TEST ADN : LE GOUVERNEMENT A PERDU LE CODE !

Publié le par blog-pl-seguillon

    

 

 

 

      Décidément, le gouvernement a joué un bien mauvais tour à la troisième loi sur l’immigration voulue par Nicolas Sarkozy.  Le chef de l’Etat  espérait frapper les esprits et flatter son électorat en durcissant les conditions d’entrée des immigrés sur le territoire français.

      Or , depuis que le gouvernement a repris à son compte l’amendement Mariani proposant de soumettre à un test ADN les candidats au regroupement familial, cette mesure fait tant débat et polémique qu’elle occulte tout le reste de cette énième législation sur l’immigration. Le gouvernement s’est pris les pieds dans le tapis et chaque jour qui passe accroît l’embarras des élus de la majorité. Concessions et modifications diluent le texte initial sans pour autant éteindre la controverse. Bien au contraire !  

      L’amendement Mariani  repris en termes plus modéré par le ministre de l’Immigration n’en a pas moins créé l’émoi chez les sénateurs qui l’ont retoqué en Commission des loi pour lui substituer une version très édulcorée.

      Le test devait être obligatoire, il est facultatif, payé par l’intéressé, il sera remboursé par l’Etat, applicable au deux membres d’un couple,  il ne concernera que la mère, définitivement pratiqué, il ne le sera qu’à titre expérimental. Il devait relever de l’autorité consulaire, il ne pourra être admis que par un magistrat.

      Voilà qui pourtant n’a pas convaincu le Conseil consultatif national  d’éthique qui a estimé une telle mesure contraire à l’esprit de la loi française. Chacun s’attend qu’une version aussi édulcorée qu’elle soit de l’amendement Mariani a de grande chance d’être recalée par le Conseil constitutionnel. Les évêques récusent le principe même de ce recours au teste ADN. Les pétitions contre cette mesure ont déjà réuni près de 100000 signatures dont certains sont prestigieuses telle celle de Dominique de Villepin. Voici maintenant que l’ancien garde des sceaux Dominique Perben se dit fort réticent tandis que Jean Pierre Raffarin qui a donné son aval à une formule édulcorée déclare néanmoins que le plus sage eut été de renoncer totalement à cet amendement.

     Singulier amendement qui, dans son principe, heurte les consciences ; qui, dans sa version expurgée ne sert à rien, qui, par la polémique qu’il a provoqué a fait oublier le reste de la loi et ruiné  l’effet que Nicolas Sarkozy espérait produire sur la frange la plus droitière de son électorat, qui a donné à l’opposition une occasion justifiée de lever croisade et qui a profondément divisé la majorité.

     Décidément le gouvernement n’a pas trouvé le bon code de l’ADN !     

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

jose 09/10/2007 14:42

Mr Hortefeux devrait sanctionner les patrons, les agences intérims, qui ne cessent d'attirer, d'exploiter les travailleurs clandestins plus tot que de nous embeter avec l'ADN.

C'est beaucoup plus facile de frapper sur des sans papiers que de frapper les patrons qui contribuent à gonfler le chomage et qui préfèrent employer des clandestins plutot que des chomeurs en situation réguliére.

Le gourvernement Français a toujours été très lache dans sa politique d'immigration accusant les petits, encore et toujours.

Mekil 08/10/2007 12:19

Oser ramener les liens familiaux a juste un spermatozoide et une voule est degoutante...mettre en place une loi de la sorte, c'est ne pas connaitre les moeurs et modes de vies africaines!!

Dans ces pays ou l'esperance de vie est bien plus courte que chez nous, les enfants d'oncle et de tante sont parfois "adoptes" naturellement par les autres membres de la famille, sans avoir de papiers a remplir, on ne laisse pas sur le bord du chemin des gamins la bas, ces enfants ne seraient donc pas consideres comme leurs fils et filles tout çà parce que leurs signatures genetiques ne sont pas les memes...n'importe quoi!

Vraiment on devrait plutot prendre exemple sur ce genre de comportement altruiste au lieu de chercher a faire voter une loi qui risquerait d'ouvrir la boite de pandores une nouvelle fois!!

tebawalito 07/10/2007 04:23

C'est à gerber!! certaines personnes, à la lecture de ces commentaires ne réduiraient la venue des immigrés en France qu'aux seules allocations familiales, ou à la CAF. pour nous rafraichir la mémoire, Souvenons nous du FAS qui est devenu l'actuel FASILD.  Le FAS a été  à l'origine créé pour remédier à une injustice. Laquelle avait été constatée dans les années 80. En effet à cette époque là, on a remarqué, que la plupart des immigrés, qui venaient travailler en France, cotisaient comme tout le monde  sur leur salaire, auprès des organismes sociaux. Mais à l'âge de la retraite ces derniers repartaient dans leur pays d'origine, sans introduire une demande de retraite, alors qu'ils y avaient droit. Cet argent restaient en Frances dans ces caisses et était réinjecter dans le lot commun du système de protection sociale et bénéficiaent, ainsi aux personnes vivant sur le térritoire Français inta-muros. Pour corriger cette injustice, l'Etat français avait créé le FAS. Qui est un fonds d'aide en direction des immigrants. Ces fonds sont versés sous forme de subvention aux associations oeuvrant pour l'intégration des immigrés. Si c'était vraiment les avantages de la CAF qui les faisaient venir en France, ils se seraient arrangés pour récupérer ces droits et rentrer chez eux avec une bonne retraite. Cette situation de non droit existe encore aujourd'hui. Alors ADN CAF la confusion est une grave erreur. L'ADN pose aujourd'hui une grande polémique d'ordre éthique. Ce n'est pas par gaîté de coeur que de hautes personnalités comme D.DE VILLEPIN, J.P.RAFFARIN, beaucoup d'autres, ainsi que BALLADUR que N.SARKOZY avait choisi face au Président de l'époque J.CHIRAC, demandent la mise en ordure de cet amendement. Il s'agit de tuer dans à l'état embryonnaire quelque chose de malsaine qui est en train de voir le jour. Pratiquer des test d'ADN devraient nous faire penser à ce qui s'est passé dans le passé. Lorsqu'on utilise la science à des fins pas catholique. Souvenons nous : l'eugenisme, il a inspiré les pires formes de repression et de discrimination, particulièrement dans l'Allemagne Nazie. C'est justement à ce titre que le conseil consultatif national d'éthique trouve sa place. Il est là pour nous rappeler l'esprit des lois françaises, afin de nous éviter de sombrer dans de telles dérapages. Sont rôle est d'empêcher l'utilisation de la science à de telles fins en d'autres termes pas de science sans conscience. Parceque si on laisse passer ce test ADN, a quelle sauce va-t-on être mangé prochainement ??? En Russie les russes égorgent et pourchassent en toute impunité les immigrés qu'ils accusent de leur voler leur emploi, si ce n'est pas la CAF. C'est une France comme la Russie qu'on veut?? Une France qui vivrait en vase clos dans sa suffisance?? Si le monde était ainsi conçu, que font les français qui sont installés à l'étranger et qui s'y plaisent? Si la France ne veut plus d'immigré, qu'elle rappele ses ressortissant de l'étranger et renvoie tous les immigrés chez eux, comme cela elle vivra seule repliée sur elle et B.HORTEFEUX et MARIANI creuseront des siècles et des siècles le sous sol pour apporter des devises  et remonter le CAC 40!! C'es ignoble cet "ho secours ils viennent envahir nos CAF" réduire l'être humain à la seul CAF ou à l'ADN, c'est vraiment ne pas le connaître. Sortez de vos nombril et regarder le monde, il se métisse votre ADN n'arrêtera rien le monde bouge. Et nous bougeront avec.  Merci à E. BALLADUR pour sa sagesse. [vous avez déclaré publiquement votre souhait de voir cet amendement au projet de loi sur l'immigration "retiré" vous avez aussi affirmé que quand on commet une erreur on la répare.  source LCI]Et vous avez raison. J'espère que la mobilisation de toutes les personnalités précitées et beaucoup d'autres nous évitera de tomber dans une France NAZIFIEE.

Ce texte doit tomber obligatoirement dans la poubelles les jours à venir. Le Président de la République a lui-mêm une famille recomposée. Il existe des hommes qui ont eu des enfants dans une prémière union se sont séparés de la mère et se sont remariés. Ma question : la femme fera ce test d'ADN pour ses propres enfants ou pour les premiers enfants de son mari?? Et les enfants adultérins : un homme marié, qui aurait eu le malheur de faire un autre enfant en dehors de son couple. A qui fera-t-on passer le test d'ADN, si le père veut faire venir cet enfant dont il ne vit pas avec la mère?? Les familles polygames nous le savons, que cette forme de famille est interdite par la législation française. Les enfants qui ne sont pas de même mère ... Qui passera le test d'ADN pour l'ensemble des enfants. Si la femme qui vit au domicile conjugal n'est pas la mère de tous???Si ces 3 ministres s'ennuient, ils feront mieux de démissionner. Il n'ont pas leur place dans la nation Française car à insiter sur une telle loi ils entraîne la France vers un naufrage certains.

tebawalito 07/10/2007 02:47

lorsqu'on lit certains commentaires, on a envie de "gerber ". Le conseil consultatif national d'éthique est le mieux placé pour juger de ce qui est bien ou qui ne l'est pas. Et il n'est pas à côté de la plaque? Lorsque, j'entend certains ne penser, qu'à protéger leur allocatins familiales; que les immigrés viennent en France dans le seul but d'en bénéficier au détriment des français de souche, cela me révolte. C'est un faux problème. L'on se trompe de débats. Je vais vous rafraichir un peu la mémoire. Savez vous au moins pourquoi avait été créé à l'origine le FAS qui est devenu aujourd'hui le FASILD?? Des études vers les années 80 ont démontré, que la plupart des immigrés, qui venaient travailler en France repartaient à l'âge de la retraite, dans leur pays d'origine en toute ignorance de la législation sur les retraites. En d'autres termes ils ne constituaient jamais de dossier de retraite et s'en allaite vivre définitivement dans leur pays d'origine, alors qu'ils avaient des droits ici, en France. Ils ne réclamaient donc rien. De ce fait les fonds que les caisses de cotisation pour la retraite et complémentaire prenaient sur leur salaire, ne leur profitaient pas à l'âge de la retraite.  Ils restaient dans les caisses française de retraite et sont réinjectés dans le sytème français de protection sociale,  profitant ainsi aux personnes vivant sur le térritoire Français. C'est justement, pour pallier à cette situation que le FAS (actuelle FASILD) avait été créé. Il était chargé de  redistribuer ces fonds inutilisés aux associations d'immigrés, qui oeuvrent pour  l'intégration .  L'objectif  aider à mieux s'intégrer en France.  Aujourd'hui certains immigrés savent qu'après avoir travaillé un certain nombre d'année, on peut demander à bénéficier d'une retraite en France. Cette frange informée reste très minime. Alors vous avez dit CAFFFF????????? Soumettre la seule mère au test d'ADN reste une abérrance. Les famille recomposée, et l'actuel Président SARKO en sait quelque chose seront des extra-terrestre dans ces test?? Un père qui a refait sa vie  avec une deuxième femme alors qu'il avait déjà des enfants d'une précédente union. Que prouverait le test ADN sur les enfants d'un autre lit de son  mari?? Cela signifiera t-il que lorsqu'un homme se marie avec une autre femme avec laquelle il vient s'installer en France, n'aura pas le droit de faire venir ses enfants de l'union précédente??Nous sommes encore là face à une sorte de sélection, de ségrégation bêt et méchante. Voyons monsieur les déçus de l'ADN, le monde ne tourne pas autour de votre nombril les personnalités telles que: Dominique DE VILLEPIN, J.P.RAFFARIN, E.BALLADUR pour lequel L'actuel Président avait lâché l'ex Président Français jacques CHIRAC s'est clairement prononcé sur ce sujet. Toutes ces personnalité du paysage politique Français, disent non à cet amendement. BALLADUR souhaite que l'amendement au projet de loi sur l'immigration soit "retiré" affirmant que quand on commet une erreur, on la répare". Et oui lorsqu'on commet une erreur on la répare. La question cruciale ici et c'est à ce titre que le conseil consultatif national intervient. Il là pour empêcher les partisans d'une science sans conscience. Nous savons ce que les pratiques de l'eugénisme ont généré dans l'histoire. Elles ont inspiré les pires formes de repression et de discrimination, particulièrement dans l'Allemagne Nazie. Avons nous la mémoire courte??????????????ça commence par l'ADN puis ça finit par injecter dans les veines de ces envahisseurs d'immigrés des poisons pour en finir avec eux de manière à les empêcher de piller notre CAF???? OU alors nous allons faire comme en RUSSIE ou on les égorges en toute impunité dans des endroits obscurs créant ainsi l'angoisse et l'intimidation face aux sorties?? C'est cette France là qu'on veut créér??????Dans ce cas que la France demande à tous les Français installer dans d'autres pays étranger de rentrer chez eux car il y'a la CAF qui leur revient de droit et vider la France de tous ces immigrere indésirables pilleurs de CAF chez eux. Comme ça chacun chez soi et vivons en vase clos!!!!!!!!!!!!!!!!Qu'elle tristesse réduire l'être humain à l'ADN et la CAF. C'est dégoûtant................

geronimo 06/10/2007 17:09

La premiere ethique c'est l'application des lois democratiques. On en est tres tres loin. C'est pour celà qu'on assiste à du grand guignol sur le test ADN - qui ne sert presque à rien sauf à certains de clamer leurs petites vertus pour pas chers -, pour oublier notre impuissance à faire respecter la loi.