LE CAS COPE

Publié le par blog-pl-seguillon

   

 

      Sous le manteau, les députés de l’UMP confient qu’ils sont furieux contre le président de leur groupe, Jean François Copé.  En apprenant que ce dernier, député de la 6e circonscription de Seine et Marne, maire de Meaux, président de la communauté d’agglomération – pays de Meaux, avait décidé en outre de cachetonner dans un gros cabinet d’avocat. « Comment avec un pareil exemple, expliquent-ils,  défendre l’opportunité de conserver la possibilité de cumuler une mandat national et un mandat local. A contrario, le cas Copé apporte de l’eau au moulin des avocats du mandat unique ! »

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Mekil 08/10/2007 12:05

Tout a fait raison, et en plus il doit surement aller dans ce cabinet pour preparer de bonnes privatisations, ou fusions en douce, prevue par le President : ce cabinet est en effet repute pour le traitement des dossiers de fusion de grands groupes industriels français!!

Mais promis juré il ne dira rien dans les locaux du cabinet a ces collegues meme pas dans les couloirs...bref il rentrera directement dans son bureau et sortira avec ds oeilleres et un bandeau...et sans parler a ses collegues...formidable!

Surtout la honte, c'est d'oser dire qu'il faut travailler un peu pour erster "au contact avec le terrain"...je me demande si le travail d'avocat permet au mieux d'apprecier la perte de pouvoir d'achat des menages français ou les conditions de travail de certaines professions...vrai travail de terrain ce metier, pfff!!!