel à l’ensemble des ténors du parti socialiste  qu’elle avait pourtant jusqu’alors superbement ignorés.

  Cette  démarche apparaît comme un demi aveu de faiblesse de la part d’une candidate qui a construit sa réputation  sur sa capacité à moderniser et à rajeunir la gauche socialiste.  Elle bat   en effet le rappel de la vielle garde après que sa campagne a retrouvé un peu d’élan à la suite de sa prestation télévisée sur TF1. Il n’empêche que cette mobilisation tardive semble indiquer que Ségolène Royal est à la peine pour rattraper son concurrent de l’UMP et prévenir une captation d’une fraction de son électorat par François Bayrou. On retrouve notamment dans « l’équipe du pacte présidentiel » les trois anciens Premiers ministres socialistes ainsi que les ministres les plus emblématiques du gouvernement de Lionel Jospin.

   Le nouveau dispositif conçu par Ségolène Royal est il est vrai plus symbolique qu’opérationnel. Il permet en effet d’afficher une photo de la famille socialiste réunie au grand complet. Mais il ne semble pas que les personnalités ainsi rassemblées manifestent beaucoup d’empressement à monter au front ! Laurent Fabius est en Afrique, Dominique Strauss-Kahn au Canada et Lionel Jospin laisse entendre que s’il a l’intention de tenir des réunions au profit de candidats socialistes aux prochaines élections législatives, il n’a pas l’intention pour l’heure de participer aux grands meetings socialistes de la présidentielle.  Ce qui ne laisse pas de surprendre puisque la candidate socialiste a donné pour fonction à ce club des 13

    L’ancien Premier ministre qui a expliqué que, dès lors que Ségolène Royal l’avait sollicité, il était impensable qu’il refusât Il  a néanmoins  mis pour condition de sa participation à « l’équipe du pacte présidentiel » que Jean Pierre Chevènement n’y figure pas. Le président d’honneur du MRC a ainsi été relégué au rôle de « coordinateur des interventions thématiques » !

     La constitution de cette équipe de campagne est ambivalente dans ses conséquences. Elle permet incontestablement à Ségolène Royal d’affirmer que l’ensemble du PS sans exception est derrière elle et la soutient. Cette mobilisation donne à la campagne de la candidate socialiste une assise et un ancrage indispensable. L’équipe des treize est en effet constituée de personnalités qui,   pour la plupart, sont de vieux routiers de la vie politique, chargés d’expérience.

     Mais, dans le même temps, cette démarche donne un coup de vieux à Ségolène Royal et tend à gommer l’image de nouveauté qu’elle avait voulu incarner. Elle est, en quelque sorte, banalisée par le retour sur la scène de personnages que d’aucuns croyaient déjà promis à une retraite effective ! Avec le retour au programme socialiste, se profile désormais un retour aux bonnes vielles recettes classiques et aux grands anciens, c'est-à-dire à ceux que l’on désigne comme les pachydermes.

      On voit ce que Ségolène Royal peut gagner avec cette photo de la famille socialiste réunie ; On voit aussi ce qu’il peut y perdre !

     

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Jean-Marie MOREAU 09/03/2007 06:49

Ségolène a appelé Monsieur Jospin, c'est son droit, cependant cet ancien Premier Ministre a ouvert le capital de France Télécom, dont je ancien employé, alors qu'il nous avait promis le contraire; Il a comme moi décu d'autres collègues.

Aussi, si je vais voter Ségolène, ce n'est pas pour elle, mais contre la droite.

bernard 01/03/2007 21:22

Moi j'aimerais savoir si Madame Royal fera le nécessaire pour faire liberer Ingrid Bétancourt maintenant qu'elle s'est alloué le soutien de Lionel Jospin qui fut Marxiste en son temps?

Roncevaux 01/03/2007 08:31

Je voudrais dire à ceux qui se gargarisent de l'audience de Ségolène Royal  à la télé que les personnes qui s'intéressent à la politique peuvent regarder et écouter un candidat ou candidate sans pour cela adhérer à ses idées. Aussi il ne faut pas dire que les huit millions de téléspectateurs que comptait  l'émission de la une sont huit millions de socialistes.

cabocla 28/02/2007 11:01

Il est normal que le PS soit derrière sa candidate?

 



 

 



C’est un sujet de polémique dans les médias !

 



Avant tous les analystes politiques critiquaient Ségolène parce qu’elle ne voulait pas associer les éléphants du PS ! Les médias ont souvent montré une droite soudée, de l’autre  côté un PS divisé, une gauche morcelée. Maintenant les mêmes, lui reprochent l’arrivé de Jospin, de DSK, de Fabius pour participer et intégrer l’équipe de campagne, en laissant tombés les querelles de disputes de pouvoir! Voilà finalement un PS réuni en suivant l’exemple de la droite !

C’est abracadabrant comment cette femme arrive à se sortir de tous les pièges !

 



On a vu comment les médias, surtout les chaînes de télévisions, ont porté ombrage et même méprisé la méthodologie participative. On a vu le suivi rapproché pour mettre en valeur les « bourdes » de la candidate diffusée 24heures sur 24 sur toutes les chaînes de télévision, radio et presse écrite !

 



A travers tous les moyens ils ont essayé de passer une image négative de Ségolène Royal, montrer qu’elle n’avait pas de programme ni de propositions. Tous ses efforts en vain !

 



Il paraît que les Français et Françaises continuent de lui fait confiance, ils boudent  les sondages, ils déçoivent les propriétaires des grands journaux, les chaînes de télés au service de Sarkozy.

 



Même le programme politique de la chaîne Tf1 crée par des amis de Sarkozy, bien adapté au show politique du candidat de la droite n’a pas marché comme ils attendraient. C’est  Ségolène qui a explosé l’audience, du jamais vu ! Pauvres serviteurs de M.Le Ministre-Candidat Tout puissant !

 



Que faire maintenant pour freiner cette femme qui dérange le monde politique au masculin ?   Au désespoir des machos et des médias sous tutelle de M. le Ministre Tout Puissant candidat, la candidate Ségolène garde son authenticité, elle n’a pas besoin de répéter mea culpa, j’ai changé, j’ai changé !  Cela ne l’a pas empêché de fait valoir ses convictions et de convaincre les éléphants de son parti de renforcer l’équipe derrière elle.        

 



Cette femme a vaincu tous les obstacles et la puissance des amis des Sarko bien placés dans les médias c’est au peuple français de la juger.

 

jimni 28/02/2007 08:59

Le renouvellement des socialistes ?

Ils étaient tous là en.......1981 !!!

Les socialistes, c'est comme l'éducation nationale

on parle du XXI siècle et on agit comme au 19 eme siècle