KOUCHNER, INVITE DU GRAND JURY

Publié le par blog-pl-seguillon

    Bernard Kouchner, de retour d’une longue tournée au Proche-Orient est, ce dimanche, l’invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

     Les sujets ne manqueront pas durant cette heure d’interview : le devenir du Liban, l’hypothétique influence de la France sur la résolution du problème israélo-palestinien, l’Irak et nos rapports avec les Etats-Unis, le changement de cap français sur l’Iran, les problèmes européens et les tensions franco allemandes, mais aussi le positionnement politique de Bernard Kouchner par rapport au chef de l’Etat et son regard sur son ancienne famille politique… et bien entendu toutes les questions que vous souhaiteriez voir évoquer.

Publié dans blogpls

Commenter cet article

MEkil 16/09/2007 16:28

Ma question se rapproche de celle de Benjamin : "En cas de tentative de passage du réglement du problème irakien a l'ONU, la France mettra t'elle son veto a la solution d'un envoi de troupes onusiennes (quelles comprenenent des françaosi ou non d'ailleurs) en expliquant clairement aux americains que "Qui seme le vent, recolte...", meme si un grand nombre de nos entrepises y verraient un marché nouveau???

...Car franchement je doute que dans 3, 4 ans on ne soit pas sollicite pour aider ces strateges nuls du Pentagone!!!

Benjamin 15/09/2007 20:25

Bonjour,

Aprés la visite et les propos de Bernard Kouchner en Irak, ma question est simple : La France va t-elle envoyer des troupes en Irak ?

kamedi 15/09/2007 07:34

"Bernard Kouchner, de retour d'une longue tournée".

Ah le marathon était très épuisant et Monsieur n'a pas rencontré le Hamas alors que ce parti a obtenu la majorité aux élections. Autrement dit il se moque de la légitimité des urnes.

Posez lui donc cette question : Comment compte-t-il promouvoir la paix sans rencontrer toutes les parties ?

Merci

jpb 14/09/2007 21:16

Et bien cher ami, la bonne question à poser et qui ne fâche pas sera la suivante:Quand Nicolas Sarkozy mettra en branle le chantier de la croissance en associant les différents états européens pour lancer les nouvelles entreprises de demain basées sur l'innovation en mettant en branle le principe d'un capital risque géré par les innovateurs eux-mêmes et alimenté pour  moitié par les états et pour moitié par le privé ?C'est une question longue, mais vous aurez l'habileté de la poser par petits bouts. ;-)

M.C. GRAN 14/09/2007 20:12

Kouchner, pas "Kouchener"...Quel rôle pense-t'il assurer dans les nouvelles formations du PS?Envisagerait-il de jouer les  médiateurs entre son parti et le gouvernement? Ce dont il est parfaitement capable et ce serait bien utile...