DSK privé de voyage

Publié le par blog-pl-seguillon

  

   Pierre Moscovici et Dominique Strauss Kahn n’ont guère apprécié de ne pas avoir été conviés à accompagner Ségolène Royal à Berlin pour la rencontre avec Angela Merkel. Le premier est l’ancien ministre des Affaires européennes de Lionel Jospin. Le second, ancien ministre de l’Economie et des Finances du même gouvernement, connaît parfaitement le personnel politique d’Outre Rhin et en est d’autant plus apprécié qu’il parle couramment l’allemand. La chancellerie allemande a d’ailleurs demandé à l’équipe de la candidate socialiste pourquoi DSK n’était pas du voyage. Sa requête est restée sans réponse.  

    En fait, Ségolène Royal n’entendait pas que Dominique Strauss Kahn lui vole la vedette à Berlin !

Publié dans blogpls

Commenter cet article

JHLP 11/03/2007 18:59

Les DINOSAURES ne sont pas seulement des POLITQUES mais aussi des JOURNALISTES !

Voyons messieurs les Journalistes DU GRAND JURY d'LCI, vous qui avez devant vous François Bayrou, vous êtes sourds, et avez les neurones engourdis par des décennies de monarchie républicaine fonctionnant avec des codes tous préparés, jaunis par une poussière PALEOLITIQUE, et vous REFUSEZ de comprendre que vous avez en face de vous, quelqu'un qui pense, agit AUTREMENT, d'une façon NOUVELLE afin de faire

Avancer la France !

Bon sang ! arrêtez donc de fonctionner à l'ancienne ! secouez la poussière et avancez avec nous !

Mirino 11/03/2007 12:08

Christila, je ne suis ni de droite ni de gauche. Je ne pense pas en ces termes et n'en ai jamais fait. Je crois plutôt en l'individuel (ou l'individuelle). Parmi un choix de trois, le seul qui a le courage de ses convictions, qui dit la vérité et qui fait ses propositions en fonction, est,  j'en suis absolument persuadé, Nicolas Sarkozy.En ce qui concerne les femmes je les aime je vous assure. J'en ai trois grandes soeurs, et ma mère (d'une énorme famille) était une grande influence positive et une source d'inspiration extraordinaire. Bien plus forte et bien plus honnête qu'une Ségolène Royal, c'est certain. Je m'en considère très fortuné. Je connais donc bien les femmes et je vois d'autant plus facilement à travers le choix et l'illusion de la gauche.

christila 10/03/2007 19:27

Ce que vous reprochez à Madame Royal c'est seulement d'être une femme. Et comme à tout femme on ne lui pardonne rien. Dans ce cas aucune chance de vous convaincre. Vous feriez mieux de lire les programmes. Vous avez un cerveau de droite et j'ai un cerveau de gauche : c'est ce qui nous a été expliqué sur Itélé aujourd'hui. Vous ne changerez pas d'avis. Monsieur Bayrou restera avec des idées de droite lui aussi, c'est écrit d'avance. En tous les cas s'il y en a un qui est prétentieux : c'est bien lui !

 

 

 

Mirino 10/03/2007 09:34

Bonjour Christila,Je crois que je puisse répondre assez facilement à votre commentaire (34).Je connais le programme de Ségolène Royal. Elle, comme Sarkozy et Bayrou sont obligés d’appliquer plus au moins le même programme. C’est aussi en partie à cause de cette ironie, que je ne voterais pas pour elle. (Comme disait même DSK, elle est de gauche mais placée au centre…). Malgré le programme obligatoire, elle doit aussi assumé la boulette enchaînée desidées dogmatiques de la gauche qu’elle est aussi censée représenter.Mais la première raison est simplement qu’elle ne m’inspire aucune confiance. Je ne crois ni en ses capacités ni en ses qualités d’assumer la fonctionne du Chef de l’Etat. Je trouve en outre qu’elle est assez gonflée de se croire être en mesure. Déjà trop, car une mesure d’humilité est aussi souhaitable, de moins en apparence à adopter, si, comme dans son cas, la modestie n’existe point. C’est aussi pour ce dernier manque ainsi que sa naïvété que je la considère même dangereuse.La question appliquée à Bayrou était- pourquoi il n’avait pas pensé à instaurer son grand parti démocrate auparavant ? Car il avait commencé sa campagne comme centriste en proposant simplement l’alternatif centriste. L’idée classique et utopique d’essayer d’unir les idées de la droite et de la gauche. C’est un aveu d’inconsistance. De toute façon ça fait déjà depuis belle lurette que Bayrou est dans les parages et il n’a jamais fait quoi que ce soit d’exceptionnelle, sauf faire ses discours.Nicolas Sarkozy a passé ses années à grimper l’échelle. Il n’a pas de telles ambitions de faire le grand parti démocrate et Cie. Il n’est pas clanique. Il a montré déjà ses talents où parfois il a brillé. Il a ses propres idées et ses propres convictions et le courage, la confiance et la ténacité de les appliquer de manière efficace si jamais il est élu. Si je crois en lui c’est tout simplement parce que je n’ai jamais entendu quoi que ce soit dont je ne suis pas totalement d’accord et je suis absolument persuadé qu’il est sincère.  J’estime même qu’il réprésente une vraie chance et une vraie opportunité enfin pour la France.Je crois aussi qu’une fois libre de toutes ses obligations il ait la capacité de nous surprendre encore.

michelazur 09/03/2007 17:29

Encore un puni par la maîtresse. Privé de dessert ! Carton jaune ! Bonnet d'âne...Pourquoi s'entourer de gens intelligents quand un sourire niais fait l'affaire?