Nicolas Sarkozy fait un tabac à Bruxelles

Publié le par blog-pl-seguillon

 

 

 

 

Etant à Bruxelles hier pour y interroger le Premier ministre belge, j'ai pu constater, aux dires des uns et des autres et particulièrement à ceux du chef du gouvernement belge, que Nicolas Sarkozy avait fait un tabac lors de sa visite au président de la Commission européenne , mercredi dernier.

Ami du nouveau chef de l'Etat, Didier Reynders, vice Premier ministre de Belgique et ministre de l?Economie n'a pas lâché d'une semelle Nicolas Sarkozy. Le Premier ministre lui-même Guy Verhofstad a veillé à se faire photographier aux côtés du nouveau président français. Jamais la salle de presse n'avait accueilli un si grand nombre de journalistes. Mais, surtout, on n'avait jamais vu les fonctionnaires de la Commission, toutes nationalités confondues - ils sont nombreux, débouler de tous les étages du bâtiment  Berlaymont pour apercevoir le nouvel élu français et le photographier.

 

 

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Delcourt 28/05/2007 20:15

Le 28 Mai

Mais que vient donc faire Mr Thibault, Secrétaire Général du syndicat communiste CGT, au 60e Anniversaire du Festival de Cannes ? S’intéresserait-il aux intermittents du spectable ? Cette “catégorie sociale” créée de toute pièce par les socialistes et qui n’existe nul part ailleurs, dans aucun autre pays du monde…. Cette catégorie, elle aussi, peut se prévaloir de “droits acquis”, en d’autres termes le droit d’obtenir des avantages et allocations spécifiques. Mr Thibault défend d’ailleurs les droits acquis des “privilégiés” de la SNCF ou de l’EDF tant leur tâche est pénible et difficle!…..Peu représentative des salariés ( on peut les comprendre!…) , la CGT, plus politique qu’autre chose, n’a pas encore compris qu’il est temps de changer de culture en se réformant ( elle aussi… ) pour constituer une centrale syndicale à l’image des syndicats allemands capables de construire avec les syndicats patronaux dans l’intérêt général bien compris et mieux réparti. Ce serait très certainement plus efficace pour ses adhérents… et pour ceux qui ne le sont pas …

Ségolène Royal réapparaît!… Quel évènement!… Tout ce qu’elle trouve à dire est qu’elle n’a pas perdu les élections présidentielles puisqu’il s’agit tout simplement d’une “non victoire”.Quelle imagination fertile!… Le paraître, les incantations, le flou artistique, l’artificiel sont de retour… et le sentiment de vengeance aussi… Cela promet donc de voler très haut !…Il paraît que les électeurs de Nicolas Sarkozy sont “floués” car il n’a pas encore mis a exécution son programme… Notre “spécialiste du vent” invoque 10 mensonges proférés par notre Président ( sans doute “concocté” au cours de son séjour au Club Med de Djerba la Douce). Les attaques personnelles sont relancées. Un diable serait-il à la tête de l’Etat Français ?Curieuse stratégie destructrice pour accompagner les candidats à la députation de gauche et les aider à conquérir ou reconquérir leurs sièges!… Tant pis pour la gauche et tant mieux pour la future majorité présidentielle.

Http://yvandelcourt.unblog.fr

 

Manu 27/05/2007 18:29

Dire que le MR (mouvement réformateur) est l'UMP belge franco, il faut le dire vite. Il n'y a évidemment pas de tradition gaulliste en Belgique, ni de grand parti conservateur, et le MR est affilié à l'alliance des démocrates et libéraux européens dont le positionnement est plutôt centriste, voire centre-gauche.

sophie 26/05/2007 17:21

j'espère que M. SARKOZY va bousculer cette commission Européenne un peu, effectivement, somnolente.

Antoine 26/05/2007 15:49

Ce n'est pas Thomas mais bien Didier Reynders... et il n'est pas ministre de l'Economie mais des Finances... et président du MR  (l'UMP Belge francophone)

Il faudra revoir vos dossiers Mr Séguillon...

 

Mirino 25/05/2007 19:56



On a même l’impression qu’ils n’attendaient que ça à Bruxelles. D’abord Sarkozy dérange, puis il inspire pour que l’on soit captivé et alors prise dans l’élan. Il remet le plein courant. Un bon mélange de clarté, de sens commun, de conviction et avec ça le talent de convaincre. Il jette le pavé dans la marre puis en plus il y fait le nettoyage complète.D’ailleurs c’est rare d’entendre José Barroso parle autant. On imagine la Commission Européenne un peu comme un club anglais, tous en train de somnoler sur la terrasse attendant les meilleurs jours. C’est certain que Sarkozy va faire sa marque, peut-être plus qu'on n'a jamais imaginé.