DEVEDJIAN: UN " DROLE DE MINISTERE DE LA PAROLE"

Publié le par blog-pl-seguillon

      "A moi le ministère de la parole !" proclamait il y a deux ans Patrick Devedjian. Encore faut-il en bien user.

    La cause est entendue ! Qualifier de « salope » Anne-Marie Comparini comme vient de le faire Patrick Devedjian croyant n'être pas entendu,  est choquant. Cette exclamation non contrôlée relève de l’insulte. Elle a un fort relent sexiste. Nul ne niera son  caractère machiste ! Et ceux qui voudraient l’excuser au nom d’un possible humour conviendront que sa vulgarité est digne d’un sketch de Jean-Marie Bigard.

   Le propos filmé à son insu par le secrétaire général de l’UMP méritait-il pour autant de devenir affaire d’Etat ? Avouons qu’il est dans l’actualité des choses autrement plus graves dont on attendrait qu’elles suscitent une sainte indignation de la classe politique. Du chef de l’Etat à Ségolène Royal, du Premier ministre au futur vice président de l’UMP en passant par la garde des sceaux, chacun y est pourtant allé de sa condamnation vertueuse. Le propos a été jugé intolérable, inqualifiable scandaleux…

   Non sans une certaine tartufferie, une tribu politique qui, dans le privé, pratique volontiers  sarcasmes, vilénies, invectives et calomnie, a jeté l’anathème sur l’odieux pécheur avec des pudeurs de chaisières.

   Malheur à celui ou à celle qui aujourd’hui enfreint les canons du politiquement correct. Qu’il ou qu’elle le sache  – et nos élus doivent en tirer la leçon, il n’est plus aujourd’hui de propos privé, plus de off, plus de conversation qui ne soit  appelé à être jeté sur la place publique. Les caméras sont partout, grosses ou petites, professionnelles ou amateurs, visibles ou miniaturisées. Big Brother veille. L’espionnage est permanent.  Tout écart de langage regrettable, toute confidence malheureuse, tout secret confié est promis à être dans l’instant diffusé, amplifié, répercuté, massifié sur la toile.

   Convenons donc que le propos de Patrick Devedjian était certes insultant. Admettons qu’il est en soi frappé d’une connotation sexiste. Mais reconnaissons qu’il ne méritait pas cet excès d’indignité.

   Reste bien sûr à analyser politiquement cette affaire.

   Le mot utilisé par Patrick Devedjian illustre le mépris que ce dernier  éprouve pour la conduite politique d’ Anne-Marie Comparini. Le secrétaire général de l’UMP qui, dans sa jeunesse, faisait le coup de poing pour le mouvement Occident, n’est pas un tendre ! S’il regrette sa jeunesse d’extrême droite, il demeure adepte d’une droite musclée. A ses yeux, l’ancienne député UDF est coupable de trahison. Il lui en veut d’avoir été élue en 1998 avec les voix de la gauche à la tête de la région Rhône-Alpes après avoir dénoncé les tentatives d’alliance de Charles Million avec l’extrême droite. Et il ne lui pardonne évidement pas sa fidélité à François Bayrou .

   Ce mot est aussi significatif d’un certain décalage entre Patrick Devedjian et  la           nouvelle génération qui se retrouve aujourd’hui au sein du gouvernement. On n’aurait pas été surpris jadis d’entendre un Charles Pasqua ou un Jacques Chirac user de ce langage cru dans le particulier. On n’imagine pas un Laurent Vauquiez parler de la sorte.

   Ce mot est significatif également d’un certain hiatus entre Patrick Devedjian et la parti qu’il est censé diriger. Le secrétaire général de l’UMP paraît en effet confondre son parti avec ce que fut jadis le RPR. Celui-ci était monoculture, viril, volontiers machiste. Celui-là est l’association de courants différents et a donné davantage de place aux femmes.

    Enfin, l’exploitation immédiate de ce  mot par Jean-Pierre Raffarin  qui s’est dit offusqué et a adressé des excuses à Anne-Marie Comparini au nom de l’UMP, démontre s’il était nécessaire, que la direction bicéphale de l’UMP risque fort de tourner à la compétition sinon à l’affrontement permanent.

Publié dans blogpls

Commenter cet article

LEONARD 04/07/2007 10:35

04.07.07

Votre émission à la télévision suite au discours de françois Fillon à l'assemblé m'a très deçu.

De traiter François Fillon de régisseur de Sarkozy ou de chef d'équippe n'est pas convenabl: il est bien le Premier Ministre. Après lecture du livre de Fillon, vous aurez du constaté que le programme du gouvernement est inscrit dans son livre, avant les élections. Les commentaires lors de votre émission étaient plutôt négatifs. J'ai eu l'impression que certains de vos commentateurs n'avaient pas lu le livre de F. Fillon.

J'écoute régulièrement les émissions politiques sur LCI qui normalement sont de bonnes tenues, mais pas celle-ci.

Léonard

 

GAUCHER 03/07/2007 12:05

Propos qualifiés de commentaires? Ne faudrait-il pas parler de  commérages? Ne serait-il pas plus profitable de réserver cette énergie à une pédagogie politique ? Et donner à l'électeur l'envie de comprendre les vrais problèmes politiques ! Faut-il attendre Noël?

A quand un dialogue public et télévisé, au moment des entretiens gouv/partenaires sociaux ? A l'exemple de ceux que JC Bourret avait imaginé, en nous montrant en direct (en médaillon) un syndicaliste face à un PDG au cours d'une grève? Le citoyen pourrait ainsi se faire une opinion et son intime conviction de ce qu'il a vu et entendu.En toute impartialité ! Rêve ou du domaine du possible? Servius

 

ben 03/07/2007 10:20

Bonjour,Vous trouverez en appui des analyses et humeurs que vous lisez, des informations vidéo sur un nouveau site d'info sans pub (oui oui, sans pub) :http://demo.une.net mis à jour tout au long de la journée sur des sujets comme la politique française ou internationale, l'éco...

Mick Mada 03/07/2007 10:05

Monsieur Séguillon, questions de vocabulaire:

Est-ce qu'une fourbe est une salope ? - Est-ce qu'un traître est un connard ? -  Est-ce qu'un sot est un con ?  -  Est-ce qu'un faible est une merde ?  - Est-ce qu'une balance est une pute ?  -  Est-ce qu'un petit merdeux est un trou du cul ?  - Est-ce qu'un céfran est un enculé ? - Est-ce qu'un jeune est une racaille ? - Est qu'un courageux a des couilles ? – Est-ce que Mamère a des moustaches ? - Est-ce que Coluche est un enfoiré ?

 

bibou 02/07/2007 20:54

Bonjour modérateur du blog.