Nicolas Hulot au Grand Jury

Publié le par blog-pl-seguillon

 

     Pour des raisons d’égalité de temps d’antenne, le Grand Jury s’abstient cette semaine de recevoir un candidat à l’élection présidentielle ou l’un de ses soutiens. C’est donc Nicolas Hulot que nous recevrons dimanche soir. Nous l’interrogerons sur la charte écologique qu’il a fait ratifier par l’ensemble des candidats et sur la confiance qu’il a envers ces dernier pour tenir les engagements pris. Mais , c’est bien sûr sur sa philosophie de l’environnement que nous le questionnerons,  une philosophie que critique très durement Claude Allègre dans son dernier ouvrage « Ma vérité sur la planète » ( Fayard )

Publié dans blogpls

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

OGM mauvais ennemi 15/04/2007 19:23

au cours de l'émission du jour avec votre invité monsieur HULOT, vous n'avez pas relevé la remarque suivante, lorsqu'on avale des produit avec des gènes OGM il aurait un risque sur notre santé !!

 En effet selon monsieur HULOT, les OGM ingérés auraient un impact sur notre santé !! Si cela était le cas alors depuis les quelques siècles où notre société se nourrit de toutes sortes d'animaux, vous avez certainement constaté certain de nos concitoyens se promènent avec des cornes, ils ont mangé trop de boeuf, des branchies, ils étaient évidement friand de poissons, des plumes, ils ne cessaient de sacrifier les galinacés pour se nourrir !!!

 

jeanpierre.becker 15/04/2007 12:42





Pour vous rafraîchir l'esprit sur l'état des solutions technologiques actuelles, et lutter contre le réchauffement climatique, on passe le plus vite possible des énergies fossiles aux énergies renouvelables:http://jeanpierre.becker.free.fr/AeroVoile/index.htmlEt comme moyen de transport sûr et rapide, on adopte dans le cadre européen un nouveau moyen de transport, le monorail bi-tube, moins de pollution, 5000 vies économisées en France, ainsi que des blessés et amputés:http://jeanpierre.becker.free.fr/monorail/index.htmlEnsuite il reste l'habitat à rendre bio-climatique:http://jeanpierre.becker.free.fr/maison/Maison_bio-climatique.htmlCela devrait nous permettre de survivre nous et surtout les générations qui nous suivent. Le politique doit s'emparer des solutions technologiques pour les mettre à l'oeuvre, et cette campagne présidentielle est le moment idéal pour leur jeter en pâture. Il reste ensuite à l'électeur de faire émerger du lot celui qui s'engage clairement dans la mise en application. Sortir des bonnes intentions et au delà des mots brosser le portrait d'un futur réel est la voie de la sagesse.