J.P.CHEVENEMENT AU GRAND JURY

Publié le par blog-pl-seguillon

     A l'automne 2006, Jean-Pierre Chevènement a renoncé à être candidat à l'élection présidentielle. Il a reçu du PS, en contrepartie de son retrait, la promesses d'une poignée de circonscriptions gagnables aux élections législatives dont celle qu'il a perdue en 2002 à Belfort. L'ancien ministre de L'Intérieur, mesurant alors la faiblesse de l'état major de Ségolène Royal, s'est totalement engagé à ses côtés et à fait travailler à son profit quelques plumes amies. Il a incontestablement exercé une influence sur la candidate socialiste qui semblait n'avoir confiance que dans le président d'honneur du MRC au grand regret des éléphants. Il sera dimanche l'invité du "Grand Jury RTL LCI Le Figaro" et nous livrera sa propre lecture de l'échec ainsi que sa vision d'une refondation de la gauche. Vos questions sont les bienvenues.

Publié dans blogpls

Commenter cet article

jobin 14/05/2007 16:27

A  LUCAS  : Ai je rêvé pour les casses récentes  ? Ai je rêvé pour les véhicules incendiés ? , Ai je rêvé pour les manifs anti Président démocratiquement élu ? Est ce cela la maturité politique dont vous parlez ? Excusez moi , j'ai bien vu de la racaille monsieur  .Si vous ne voulez pas que L'extrème gauche soit identifiée à ce mot , alors faites le MENAGE CHEZ VOUS , j'aurais alors du respect , pas aujourd'hui .

LUCAS 13/05/2007 21:53

Juste une réponse courte à l'énervé qui critique la "clique à Besancenot et Bové" il serait surpris, si bien sûr il participait à quelques réunions,  et ne recevait pas uniquement ses informations de la télévision, il serait surpris de la maturité politique des gens de toutes générations qui participent dans les collectifs Anti-Libéraux.Les 125 propositions qui ont été élaborées font un excellent socle pour une politique alternative de Gauche et détermine clairement des axes économiques chiffrés qui n'ont riende farfelus. Si ont dit qu'une entreprise comme France Télécom distribue à peu près autant à ses actionnaires que ce que lui coûte sa masse salariale, on se dit que réduire la redistribution aux actionnaires n'a rien de scandaleux... même chose pour EDF qui vous explique qu'on ne peut réparer les barrages en grand risque de décrépitude, mais qui distribue largement aux actionnaires... donc non, les partisans d'une gauche alternative ne sont pas, ni des excités ni des racailles, il y a des ouvriers, des ingénieurs,  des cadres de toutes provenances.. alors il ne faut pas ridiculiser, le débat politique c'est d'abord l'argument sur le fond... si Ségolène Royal a perdu, c'est peut être parce qu'elle était fâchée avec les chiffres.. et ça c'est très mauvais dans une campagne.

jobin 13/05/2007 09:56

L'échec c'est surtout pour les socialistes de s'être allié  à la  L C R , le mot  RACAILLE est faible pour la clique à besancenot et bové , je suis scandalisé par leurs agissements qui mériterai l'enfermement ...

LUCAS 11/05/2007 23:46

Demandez donc à Monsieur Chevènement si la politique européenne préconisée par madame Royal correspond à ce qu'il défendait, et qu'il a écrit "pour l'Europe dire NON".. quest ce qu'on ne ferait pas pour un siège à Belfort..... Il avait aussi écrit  "le courage de décider" à 68 ans il est vraiment temps de se décider à quitter la scène..

Denise 11/05/2007 21:35

Un bien grand honneur ce grand Jury pour un dinosaure revenu de l'au-delà qui n'est plus que le maire contesté de Belfort, ville en grand déclin. Même dans son ancien fief il sera concurrencé par plusieurs candidats de gauche. Que représente-t-il? certainement pas le renouveau, c'est pathétique ces anciens qui s'accrochent comme des moules au rocher et qui n'existeraient plus sans quelques journalistes complaisants qui tendent leurs micros.

Ce sera vraiment une émission pour rien.