BILAN DE CAMPAGNE

Publié le par blog-pl-seguillon

C’est une campagne qui aura été de bonne tenue. Les électeurs ont pu prendre connaissance des programmes des candidats, les comparer, les soupeser et déterminer leur choix.

 

 

C’est une campagne qui a été de bon niveau. Il n’y a pas eu de dérapages nauséabond à droite comme à gauche, pas d’attaques personnelles et la polémique sur le patrimoine des candidats a fait long feu. Tout juste peut-on regretter des attaques machistes contre Ségolène Royal qui provenaient d'ailleurs pour l'essentiel de son propre camp.

 

 

C’est une campagne qui a souvent été davantage une campagne de premiers ministrables qu’une campagne de présidentiables tant les débats se sont concentrés sur les dossiers concrets, pratiques, quotidiens des Français : sécurité, immigration, emploi, retraites, protection sociale. Ce qui n’est pas étonnant s’il est vrai qu’avec le passage au quinquennat le président est bien celui qui définit et conduit la politique du pays.

 

 

C’est une campagne qui aura été très franco-française. Une campagne à "volets clos" ( pour reprendre l’expression de VGE) qui n’a pas remis les problèmes français dans une perspective européenne et moins encore mondiale.

 

 

C’est une campagne qui s’est américanisée avec une  très  forte personnalisation mais aussi avec une importance croissante donnée à l'image  grâce à des débats plus nombreux dès la la fin de l'année 2006/

 

Il est toutefois un point sur lequel nos candidats se sont montrés fort peu anglo-saxons. Ils n’ont fait qu’accentuer une vieille tradition gaulloise qui consiste à prendre les médias pour bouc émissaire de toutes leurs difficultés. De Nicolas Sarkozy à Ségolène Royal en passant par François Bayrou et Jean-Marie Le Pen, tous ont, chacun à leur manière, stigmatisé les médias.

 

 

La dernière charge en date – la plus violente - est celle de Ségolène Royal ce matin contre LCI désignée nommément et accusée d’avoir rendu compte du duel de mercredi soir d’une manière qui ne  convenait pas à la candidate socialiste.

 

La fatigue et un énervement de fin de campagne bien compréhensibles expliquent sans doute la violence de ce surprenant procès. Il mérite d’être pardonné. Les médias doivent rester beau joueur quand les politiques cessent de l’être!

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Jean marie 08/05/2007 12:12

Ce qui m'ennuie dans cette élection c'est cet acharnement médiatique sur le candidat UMP. Il aurait surement souhaité se rendre au canal St martin fêté sa victoire avec les pauvres gars qui sont sans logement et sans travail.

 



C'est épouvantable mais les journalistes de la presse et de la tv l'on obligé à s'arrêter au Fouquets c'est ballot comme dis jean marie bigard.

 



C’était génial, la France à  explosé de joie et dans toutes les villes les gens ont fait

la fête.  Comme

pour 98 la coupe du monde les champs Elysées  était noir de monde , qu’elle fête .. !!!!!! . Même le Ministère de l’intérieur était de la fête il s’éclatait bien à République à Nantes, Bordeaux, Lille et d’autres qu’elle fraternité.

 



Je sent que l’on va bien s’amuser durant ces 5 prochaines années , et une remarque pour nos amies journalistes politiques de LCI , l’analyse la plus importante du scrutin du 2 tour 80% des suffrages que sarko à reçut se sont des votes de gens apeurés par vos infos et il ont tous une moyen d’âge des plus élever .  Vous voulez construire un grand pays de vieux trouillards ?????

 



 

GJ Edouard 05/05/2007 18:01

Cette élection marque un tournant historique. Les principaux candidats n'étaient pas marqués par le sur-moi idéologique de la gauche, et même de l'extrême-gauche. Y compris la candidate du PS. 

D'où cette impression de liberté inédite. Les français l'ont bien senti, ils ont afflué en masse aux urnes et ont négligé les candidats extrémistes ou de témoignage. Un cap est franchi.

Au vainqueur et au prochain gouvernement de faire un bon usage de cette nouvelle libre respiration. 

 

L'insurgé 05/05/2007 16:15

Devinette : QUI SUIS-JE ?> > (Indices : aucun ! vous aurez vite compris qui je suis !)> Issu d'une famille hongroise qui a collaboré avec le régime nazi durant > La guerre ; (voir les vraies archives de la "stasi" ), qui a fui la > Hongrie pour éviter le jugement pour collaboration.> Dans ma jeunesse, je participe à des manifestations contre les Etudiants > grévistes à la solde d'un mouvement qualifier de "révisionniste". Je ne > peux pas être le candidat de la « rupture » ou de la «nouveauté». La > politique, j'y suis rentré sous Giscard! Il y a 30 ans, j'ai été > ministre, député, maire, président de Conseil Général.> > C’est moi qui ai mis en place une campagne d'information, ou de > "désinformation", sur le nuage de Tchernobyl, stoppé net aux frontières > de la France (...) ! J'ai toutefois pris soin de ne pas faire apparaître > « cet épisode » de ma vie politique dans ma biographie officielle, sur > le site internet du> ministère de l'Intérieur.> > Ministre de l'économie, durant une partie du gouvernement Raffarin, j'ai > défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques, en profitant de > la décentralisation de Jean-Pierre. "OH le con"... Trahir n'es pas mon > problème ! Seul le résultat compte !.> > J'ai réalisé l'ouverture du capital d'EDF-GDF et me suis engagé à ce que > jamais ces entreprises ne soient privatisées devant les député-e-s > représentants du peuple à l'assemblée nationale. Mais, comment dire ? > Oui en effet j'ai renié cet engagement en 2006, et voté pour une > privatisation de GDF et la fusion avec Suez, mais attendez ! Trop d'amis > de l'U M P voulaient voir la coupe du monde de football en Allemagne, > offert par Suez, alors, je> peux mentir un peu.> > Ministre de l'Intérieur depuis 2002, j'ai mis en place de nombreuses > lois liberticides et j'ai réussi à faire exploser l'insécurité (ce qui a > permis à LE PEN d'être au second tour). Je profite ! Je suis > indirectement responsable du déclenchement de la révolte des banlieues > en 2005 par ma politique répressive et des propos qui auraient été > insultants envers les jeunes habitants de ces banlieues ? FAUX ! enfin ! > bon ! Oui, j'ai affirmé que les policiers n'étaient pas en cause. Bon ! > Un enregistrement prouve le contraire et alors ? Ils sont mis en examen? No> comment !> > J'ai mis en place la loi CESEDA qui organise l'immigration choisie au > profit des capitalistes et j'ai mené la chasse des enfants, les > expulsant avec parfois des séparations. C'est pas grave, ce sont des > étrangers Portugais, Espagnol... ! quoi ? non, pas ceux là... : Les gens > du continent africain !> > J'ai fait obtenir la Légion d'Honneur à un de mes amis, qui se trouve > être un maire d'extrême-droite, ayant été condamné à plusieurs Reprises > pour incitation à la haine raciale. mais bon ! il a pas mis le bras > droit en avant et fait "zic Nico"... D'ailleurs, mon plus proche > conseiller politique, "Patrick Devedjian", est l'un des membres > fondateurs d'Occident, ancien groupe d'extrême-droite terroriste et > antisémite. J'ai repris l'un des slogans de l'autre Jean-Marie> Le Pen « la France tu l'aimes ou tu la quittes».> Manger dans l'assiette pourri du voisin, je m'en fous, seul le résultat > compte (la fin justifierait-elle les moyens?). D'ailleurs, je peux me > vanter d'avoir la sympathie de l'électorat du Front> National.> > Je suis un fervent partisan des Etats-Unis, de George Bush et les > néo-conservateurs états-uniens (pas américains SVP car les Mexicain-e-s, > Vénézuelien-ne-s, Péruvien-ne-s...etc sont aussi Américain-e-s!!) > m'apprécient beaucoup, « soutien écrit ». Je suis _pour_ la guerre en > Irak et je suis venu apporter mon soutien à mon ami Georges Bush. Je me > suis fait photographier lui serrant la main, (photo qui rappelle la > sinistre poignée de main entre Pétain et Hitler...) et, pour paraître > plus grand, j'ai fait modifier cette photo ; (pratique qui rappelle les > modifications de photos dans un but de propagande réalisées par Staline > et Mao Tse Dong ).> > Lors de l'affaire Clearstream, j'étais au courant dès le début, que mon > nom était présent dans les listings, liste que j'ai eue en main propre. > Mais, j'ai laissé faire dans le but d'apparaître comme une victime, cela > gagne de la sympathie dans l'audimat. J'ai déclaré que je souhaitais > voir « pendus à un crochet de boucher», ceux qui ont mis mon nom sur les > listings. Bon, une phrase empruntée à une référence historique : Hitler, > qui lui aussi, voulait voir « pendus à un> crochet de boucher», ceux qui ont organisé l'attentat manqué contre lui. > Ceci est> aussi véridique que le reste !> > Il y a quelque mois, avide de prestance, j'ai dévoilé à la TV qu'une > opération d'arrestation de terroristes allait avoir lieu ainsi j'ai > risqué de faire échouer cette arrestation. Oui !> > Le peuple doit être soumis par les radars ! certains perdent travail, > argent, mais enfin la rentrée est trop importante! Prince "totalitaire", > je vais modifier très légèrement les statuts : (pour les + riches > d'entre vous, pas les routiers ! Ainsi ils pourront racheter un peu plus > facilement des points...! argent comptant bien sur ! "un mendiant te > remercie autant si tu lui donne 50 cts que 2 euros".)> > Lors d'une visite "électorale" en Corse, à vos frais, pauvres > contribuables, j'ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l' île et > Chirac l'a fait aussi. Cependant, un enfant s'est le même jour gravement > blessé en randonnée et il est mort : information de Corse matin). Il n'a > pas pu être emmené aux urgences à temps, j'avais le seul hélicoptère de > disponible ! Une vie, pour> un peu plus d'arrogance. Facture : 1000 euros, hors taxes par heure.> Je suis, je suis, je suis ... réponse : N. S.> Son nom m'est impossible à écrire ! Trop de honte à le dire!> Seul, 4.5% de la population sont au courant ; avec l'aide d'internet, près> de 40% le seront avant l'élection.> > NON, il ne passera pas !

 





 

L'insurgé 05/05/2007 16:15

Devinette : QUI SUIS-JE ?> > (Indices : aucun ! vous aurez vite compris qui je suis !)> Issu d'une famille hongroise qui a collaboré avec le régime nazi durant > La guerre ; (voir les vraies archives de la "stasi" ), qui a fui la > Hongrie pour éviter le jugement pour collaboration.> Dans ma jeunesse, je participe à des manifestations contre les Etudiants > grévistes à la solde d'un mouvement qualifier de "révisionniste". Je ne > peux pas être le candidat de la « rupture » ou de la «nouveauté». La > politique, j'y suis rentré sous Giscard! Il y a 30 ans, j'ai été > ministre, député, maire, président de Conseil Général.> > C’est moi qui ai mis en place une campagne d'information, ou de > "désinformation", sur le nuage de Tchernobyl, stoppé net aux frontières > de la France (...) ! J'ai toutefois pris soin de ne pas faire apparaître > « cet épisode » de ma vie politique dans ma biographie officielle, sur > le site internet du> ministère de l'Intérieur.> > Ministre de l'économie, durant une partie du gouvernement Raffarin, j'ai > défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques, en profitant de > la décentralisation de Jean-Pierre. "OH le con"... Trahir n'es pas mon > problème ! Seul le résultat compte !.> > J'ai réalisé l'ouverture du capital d'EDF-GDF et me suis engagé à ce que > jamais ces entreprises ne soient privatisées devant les député-e-s > représentants du peuple à l'assemblée nationale. Mais, comment dire ? > Oui en effet j'ai renié cet engagement en 2006, et voté pour une > privatisation de GDF et la fusion avec Suez, mais attendez ! Trop d'amis > de l'U M P voulaient voir la coupe du monde de football en Allemagne, > offert par Suez, alors, je> peux mentir un peu.> > Ministre de l'Intérieur depuis 2002, j'ai mis en place de nombreuses > lois liberticides et j'ai réussi à faire exploser l'insécurité (ce qui a > permis à LE PEN d'être au second tour). Je profite ! Je suis > indirectement responsable du déclenchement de la révolte des banlieues > en 2005 par ma politique répressive et des propos qui auraient été > insultants envers les jeunes habitants de ces banlieues ? FAUX ! enfin ! > bon ! Oui, j'ai affirmé que les policiers n'étaient pas en cause. Bon ! > Un enregistrement prouve le contraire et alors ? Ils sont mis en examen? No> comment !> > J'ai mis en place la loi CESEDA qui organise l'immigration choisie au > profit des capitalistes et j'ai mené la chasse des enfants, les > expulsant avec parfois des séparations. C'est pas grave, ce sont des > étrangers Portugais, Espagnol... ! quoi ? non, pas ceux là... : Les gens > du continent africain !> > J'ai fait obtenir la Légion d'Honneur à un de mes amis, qui se trouve > être un maire d'extrême-droite, ayant été condamné à plusieurs Reprises > pour incitation à la haine raciale. mais bon ! il a pas mis le bras > droit en avant et fait "zic Nico"... D'ailleurs, mon plus proche > conseiller politique, "Patrick Devedjian", est l'un des membres > fondateurs d'Occident, ancien groupe d'extrême-droite terroriste et > antisémite. J'ai repris l'un des slogans de l'autre Jean-Marie> Le Pen « la France tu l'aimes ou tu la quittes».> Manger dans l'assiette pourri du voisin, je m'en fous, seul le résultat > compte (la fin justifierait-elle les moyens?). D'ailleurs, je peux me > vanter d'avoir la sympathie de l'électorat du Front> National.> > Je suis un fervent partisan des Etats-Unis, de George Bush et les > néo-conservateurs états-uniens (pas américains SVP car les Mexicain-e-s, > Vénézuelien-ne-s, Péruvien-ne-s...etc sont aussi Américain-e-s!!) > m'apprécient beaucoup, « soutien écrit ». Je suis _pour_ la guerre en > Irak et je suis venu apporter mon soutien à mon ami Georges Bush. Je me > suis fait photographier lui serrant la main, (photo qui rappelle la > sinistre poignée de main entre Pétain et Hitler...) et, pour paraître > plus grand, j'ai fait modifier cette photo ; (pratique qui rappelle les > modifications de photos dans un but de propagande réalisées par Staline > et Mao Tse Dong ).> > Lors de l'affaire Clearstream, j'étais au courant dès le début, que mon > nom était présent dans les listings, liste que j'ai eue en main propre. > Mais, j'ai laissé faire dans le but d'apparaître comme une victime, cela > gagne de la sympathie dans l'audimat. J'ai déclaré que je souhaitais > voir « pendus à un crochet de boucher», ceux qui ont mis mon nom sur les > listings. Bon, une phrase empruntée à une référence historique : Hitler, > qui lui aussi, voulait voir « pendus à un> crochet de boucher», ceux qui ont organisé l'attentat manqué contre lui. > Ceci est> aussi véridique que le reste !> > Il y a quelque mois, avide de prestance, j'ai dévoilé à la TV qu'une > opération d'arrestation de terroristes allait avoir lieu ainsi j'ai > risqué de faire échouer cette arrestation. Oui !> > Le peuple doit être soumis par les radars ! certains perdent travail, > argent, mais enfin la rentrée est trop importante! Prince "totalitaire", > je vais modifier très légèrement les statuts : (pour les + riches > d'entre vous, pas les routiers ! Ainsi ils pourront racheter un peu plus > facilement des points...! argent comptant bien sur ! "un mendiant te > remercie autant si tu lui donne 50 cts que 2 euros".)> > Lors d'une visite "électorale" en Corse, à vos frais, pauvres > contribuables, j'ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l' île et > Chirac l'a fait aussi. Cependant, un enfant s'est le même jour gravement > blessé en randonnée et il est mort : information de Corse matin). Il n'a > pas pu être emmené aux urgences à temps, j'avais le seul hélicoptère de > disponible ! Une vie, pour> un peu plus d'arrogance. Facture : 1000 euros, hors taxes par heure.> Je suis, je suis, je suis ... réponse : N. S.> Son nom m'est impossible à écrire ! Trop de honte à le dire!> Seul, 4.5% de la population sont au courant ; avec l'aide d'internet, près> de 40% le seront avant l'élection.> > NON, il ne passera pas !

 





 

cedric 05/05/2007 13:01

OSEZ...

Oser, c'est déjà se mobiliser en masse le 6 mai, pour :

 

 



 . OSER la performance économique, sans oublier de répondre à l'urgence sociale, sans quoi rien ne peut avancer dans la durée.

 

 



. OSER la rénovation des institutions, pour une vrai démocratie citoyenne et sociale ou toute le monde compte,

 

 



. OSER une Europe plus juste et solidaire,

 

 



. OSER plus de justice et moins d’inégalités,

 

 



. OSER une nouvelle façon de présider,

 

 



Pour tout cela et plein d’autres choses…

 

 



OSEZ VOTER POUR SEGOLENE ROYAL, la candidate des républicains et forces de progrès, des démocrates, et du changement, le vrai!!!