LE CAS CECILIA : CACHEZ CE MYSTERE QUE NOUS NE SAURIONS VOIR !

Publié le par blog-pl-seguillon

 

      Les journalistes usent de mille circonvolutions pour évoquer à mots couverts les difficultés du couple présidentiel.

      Le Parisien explique que l’épouse présidentielle «  fascine et intrigue » et s’interroge faussement dubitatif  : « pourquoi ne la voit-on pas davantage aux côtés de son mari » ? Un chroniqueur matinal sur une radio analyse, sans paraître y croire vraiment, les raisons officielles de l’absence en Bulgarie de la femme du chef de l’Etat aux côtés de son mari. L’Express, insidieux, souligne que le chef de l’ Etat a demandé à Claude Guéant de donner ordre aux ministres… de ne plus se faire photographier en compagnie de leurs épouses !

       La presse française paraît ainsi assise entre deux chaises. Elle n’a plus la réserve qui était jadis la sienne quant à la vie privée des personnages publiques. Mais elle ne s’est pas convertie pour autant au franc parler les médias anglo-saxons. Le résultat en est un propos particulièrement hypocrite !

 

 

Publié dans blogpls

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Orange Libre 12/10/2007 14:16

Un jour, elle est formidable et fait un travail formidable, un jour elle n'est plus là!Oh, la, la, que c'est dur la vie.On est pas des bœufs, c'était joué avant les présidentielles. Le p'tit caporal a essayé de cacher la misère sous le tapis, mais, ça ne marche pas.De là à museler la presse, faudrait qu'il arrête.

secret story 10/10/2007 17:20

se secret qui n'en un pour personne est la révélation d'une réalité atteignant chacun.la question qui se pose est la véritable situation de sa nouvelle compagne omniprésente...

Mekil 08/10/2007 23:14

Il me tarde de la voir inculpee aussi avec son mari pour l'affaire de leur appartement de l'ile de la Jatte paye pour la moitie par des investisseurs immobiliers qui ont eu des terrains de la mairie de Neuilly  pour des billes...bref Môôôsieur le President veut "la justice aussi pour ceux d'en haut" dans l'affaire EADS...qu'il se l'applique a lui meme alors!!

On va voir si le juge d'instruction saura garder son independance dans cette affaire...mais j'ai cru entendre que ce dernier serait mute prochainement..remplace par un camarade de promo de Môôôsieur le President???...peut etre!!

Que l'on est bien gouverne...en toute transparence...a croire que les français aiment cela...on rigole des politiques americains mais pour moins que cela ils seraient deja en prison!!

lucie 06/10/2007 10:54

je crois aussi, pour reprendre une expression de BALBO Alain, que Cécilia est le tourment du Président.

l'attitude des journalistes est effectivement significative de leur embarras, que je comprends, car la question n'est pas simple.

j'ai entendu sur une autre chaine que le Président avait déposé une demande de divorce au début de l'été. je suis convaincue que bcp de journalistes le savent.  j'ai aussi entendu, il y a quelques jours, que Madame n'habitait plus à l'Elysée... bon, soit.

ça ne me gêne pas, en ce qui me concerne. ce serait plus simple de faire un communiqué officiel sobre,ce serait aussi plus clair pour tout le monde. mais j'imagine que ce serait assez gênant pour toutes les réceptions officielles de la Présidence... d'où ces fausses convenances, je suppose.

mais Mme Sarkozy  n'est vraiment pas un sujet important pour la France, nous avons beaucoup d'autres soucis, bien plus importants!

Julien Texier 05/10/2007 22:22

Pourquoi une telle levé de bouclier lorsque l' on évoque la vie du couple présidentielle, qui a dans un premier temps été mis à nu par le père de famille lui même (mettant même son fils en scène) et dans un deuxième temps en devenant le "premier" couple de France?De plus, de la place Bauveau aux infirmière Bulgare, Cecilia Sarkozy est une personnage politique (même si elle n'a pas été élue) dont les travaux doivent être rendu public.Il est donc absolument normal et légitime que la presse se pose des questions, le jour ou nous devrons tous nous inquiété c'est lorsque la presse ne se posera plus de question. La presse doit être le poil à gratter de la République pour assumer pleinement son rôle.