l'art du "storytelling" en politique

Publié le par blog-pl-seguillon

L’épisode « Nicolas-Carla » pourrait renvoyer aux thèses développées par  Christian Salmon dans son ouvrage intitulé « Storytelling , la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits ».  S’appuyant sur des travaux étudiant  l’art du  marketing, du management et de la communication politique , son ouvrage s’applique à décrire et à dégager les effets d’une nouvelle doctrine de propagande privilégiant le registre narratif.

Le public a toujours aimé les histoires et plus encore les belles histoires, explique l’auteur. Mais si raconter des histoires fut longtemps une manière de cultiver l’imagination humaine en explorant à travers la fiction, tous les champs du possible,  le « storytelling » à l’inverse,  selon Christian Salmon est en revanche une manière de d’assujettir et de contrôler l’imaginaire des peuples. Pour l’essayiste, le « storytelling » est un instrument utilisé par les experts en communication  politique comme en marketing commercial  pour formater l’esprit des citoyens à la manière dont on formate celui des consommateurs. Le livre n’est pas dénué d’un systématisme qui en limite grandement la portée . Mais il donne peut-être une clef parmi d’autres pour mieux comprendre et interpréter la manière très politique dont Nicolas Sarkozy conte et instrumentalise sa vie sentimentale. Je vous conseille dans ce même ordre d’idée, l’article d’Evelyne Pieller « Comment s’élabore le consensus » dans la livraison de novembre du «  Monde diplomatique » .

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

evelyne44 18/12/2007 20:57

Le story telling, c'est sans doute très bien pour émerveiller le peuple et lui faire oublier ses problèmes, mais il faut être sûr de pouvoir maîtriser le scénario.... On a vu qu'avec Cécilia, Sarkozy n'a pas maîtrisé grand chose ; je ne suis pas sûre qu"avec Carla Bruni dont la vie a toujours été celle d'une femme indépendante, il maîtrise vraiment mieux...

A propos d'histoires qu'on nous raconte, voici la fin d'une belle histoire, celle d'un Grenelle de l'environnement où on nous avait raconté qu'on prendrait en compte nos inquiétudes et qu'il y aurait un moratoire sur les OGM. Fin de l'histoire entendue aux info d'Arte ce soir  : la commercialisation du mais OGM monsanto est autorisée. Dommage qu'on ait beaucoup médaitisé le début avec le Grenelle, mais qu'on parle moins de la fin ...

jose 18/12/2007 14:47

Il n'y a aucun doute notre président est un manipulateur.

 Son bonheur devrait etre nous le peuple et non sa libido personnel et de surcroit avec un ex top-modèle de gauche. (Quelle idiote cette Carla, qu'espère t-elle avec un tel égocentrique?).

Un bon moyen pour éviter d'affronter les réels soucis de la nation tel que le chomage, les sans abris, la vie cher.

Il y a plus important que cette péripatéticienne de luxe, je le dis, il y a nous, la nation, le citoyen, nous sommes plus important .

Nicolas se préoccupe trop de ce qui se passe en dessous de  sa ceinture (méthode Américaine, meme Kadhafi a plus de pudeur) et cela ne lui est pas permis. Un homme d'état se doit d'etre "assexué" aurait on l'audace d'immaginer la vie sexuel de poutine? Jamais.

Notre président est un artiste raté se vendant au plus offrant et qui phantasme sur la vie des rappeurs américains bling-bling et de ces voyous ( qu'il condanne mais qu'il envie) de cités qui s'enrichissent dans l'illicite.

La seule raison de son élection est de satisfaire ses besions personnels (les filles, l'argent, portable, vetements de marques, à quand le reste? ) sur le dos du contribuable.

Gillou 18/12/2007 14:03

Cher PLS, je lis toujours avec une très grande attention les papiers que vous nous proposez, ainsi que les commentaires que j'apprécie pour leur justesse d'analyse (voir ceux d'Alceste, Charles, Evelyne44 etc...)  tout en restant dans des échanges contradictoires mais respectueux.

 



Mais depuis quelques temps le blog est passé d'une bonne tenue d'échanges à un langage que je qualifierai presque de charretier et c'est franchement un grand dommage et désolant de voir un site d’une excellente tenue, se transformer dans un échange de grossièreté et d’intolérance car bon nombre de commentateurs (dont moi) vont déserter cet endroit de convilvialité entre gents bien éduqués. Je pense qu’il serait bon que vous y mettiez bon ordre avant que cela ne devienne une bataille de tranchée.

Respectueusement votre.

 





 



 

Olivier 18/12/2007 13:07

Tout ceci correspond parfaitement au parfum politique qui règne depuis quelques temps. Votre blog lui même semble ne pas pouvoir  échapper au formatage méthodique de notre président. Au delà, il faut bien l'avouer de l'excés ridicule du battage médiatique, la question clairement posée est celle du débat de fond. Je considère que la fracture si évidente entre les pro-sarkosystes qui ne voient en lui aveuglément que tous les ingrédients du chef d'état providentiel et les anti qui lui trouvent tous les défauts, est le début d'une nouvelle ère.

Certes chacun sait que M. SARKOSY adore jouer avec les contradictions et les paradoxes mais par dessus tout il maîtrise à la perfection l'art de la dispersion. En agissant volontairement en dehors de toute logique de gouvernance, c'est à dire en cherchant à diviser avant d'organiser, il place chacun de nous face à nos peurs, nos idées les plus primaires. Travailler plus pour gagner plus... (ce qui on le sait ne pourra pas concerner tout le monde), désolidariser la santé, impliquer les civils dans la politique active d'immigration "controlée" etc...

Bref chacun se raccroche à ce qui lui semble le plus primordial, rejettant évidemment la faute sur son voisin et c'est parfaitement ce qui se produit sur ce blog. Deux camps tiraillés par leurs convictions primaires, encensés par un président omniprésent sur la scène médiatique et par des prises de position extrèmement tranchées. Ajoutez à cela l'ingrédient économique avec une crossance amorphe et vous obtenez tout à fait logiquement une guerre du plus fort...

En jouant quasimment uniquement sur l'effet d'annonce (ex: Les heures sup et la loi TEPA), il crée des insatisafactions à terme et nourrit l'insécurité....

M. SARKOSY, Gouvernez au lieu de faire votre show car il y a tant de travail à faire et si peu de temps... regardez donc ici ce que vous êtes en train de faire à vos ouailles....

Bea 18/12/2007 12:56

CHER PLS, une nouvelle fois un article trs pertinent: je le pense honnetement! . mais.... une nouvelle fois, je reitere ma question: pensez vous toujours que Mr sarkozy etait le plus "a meme " d'etre le chef de l'etat, on a limiter la casse en votant pour lui?