EN ATTENDANT BAYROU

Publié le par blog-pl-seguillon

François Bayrou garde le silence depuis lundi matin. Il est l'objet de toutes les sollicitations de gauche et de droite. Ségolène Royal propose un débat public. Nicolas Sarkozy manie la carotte et le bâton. Le président de l'UDF s'exprimera demain à 15h. à l'occasion d'une conférence de presse. Selon vous , quelle devrait être son attitude? Quel avenir lui voyez-vous? Comment peut-il gérer les législatives ? 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

MAZZA 01/05/2007 12:18

J'aimerais savoir si cohn bendit a un mandat électif en FRANCE,si non pourquoi vient-il si souvent soutenir SR ,peut-être a t'il pris au mot la formule de B.KOUCHNER le droit d'ingérence dans les pays sous dévellopé ,jusqu'a preuve du contraire nous pouvons nous passer de ses diatribes haineuses ;qu'il aille se faire voir chez les grecs (pardon aux grecs c'est une expression pour dire d'aller voir ailleurs).Quand à S.R. elle a était ministre à l'école du mensonge et elle continue ,la droite d'aprés elle est inféodée aux capital ;sonvenez vous de la vignette auto comme plus de 50% des français j'avais une voiture de petite cylindée de plus de 5 ans et je payais 220 francs à l'époque par an ,dans ma rue il y a une famille qui payaient dans le même temps 35000 francs , de plus certainburaliste on perdu des revenus qui leur étaient les bien venus .alors quand vous voterez refléchissés

republicain 26/04/2007 14:59

Peut on voter pour Nicolas le Maudit

Pourquoi tant de haine à l’égard de Sarkozy , rien ne lui sera donc épargné

 Ses interventions en cités furent maladroites . En reprenant mots pour mots ce que lui disait de sa fenêtre une habitante Sarkozy fit la publicité pour une marque d’appareil ménager et perdit tout le crédit de ses efforts en faveur des musulmans

La diabolisation est partie de la gauche, un de ses concepteurs, Eric Besson rallié depuis à sa victime en a décrit les objectifs mais le processus a atteint ses objectifs

J ai des amis à gauche qui sont convaincus du pouvoir liberticide du « petit Bush » Des preuves ? Ils l’ont lu dans Marianne. J ai lu l’article de Marianne , je n ai trouvé que des la haine, des déclarations de principe comparables aux accusations de Mitterrand à l’encontre de de Gaulle, il y a 40ans

" J’appelle le régime gaulliste dictature parce que, tout compte fait, c’est à cela qu’il ressemble le plus, parce que c’est vers un renforcement continu du pouvoir personnel qu’inéluctablement, il tend, parce qu’il ne dépend plus de lui de changer de cap. Je veux bien que cette dictature s’instaure en dépit de De Gaulle. Je veux bien, par complaisance, appeler ce dictateur d’un nom plus aimable, consul, podestat, roi sans couronne, sans chrême et sans ancêtres. Alors elle m’apparaît plus redoutable encore."

Nicolas Sarkozy a rencontré Bush , j ai cherché une trace une preuve d’un désaccord avec la politique de Chirac en Irak, je n ai pas trouvé... Par contre j ai trouvé que nous avions parmi nos hommes politiques des affiliés à la « Trilatérale » cette organisation pro -atlantiste, mondialiste et pro américaine créée par Rockefeller, point de Sarkozy mais Fabius et ...Bayrou

Nicolas le Maudit n’est pas seulement liberticide, il incarne l’Antechrist "Sarkozy ... un eugéniste, il affirme que tout est déterminé à la naissance !" J ai donc lu le fameux article publié dans une revue philosophique. Surprise, Nico le maudit expliquait qu’il ne fallait pas culpabiliser les parents après le suicide de leur enfant, il y avait d’autres explications que l’échec d’une éducation... Il évoquait le rôle des gènes qui exposent inégalement les fumeurs au cancer... Je n’ai rien trouvé qui puisse justifier la damnation éternelle...

 Nicolas le Petit a tout du mauvais ami, du traite, les « guignols » ont créé une caricature , la caricature a supplanté la personnalité 

 Depuis 12 ans les relations entre Sarkozy et Chirac ne sont pas bonnes, Sarko est il le fidèle de Balladur et de Simone Veil ou celui qui a trahi Chirac... François Bayrou a su remarquablement renforcer la caricature le 25avril dernier

 Le journal Sud Ouest a mis en ligne un enregistrement dans lequel François Bayrou accuse Nicolas Sarkozy de lui avoir proposé en 2004 un pacte anti Chirac Il explique avoir refusé et choqué ,et pour ces raisons ne plus avoir adressé la parole à Sarkozy J’ ai besoin de comprendre La nature du « complot » était elle à ce point effrayante pour justifier la rupture de relations amicales ? On ne se retrouve pas en famille avec femme et enfants pour plusieurs jours dans une villa des Pyrénées , chez M Chancel, avec un ennemi...

 Sarkozy en voulait beaucoup à Chirac en 2002, affaire Clearsteam, présidence del’UMP, il n est pas impossible qu’il ait cherché une alliance avec son pote Bayrou Mais que F Bayrou ait refusé et se soit indigné qu’on puisse lui proposer une alliance là j ai du mal à comprendre

 S’il faut en croire MME Veil M Bayrou est un fin politicien qui n’a pas hésité à rallier Chirac en 1995 , larguant Balladur vaincu le soir même La vierge effarouchée Bayrou offusquée par une alliance, non je ne le crois pas il sera difficile de présenter en F Bayrou un inconditionnel de Chirac en 2004 2005 2006...

 Alors pourquoi divulguer des propos tenus en un lieu privé à la veille du premier tour, pas très élégant de la part de M Bayrou mais bien joué ... Entre les deux hommes qui se connaissent bien , se tutoient une solide complicité existait ; En 2002 Bayrou a apprécié que Sarkozy ne participe pas à la création de l’UMP parti unique et au débauchage . Au moment des régionales les deux hommes s’entendent comme larrons en foires contre Chirac et Villepin

Depuis Sarkozy ont un conflit d’ambition et Bayrou humilié par sa défaite du premier tour sait redoutablement attaquer non les idées mais la personnalité de Sarkozy .

La diabolisation de Sarkozy se poursuit Nicolas le Maudit n’a pas d’ennemis qu’à sa gauche, il ne fera pas le plein à sa droite. Les électeurs de Jean marie Le Pen ont bien retenu la leçon . « Un étranger, un Hongrois », s’étrangle une pharmacienne versaillaise, et elle poursuit implacable : « ah non, pas la juiverie à l’Elysée »

 Il ne manquait plus que la presse people pour participer à la curée .

L attaque n ‘est p as frontale, Cecilia serait partie donc... Un des rédacteurs d’Agoravox note innocemment « Après avoir noté qu’une des rares apparitions publiques de Cécilia Sarkozy ces derniers temps remonte à dimanche dernier lorsqu’elle a accompagné son mari dans un bureau de vote à Neuilly, l’Independent, qui dépeint Nicolas Sarkozy en personnage « notoirement fragile et hyperactif », se demande, sur un ton faussement dubitatif et à supposer qu’il y ait du gaz dans l’eau, si le public a le droit de fourrer son nez dans la vie privée du candidat à l’Élysée ? »

 Nicolas le Maudit mérite t il cette diabolisation ?

Pour répondre il faudrait bien le connaître mais autant de défauts pour un seul homme ?? . Pourrait on un instant imaginer que Simone Veil, Yves Guéna, Max Gallo et quelques autres puissent soutenir un homme aussi détestable

 Faut il s’interroger ? Mitterrand parlaient de ceux qui hurlaient avec les chiens, d’autres dénoncèrent Gringoire et la presse fascistes qui salirent Blum et Salengro Faut il s’inquiéter ? Quelque chose ne sent pas très bon en France aujourd’hui et les adversaires de Sarkozy ne se grandissent pas en le diabolisant ainsi

Gillou 26/04/2007 10:49

Samira, tout ce qui brille n'est pas "OR".  Bayrou se comporte comme un politicard de bas étage, qui ne pense qu'à sa propre carrière.

Mirino 25/04/2007 20:47

Si Mme. Royal avait quelques vestiges de principes, jamais elle ne se serait précipitée désespérément pour se vendre, ainsi que le parti elle est censée représenter, à Mr. Big de 18%.Si ce dernier avait quelques principes, jamais il n’aurait essayé d’utiliser cette tactique gauche, lâche, facile et irresponsable de traiter Nicolas Sarkozy d’un attiseur de violence (de ‘dangereux’). Jamais il n’aurait confirmé son accord de débattre avec Ségolène Royal sans préalablement établir qu’un tel événement serait uniquement à condition de pouvoir faire pareil avec Nicolas Sarkozy.Ils se sont montrés pour ce qu’ils sont.C’est sans doute aussi pour cette raison que la majorité des français avait fait en sort, et avec raison, que son choix soit déjà établi de manière claire et nette.

republicain 25/04/2007 18:33

Ça vole bas….

 

 



IL est facile de comprendre pourquoi F Bayrou ne donne pas de consigne de vote pour MME Royal. Les programmes sont incompatibles

M Bayrou ne peut dire de même pour Nicolas Sarkozy, d’ailleurs il ne le fait pas…

Paradoxalement il est plus féroce avec celui qui a un programme semblable

Tout devient alors une sombre  affaire de règlements de compte, une question d’incompatibilité d’humeur ou… d’ambitions

Pendant la campagne M Bayrou a participé à la diabolisation de M Sarkozy  mais le  25 avril il fait très fort 

 Le journal Sud Ouest met en ligne  un enregistrement dans lequel François Bayrou accuse Nicolas Sarkozy de lui avoir proposé en 2004 un pacte anti Chirac

 Il explique avoir refusé et choqué ,et  pour ces raisons ne  plus avoir adressé la parole  à Sarkozy

J’ ai besoin de comprendre

La nature du «  complot »  était elle à ce point effrayante pour justifier  la rupture de relations amicales ?

On ne se retrouve pas en familles avec femme et enfants pour plusieurs jours dans une villa des Pyrénées , chez M Chancel, avec un ennemi…

Sarkozy en voulait beaucoup à Chirac en 2002, affaire Clearsteam, présidence del’UMP, il n est pas impossible  qu’il ait cherché une alliance avec son pote Bayrou

Mais que F Bayrou ait refusé et se soit indigné  qu’on puisse lui proposer une alliance  là j ai du mal à comprendre

S’il faut en croire MME Veil  M Bayrou est un fin politicien qui n’a pas hésité à rallier Chirac en  1995 , larguant Balladur vaincu le soir même

La vierge effarouchée Bayrou  offusquée par une alliance, non je ne le crois pas

De même il sera difficile de présenter en F Bayrou un inconditionnel de Chirac en 2004 …

Alors pourquoi divulguer des propos tenus en un lieu privé à la veille du premier tour, pas très élégant de la part de M Bayrou mais bien joué …La diabolisation de Sarkosy se poursuit