RETRAITES,ISF,ADN...

Publié le par blog-pl-seguillon

 

 

    Nous avions inauguré, avant les vacances un échange sur un certain nombre de dossier économiques et politiques à travers vos commentaires. Je vous propose de renouer avec cette pratique. Ainsi, je vous suggère de débattre autour  de quelques thèmes  lesquels j’aimerais avoir votre sentiment.

 

 

1.      Les régimes spéciaux de retraite.

 

      Estimez-vous qu’il faut les réformer rapidement quitte à soumettre aux organisations syndicales un texte déjà quasiment ficelé afin d’éviter de s’embourber dans d’interminables et peut-être vaines discussions ?

 

      Estimez-vous, au contraire, qu’il convient de prendre tout son temps et de donner toute sa place à la négociation avec les partenaires sociaux ?

 

      Pensez-vous que le passage ensuite par le débat parlementaire s’impose ou croyez-vous, comme l’a suggéré François Fillon qu’un décret suffirait et que les Français ayant élu un Nicolas Sarkozy qui, dans son programme a clairement annoncé cette réforme, il n’est nul besoin de solliciter les députés ?

 

      Conformément à la déclaration de Nicolas Sarkozy « "La vérité, c'est qu'il existe des régimes spéciaux de retraites qui ne  correspondent pas à des métiers pénibles et qu'il existe des métiers pénibles qui ne correspondent pas à un régime spécial de retraite », pensez-vous que certaines professions qui ne bénéficient pas aujourd’hui de régimes spéciaux de retraites seraient en droit de l’exiger demain ? Les agriculteurs par exemple.

 

2.      L’ISF

 

           Estimez-vous que les députés de l’UMP qui veulent – à l’occasion de la loi de Finances, sortir la résidence principale du calcul de l’Impôt sur la fortune ont raison ou tort ?

 

3.      Le filtre des tests ADN

 

      Le député Thierry Mariani, rapporteur de la loi sur l’immigration, propose de soumettre les candidats au regroupement familial à un test ADN afin de vérifier l’authenticité de leur lien du sang avec le parent déjà présent sur le territoire national. Ceci se ferait sur une base volontaire.

 

      Etes-vous ou non choqué par cette proposition ?

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

catherine 17/09/2007 09:27

Retraites : oui, évidemment il faut les réformer ... tant que dans sa vie active on cotisera bien moins que ce que l'on touche dans sa vie de retraité (il faut compter sur la croissance démographique, mais pas trop !) on va dans le mur.  Je pense comme Julien, que la question des statuts spéciaux doit être traitée : corps de l'Etat qui n'ont plus de raison d'être (les organismes type Etablissement Public  les employant étant de plus en plus privatisés ou en passe de l'être), des fonctionnaires (y compris en provenance des grandes écoles comme l'ENA) se morfondant dans des bureaux...La question des retraites apparaît à la fois comme la plus urgente et peut-être la plus simple (tout est relatif !)

julien 16/09/2007 19:23

bonjour,(et ravi de vous lire de nouveau :)1/oui, il faut probablement reajuster ces regimes par rapport a la penibilite actuelle reelle, c'est evidentmais il faudrait plus de 'courage' et aller jusqu'a reformer vers les fonctionnaires... de la Republique, et pas seulement le systeme des retraites (cf l'exemple de nos cousins Canadiens)2/oui egalement,  je pense que beaucoup de personne de ma generation evaluent a pas grand chose leur future allocation retraite et donc s'assurent d'avoir un toit au dessus de la tete d'ici la, au moins pour ne pas finir sous les pontsalors si en plus de ne pas toucher grand chose on se voit contraint de payer l'ISF a cause d'une augmentation de l'immobilier puis de vendre et finir dans la rue malgre tout...3/oui, toujours, c'est choquantles risques d'abus sont pires que les gains pour reduire la fraude dans ce domainele fichage actuel et la surveillance de chacun d'entre nous ('bon francais') est  deja tres intrusifen refaisant ma CNI, on a pris mes empreintes. je suis francais, je paye mes impots, je n'ai pas de casieril y a 15 ans, ce n'etait pas necessaire.ou en sera le fichage ADN des individus lambda dans 10 ans ?bien sur, lorsqu'on a rien fait de mal, on n'a pas a avoir peuron peut dire la meme chose de la police (ou des juges)... il y a pourtant parfois des erreurs. cela arrive peut-etre peu souvent, mais on peut raisonnablement s'interroger"Those who would give up Essential Liberty to purchase a little Temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety."

Patrick Nomico 16/09/2007 12:22

1 - retraites : le probleme de fond est que le systme par repartition ne peut a lui seul repondre aux besoins previsibles ( voir la pyramide des ages ) Cest donc une remise a plat complete qu'il faut faire, et supprimer au passage les iniquites actuelles bien connues ( SNCF / Banque de France etc... )



Passer par decret me semblerait etre un deni de democratie : nous n'avons pas elu un dictateur, mais un president qui doit trouver les moyens et le discours de reunir une majorite parlementaire pour pouvoir faire voter les lois qui s'imposent , et de faire en sorte que celles ci soient appliquees. A ma connaissance, c'est l'esprit de notre constitution et je ne vois aucune raison d'y deroger.



2 - ISF : a mon sens il faut supprimer cet impot qui est destructeur de valeur au niveau de notre pays. Le probleme de la residence principale me semble mineur. Quand on voit la couche fiscale que les revenus ou plus values paient avant d'etre disponible pour la depense, il faut donc arreter de decourager les forces vives de notre nation. Il est aberrant qu'autant de jeunes ou d'entrepreneurs ayant reussi partent a l'etranger pour ces raisons fiscales.



3 - Test ADN : oui. Sortons nous la tete du sable et reoconnaissons a quel point notre poitlique d'assistance fait la joie et le bonheur de tous les desherites de la Terre tellement ele est facile a contourner. Si nous voulons les aider, faisons le au moins en sachant ce que nous faisons, et en maitrisant les flux. Cela doit etre un choix de notre societe, et non une exploitation ehontee de nos systemes.

evelyne44 14/09/2007 20:57

Tout d'abord, merci de nous offrir cet espace d'expression.

1°/ Sur les régimes spéciaux. De toutes façons, une réforme générale de la retraite est nécessaire car le système actuel ne peut plus être financé. Par contre, je ne pense pas que ce soit une bonne solution de prendre les choses morceau par morceau, de traiter les catégories une par une, si ce n'est pour opposer une partie de la population à une autre et attiser les haines et les divisions. Il faudrait une réforme globale de toutes les retraites (régimes spéciaux, fonction publique, caisses agricoles, d'artisans...) en instaurant une retraite à points dont le coût serait variable en fonction de la pénibilité (il y a des métiers pénibles non reconnus, comme les infirmières par exemple) et en permettant à chacund de partir quand il estimera avoir atteint la retraite qui lui suffit.

 

2°/ ISF : c'est bien évident que les agiculteurs de l'île de Ré n'ont pas à être soumis à l'ISF du fait de la hausse des prix de l'immobilier sur l'île. Ceci dit, comme le disait un post précédent, il faut nuancer et voir si l'ISF est vraiment dû ou non à la spéculation immobilière. On pourrait moduler suivant l eprix de l'imobilier dans  les zones où la résidence principale se trouve.

3°/ Tests ADN. A première vue, c'est choquant, comme les video -surveillance. En y réflechissant, c'est un moyen nouveau que nous offrent les progrès scientiques. Si le but est uniquement d'éviter des fraudes, pourquoi pas. Mieux vaut empêcher des gens de rentrer plutôt que les jeter dehors une fois qu'ils ont commencé à s'intégrer. Je trouve plus choquant de fixer a priori un chiffre pour les expulsions. Doivent être explusés les gens qui refusent de s'intégrer ou qui commettent des délits, mais ceux qui font des efforts pour s'intégrer, je ne vois pas pourquoi on tient à les expulser uniquement pour faire du chiffre.

juju_971 14/09/2007 20:35

Les régimes spéciaux de retraite.Il est clair que certains régimes et avantages concédés à certains retraités n'ont plus lieu d'être. La question fondamentale qui se pose est : qui en a -légitimement-droit ? quels critères objectifs permettent de juger de cela. Pour rendre plus juste le système, il convendrait de rediscuter de l'ensemble des dérogations et de décider des régimes à conserver ou pas. Mais le sujet ne me manquera pas de susciter la défiance de nombreuses catégories d'employés sans compter les possibles dissenssions qui pourraient naître au sein même des confédérations syndicales au cours de cette course à la légitimité...l'ISF.Cette impot a clairement plus une valeur symbolique qu'autre chose... A mon sens, les revenus étant déja soumis à la redistribution (les plus riches paient proportionnellement plus) l'ISF pourrait très bien être un impot intégralement proportionnel comme l'avait proposé François Bayrou, en supprimant pour la lisibilité la plupart des exemptions.l'ADNClimat de suspicion quand tu nous tiens... Là encore, sur le fond cà semble assez normal de vérifier le lien de parenté pour le regroupement familial. Mais, sur la forme il s'agit encore une fois de dissuader le plus possible la démarche. L'effet de l'annonce flattera biensur les électeurs de droite.En fait ce qui me choque le plus, c'est la culture du chiffre que veut instaurer B. Hortefeux. Pourquoi 25 000 ? pourquoi pas moins (ou plus...). La question n'est pas une question de chiffre, il s'agit de reconduire dans leur pays ceux qui n'ont pas le droit de séjourner en France et qui n'ont pas d'impératifs familiaux ou profesionnels: qu'ils soient 2 ou 20 000... encore une'annonce, la vision purement comptable du destin de vies humaines m'exaspère, vraiment.