FAVORIS FEBRILES

Publié le par blog-pl-seguillon

      

  Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy n’ont plus aucun doute. Ils en ont l’intime conviction. Chacun le confie  volontiers  en coulisse des grandes émissions auxquelles il participe:  ils seront, l’un et l’autre, qualifiés pour le deuxième tour des présidentielles. Les deux prétendants  anticipent donc déjà ce duel ultime.

   Mais ils  le font désormais avec une brutalité  verbale dont on ne sait trop si elle ressort d’une stratégie calculée pour polariser les projecteurs sur leurs seules personnes ou si elle relève de la fatigue et de l’énervement engendrés par une longue campagne. La candidate socialiste qualifie d’ « ignoble » le projet de Nicolas Sarkozy de créer « un  ministère de l’immigration et de l’identité nationale ». le candidat de l’UMP accuse  Ségolène Royal de « soutenir les fraudeurs ». celle-ci tient Nicolas Sarkozy pour un menteur ! Invectives et insultes volent ainsi au raz des urnes !

    Ces échanges verbaux électriques traduisent une fébrilité des deux favoris que ne justifient pas les intentions de vote que leur accordent les instituts de sondage. Peut-être faut-il chercher l’explication de cette anxiété dans le constat du très grand nombre d’électeurs encore indécis et dont le choix de dernière heure pourrait modifier un premier tour que les deux candidats disent joué d’avance.

    Comme les deux héros de la fable Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal se doivent d’exorciser l’épilogue  de la fable :

« Pour un âne enlevé, deux voleurs se battaient.                                             

L’un voulait le garder, l’autre le voulait vendre.  

Tandis que coups de poings trottaient 

Et que nos champions songeaient à se défendre

Arrive un troisième larron 

Qui saisit maître Aliboron ».

 

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

SB 12/04/2007 19:24

Bonjour !

A l'aube du grand dilemme politique, faites un tour avant le premier tour, sur mon blog, histoire de se detendre un peu...

SB

benai Abdenour 11/04/2007 10:36

M. Pierre Luc Séguillon,Je crois sincèrement que Ségolène l'emportera au second tour et sera la prèmiere femme " Président de la République ".  Malgré que j'aurais préféré LEPEN.  Sarkozy, sera victime de son appartenance à l'émigration. Du fait, qu'il en a fait son cheval de bataille pour conquérir l'Elysée.  ON NE PEUT PAS ETRE CONTRE  ET EN MEME TEMPS EN FAITE PARTIE. Quant à Bayrou, il n'a pas de punch, ses idées ne tiennent pas la route. Le seul qui est en symbiose avec soi-même, c'est LEPEN.  Il débite un discours logique 100 % patriotique.  Ce qui implique, une remise en cause de toute la politique française, depuis l'avènement de la CCE.

benai Abdenour 11/04/2007 10:24

M.PLSJe ne partage pas tout ce que dit LEPEN. Cependant, il dit parfois certaines vérités, sur l'immigration  ( Que ceux qui ne sont pas contents, qu'ils rejoignent leurs pays d'origines) ou  quand il dit qu'un émigré hongrois ne pourra pas assumer le poste suprême.   Interrogé sur canal + sur la situation des marins britanniques emprisonnés par les iraniens. LEPEN, il avait dit : Je ne peux rien dire - tant que je ne connais pas les dessous de cette affaire. Par contre sur le même sujet, Ségolène avait condamné L'Iran et affirmé son entière solidarité avec les anglais ( sans se saisir du dossier). Salut.

sherlock 08/04/2007 00:48

 

 

 

 

je ne mes permettrait pas de faire état de choses qui ne restent pour moi que des rumeurs, et qui, à mon avis, ne feraient que ternir une campagne deja bien pauvre en débats sur le fond.

 

je laisse notre averti PLS preciser ma pensée ou non si il le juge necessaire (peut etre dans une recherche de totale impartialité, bien qu'en ce domaine il n'ait rien à nous prouver)

 

 

 

 

Le Corre 07/04/2007 09:57



Si les fables peuvent aider au choix de certains, n’oublions pas celle-ci :



Les grenouilles qui demandent un roi



Les grenouilles, se lassant

De l’Etat démocratique,

Par leurs clameurs firent tant

Que Jupin les mis au pouvoir monarchique.......

....Donnez-nous dit ce peuple, un roi qui se remue!....



On connait la suite et c’est peut-être ce qui nous attend !