DEBAT: AVANTAGE SARKOZY?

Publié le par blog-pl-seguillon

      

      

       Il est toujours dangereux  de réagir à chaud.

       Je prends néanmoins ce risque, quitte à réviser mon jugement après réflexion.  

       Il me semble que la précision, la pédagogie, le calme et l'aisance étaient du côté de Nicolas Sarkozy et qu'en revanche la pugnacité, la combativité, l'empathie étaient du côté de Ségolène Royal .

      Au total,  aucun des deux candidats n'a commis de faute majeur qui puisse changer le cours de l'élection.

      Nicolas Sarkozy , même s'il a été quelque peu déstabilisé par la colère "sainte" ou la colère feinte de Ségolène Royal,  au bout de deux heures de débat, n'est jamais sorti de ses gonds comme pouvait l'espérer la candidate socialiste.

      Ségolène  Royal n'a pas vraiment perdu pieds , bien que sans cesse acculée dans ses retranchements par son adversaire sur le terrain économique et social. Elle est néanmoins apparue particulièrement floue et  imprécise sur de nombreux sujets cherchant en permanence  a fuir les questions précises de son adversaire en se réfugiant soit dans l'évocation d'un cas particulier soit dans un volontarisme quelque peu utopique comme par exemple sur le sujet des retraites.

       S'il faut donner un gagnant du débat, je suis enclin à penser que c'est  Nicolas Sarkozy qui, par connaissance précise des dossiers et sa compétence démontrée, a donné le sentiment d'être le mieux préparé pour remplir l'emploi présidentiel même si Ségolène Royal a fait preuve durant deux heures trente d'un courage, d'une détermination et parfois d'un culot impressionnants!

     Nicolas Sarkozy devait prouver qu'il était capable de garder son calme. Il a réussi. Mais il est resté en arrière de la main.

     Ségolène Royal devait prouver sa compétence et sa cohérence sur les dossiers techniques. Sa démonstration laissait à désirer.

       Il n'a jamais été possible de démontrer qu'un débat d'entre les deux tours ait bousculé les lignes. Celui-ci risque d'avoir conforté les convaincus des deux camps. Je ne suis pas certain qu'il ait levé le doute qu'ont encore les indécis.

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Alliance Conseil & Développement Entreprise 07/05/2007 20:46

Le débat :

http://alliance-conseil.les-forums.com/topic/22/le-debat.html

jobin 07/05/2007 11:00

Réponse au commentaire n° 151 :

DESOLE , MAIS PLUS DE 53% DES FRANCAIS NE PENSENT PAS COMME VOUS . CHERCHER L'ERREUR ? ALLEZ SANS RANCUNE , VOUS VOUS ETES TROMPEE ...

Freedomtom 06/05/2007 00:44

Slt,

Mes impressions 2 jours après le fameux débat sont les suivantes:

Tout d'abord Mme Royal m'a laissée l'image d'une femme combattante, compétente (la France n'est pas  le pays des économistes mais le pays des Droits de l'Homme!!!) et surtout révolté par les inégalités criantes dont souffre notre société: donc c'est avec un certain plaisir que je la déclare non pas vainqueur de ce grand débât mais apte à prétendre à la Présidence de la République.

Mr Sarkozy lorsque l'on connait le personnage qu'il incarne aux yeux de tous (l'Homme qui va nettoyer toutes les cités de France au Karcher!!!) , c'est vraiment moquer de tous les français en nous démontrant sa capacité à mannipuler le français lambda avec des soglant trompe l'oeil tel que :"Travailler plus pour gagner plus". Je fus  ravie du travail de Mme Royal qui point par point nous à montrer les vices et les ruses de cette politique droitière inhumaine et pragmatique basée uniquement sur le profit.

il m'apparait claire que si Nicolas Sarkozy représentante la rupture, eh bien Ségolène Royal incarne véritablement le changement dont la France à tant besoin! 

VIVE LA REPUBLIQUE ET VIVE LA FRANCE!!!

Clems2111 05/05/2007 16:07

Le plaisir de la gauche: TOUT CRITIQUER quand elle se trouve en mauvaise position... ça se confirme à nouveau cette année avec la diabolisation de M.Sarkozy, la critique des médias qui, SOI DISANT, seraient du coté de sarkozy, Ségolène qui qu'il y aura des émeutes si sarkozy est élu....et d'autres encore... MAIS... ces critiques n'étant pas fondées, elles se retournent sur ceux qui les confèrent.... et rendent ridicules la gauche et Royal (qui d'ailleurs, a montré une performance minable lors du débat de mercredi)

C'est pas la gauche le changement...  Le GRAND changement qui sera peut-être observé, c'est le passage de chirac à Sarkozy.... et là ça va changer, ça va secouer, ça va bouger... ça va rendre à la France sa puissance...

Et c'est ça qui est recherché depuis des décennies par plus de la moitié des Français

;)

gold31 04/05/2007 23:13

POURQUOI SEGOLENE ROYAL VA PERDRE LES ELECTIONS AU SECOND TOUR ( Par gold31 )

UN ECHEC ANNONCE AVANT LE VERDICT DU 6 MAI

 

Le premier responsable de l'échec de Ségolène Royal aura été il faut bien le dire le choix désastreux décidé par les membres du parti socialiste qui ont fait une énorme erreur de jugement dès le départ en choisissant cette dernière pour incarner « leur femme Présidente ».

Si l'idée est désormais admise à gauche comme à droite qu'une femme a  les mêmes capacités qu'un homme pour assumer les plus hautes fonctions de l'Etat , il n'en est pas moins vrai que certains hommes...comme certaines femmes n'en auront jamais la capacité , et c'était le cas pour Mme Royal

Le PS se devait de choisir une autre femme , Martine Aubry peut-être , mais aussi et pourquoi pas un homme tel que DSK , qui semblait le plus expérimenté et le mieux armé pour l'emporter sur la droite avant même le début de la campagne .

Le reste ne fut qu'une suite logiques d'erreurs dues cette fois à l'inaptitude évidente et annoncée de Ségolène Royal , qu'auraient pu rectifier tant qu'il en était encore temps le PS , en destituant leur candidate , ce qu'il n'a pas osé faire .

 

       LES 10 RAISONS PRINCIPALES DE L' ECHEC DE SEGOLENE ROYAL :



1) Ségolène Royal se coupe dès le départ de son parti : " Les éléphants n'ont qu'à bien se tenir"        ( leur adressera t-elle en préambule de campagne )La candidate se retrouve  volontairement seule , coupée de puissants appuis , et s'entoure du seul aréopage de jeunes politiciens inexpérimentés , mis sous son influence ( Montebourg...)

2 ) La candidate choisit un programme « incantatoire » : celui de l'ordre juste des cercles vertueux ...que personne , à gauche comme à droite ne comprend ( qui fera dire à Lionel Jospin à propos de Ségolène : « elle ne parle pas la langue »...sous entendu « politique » )

3)  La mégalomanie de la candidate commence par déranger à gauche , puis par agacerLa candidate peaufinera plus son look et son apparence physique , que ses idées politiques.

4)  Le train de vie du couple Royal-Hollande , avec près de 61 000 € de revenus par moisfait désordre au sein du parti comme dans les rangs des militants aux revenus normaux ( Les attitudes de petite fille du peuple avant que n'éclate le scandale de l'ISF Royal Hollande  reviennent alors dans toutes les mémoires , à gauche comme à droite )

5 )  Un parti pris pour des idées d'un autre temps, que défendra la candidate« jusqu'au-boutiste »

Oui à l'entrée de la Turquie en Europe ! ( soit 80 000 000 de Turcs , représentant 1/5ème de la population actuelle de l' Europe ! Demain , un européen sur 5 serait Turc )

Oui à la régularisation massive des sans papiers ( allant jusqu'à étendre la mesure aux parents et grands parents de ces mêmes sans papiers )

Oui à l'assistanat généralisé  ( sans contreparties ... )

Oui au financement de super syndicats ( qui paralyseront à leur guise le pays à la moindre  réforme )

Non à la limitation de l'immigration ( pas de ministère de l 'immigration choisie )

Non à l'abolition des droits de succession ( mesure pourtant juste , récompensant le fruit d'une vie de travail transmis par des parents à leurs  enfants , et proposée par Nicolas Sarkozy )

OUI à l'inégalité en matière de retraites ( les uns cotiseront 37 ans1/2 , les autres 42 ! )

 

6 )  Un programme imprécis , sans plan et non chiffré : «  nous verrons avec les partiesintéressées ...je mettrai tout à plat...nous en discuterons... » ( mais rien de concret )

7 )  L'instauration de jurys populaires  ( Sortes de tribunaux du peuple de type "Bréjnéviens qui loin de rassurer les citoyens , font peur )

8 )  Le désintérêt manifeste de  Ségolène Royal pour les partis de l'extrême gauche , qui de fait s'abstiendront pour beaucoup de voter pour elle au second tour .

9 )  Son erreur de jugement , qui la fera se désintéresser de l'extrême gauche pour tenter de faire basculer François Bayrou dans son camp ( ce que les électeurs centristes traditionnellement de droite ne feront pas quelque soient les consignes )

10 ) Un rendez vous raté avec le peuple , lors du débat tant attendu entre les deux  candidats :Les françaises et les français découvrent ce soir là l'inexistence de tout programme chez la candidate socialiste , son imprécision sur l'ensemble des questions abordées , son manque de sang froid mais aussi et surtout , pour la première fois...ses traits de caractères , ponctués ici et là de méchanceté , de suffisance , qui auront plus déçu que convaincu les indécis .

Le parti socialiste aura dès lundi, une tache difficile : celle de recomposer le PS , préparer l'après Royal – Hollande avec une nouvelle équipe , en prévision des prochaines élections Présidentielles de 2012  , où Dominique Strauss Khan n'aura , lui , comme il l'a dit si justement ces temps derniers que ...63 ans !