Nathalie Kosciusko-Morizet , invitée du Grand Jury

Publié le par blog-pl-seguillon

Nathalie Kosciusko-Morizet , secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, sera l'invitée dimanche prochain du Grand Jury RT-LCI-Le Figaro. Le ministère vient en effet de publier la transcription législative - loi d'orientation, du Grenelle de l'environnement qui sera examiné fin mai en conseil des ministres et soumise à l'Assemblée au début de l'été.

 

 

Une bonne partie de cette émission sera donc consacrée aux mesures législatives qui doivent traduire dans les faits les bonnes intentions formulées à l'automne dernier par les participants du Grenelle de l'Environnement. Et sans doute avez -vous nombre de questions à ce sujet.  Nous reviendrons à ce sujet à la loi sur les OGM qui a conduit la secrétaire d'Etat à accuser son ministre et le président du groupe UMP à l'Assemblée de manquer de courage.

 

 

On n'oubliera pas toutefois que Nathalie Kosciusko-Morizet est aussi secrétaire générale adjointe de l'UMP, ce qui nous conduira à une série de questions plus politiques sur le fonctionnement de cette formation et ses relations avec le gouvernement et le président de la République deux jours avant que ce dernier ne viennent célébrer avec les nouveaux adhérents l'anniversaire de son élection à la présidence de la République.

 

 

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

SEDAT Reynaldo 05/05/2008 14:42

Bonjour Pierre-Luc-Séguillon...!

Petit rapport qui ne mange pas de pain...!

Dans l'alimentation,étant un sportif dans l'âme,je préfère cibler l'importance d'un produit de marque quitte à y mettre le prix au détriment de la quantité,plutôt que de le payer moins cher pour avoir la quantité au détriment de la qualité...!

La raison,c'est de trouver le meilleur rapport qualité/prix,vous l'aurez remarqué...!

Il n'y a pas à tergiverser,le plus cher,c'est la chère...!

Reynaldo. 

Jeff de Burlats 05/05/2008 08:49

Comme cette émission fut agréable à suivre! L'expertise de NKM a éclairé le débat et sa répartie a donné un ton franc et "joliment féminin" à cette heure d'instruction civique et politique. Merci Madame.

Alain 03/05/2008 00:29

Cher PLS,

 J’ai un aveu à vous faire, j’avoue ne pas bien comprendre, pourtant je vous assure j’ai fait des efforts d’attention. Quels sont réellement les problèmes posés par les OGM dans le cadre législatif du Grenelle de l’environnement ?

Je ne vous parle pas des éventuelles pollutions de la culture en plein champ, je pense être à jour, avoir saisi, c’est après que les choses se gâtent. Comme au théâtre pour un même livret tout est affaire de mise en scène et d’interprétation.

A l’écoute de deux éminents scientifiques, en débats tout récemment, je me disais cette fois je vais savoir. Au final, je connais mieux certains noms d’oiseaux, leurs cris, leurs graphes, leurs comités d’accueil oui, mais pour y voir plus clair fichtre que non, c’est l’impasse !

Quel est donc ce mystère ! Oh j’ai bien vu que notre Président faisait le fier ! Nos bienveillants députés ne savent plus et se fâchent ! Ce n’est pas la belle Nathalie qui les traiterait de lâches ! Même Bové, la moustache en bataille/ Hésite sur son Wc de paille ! Faudra t-il les faucher tout de même ! Toutes, ces récoltes et ces vergers OGM !

Alain

Jeff de Burlats 01/05/2008 19:00

Ayant fait preuve de "bravitude" en s'en prenant aux siens dans le cadre du débat sur les OGM, Madame Kosziusko-Morizet a levé "un lièvre bio" sur l'attitude politique, scientifique et commerciale de la Nation. peut-elle expliquer aux "béotiens" comme moi de quoi il en retourne. Bref, c'est quoi le problème?

Par ailleurs, je n'ai toujours pas compris contre quoi se battait J. Bové. Contre un risque  sanitaire? Contre un risque de monopole commercial? Contre un risque d'asservissement des agriculteurs utilisant des semances OGM? Ne focalise-t-il pas l'opinion sur un "écueil" symbolique au risque de compromettre des recherches qui pourraient rendre de multiples services dans d'autres domaines et en tous les cas, permettre de nourrir les populations en danger de mort?

SEDAT Reynaldo 30/04/2008 17:44

Bjr Pierre-Luc Séguillon...!

Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un "organisme vivant dont le patrimoine génétique a été modifié par génie génétique,soit pour accentuer certaines de ses caractéristiques ou lui en donner de nouvelles considérées comme désirables,soit au contraire pour atténuer,voire éliminer certaines caractéristiques comme indésirables".

Cette modification génétique se fait par transgénèse,c'est-à-dire insertion dans le génome d'un ou de plusieurs nouveaux gènes,sous forme de portions d'ADN issues d'un autre organisme,les gènes insérés pouvant dans certains cas remplacer des gènes originels(mécanisme d'invalidation de gène).Un organisme transgénique,terme qui désigne les organismes qui contiennent dans leur génome des gènes "étrangers",est donc toujours un organisme génétiquement modifié,l'inverse n'étant pas toujours vrai.

Je crois qu'il faut être très prudent sur la question car considéré comme un acte contre nature par certains pouvant conduire à l'eugénisme et se heurter à des obstacles d'odre moral,religieux et social...!             Reynaldo.