Majorité: séquence à risque

Publié le par blog-pl-seguillon

La majorité va connaître, d’ici à la fin du mois de mai, une séquence difficile à l’Assemblée et nationale et dans la rue. Dans la rue, la manifestation des fonctionnaires puis celle des salariés contre le passage à 41 ans de cotisation retraite devraient témoigner du profond mécontentement  des Français tel que l'observent les élus dans leurs circonscriptions auprès de leurs électeurs.  Dans l’hémicycle,  l'adoption des trois  projets de lois :  loi OGM ,  loi de modernisation de l’Economie et  réforme des institutions ne seront pas des promenades de santé pour le groupe UMP.

Le débat sur la réforme  des institutions relève en effet du parcours du combattant. Et l’issue en est  incertaine. Ce matin, en raison même du vote de plusieurs élus UMP,  la  commission des Affaires étrangères a rendu un avis défavorable à la réforme.  La majorité est divisée en effet sur le sujet.  Un certain nombre de députés de l’UMP désapprouvent la limitation du recours au 49,3, l’encadrement des pouvoirs de nomination du chef de l’Etat, l’abandon de l’automaticité du référendum pour toute nouvelle adhésion à l’Union européenne , voire l’expression du président de la République devant les députés.

La gauche est tout aussi divisée  sur le contenu de la réforme. Mais elle hésite également sur la tactique à adopter. Elle n'a pas encore chosi entre deux attitudes.

L’une, très politique, consiste à prendre motif d'un désaccord sur un point du  texte proposé pour bloquer l’adoption de la loi - il faut les voix des trois cinquième des parlementaires pour que la loi soit adoptée en congrès,  et pour infliger un camouflet à la majorité, au gouvernement et à Nicolas Sarkozy.

La seconde attitude consiste à trouver un compromis et à ne pas faire obstacle à l’adoption de la loi pour pouvoir ensuite tirer profit de l’accroissement des pouvoirs du parlement.

Ce matin, les socialistes, encouragés par le fiasco des OGM semblaient privilégier la première première posture.

La majorité risque ensuite de buter sur la loi de modernisation de l’Economie. Nombre d’élus redoutent que la libéralisation d’installation en centre ville de super marchés de moyenne dimension ne tue le petit commerce sans pour autant concurrencer les grandes surfaces.

Dans les trois cas, OGM, institutions, loi de modernisation il paraît évident que les dysfonctionnement avérés ou possible au sein de la majorité sont la conséquence d’un profond malaise des élus de l’UMP. D'une part, ceux-ci  ont le sentiment de n’être pas suffisamment associés à la confection des lois; d’autre part ils semblent déstabilisés par le divorce croissant qui existe au sein de l’Exécutif entre L’Elysée et Matignon dont nous avons déjà plusieurs fois l’occasion de faire état ici même et dont l'hebdomadaire l'Express fait cette semaine sa "une".

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

SEDAT Reynaldo 16/05/2008 10:11

A claude...!

Vous êtes quelqu'un de très intelligent...!

Pour en finir avec le "point de vue de Sirius" pour rester à terre,sur la mort(c'est vrai que j'ai cotoyé avec elle),je crois dur comme fer que nous sommes tous,qui que nous soyons,extirpés du néant,la mort étant étroitement liée avec cette vie présente,quand nous mourons,nous tuons cette vie mais aussi,la mort qui était avec elle(maladie,vieilliesse),et que nous nous tendons et portons vers un tout,absolument certain,et qu'il vaut mieux la fin d'une chose que son commencement,aussi étrange que celà puisse paraitre,pour justifier l'amour...!

Vous avez raison quand vous écrivez de profiter de cette vie,d'abord...! 

Sincèrement votre,Reynaldo.   

Claude 16/05/2008 00:19

Béa,

Continuez à parler (éructer ?) comme une charretière et vos commerçants ne voudront même plus vous vendre  la viande sous cellophane, dure, qui casse les dents et qui a rétréci de moitié une fois cuite, les fromages comme aux USA (la mozzarella, le fromage orange plastifié pour burger ou le Monterey, le fameux cheddar, qui peut servir de  plâtre pour vos murs, les yaourts dégueulasses remplis de gelée fabriquée à partir de cervelle de boeuf,  et d'édulcorants issus de la chimie lourde que, semble t'il, vous consommez habituellement et dont vous nous menacez inutilement.

Mais ne vous inquiétez pas pour nous, quel que soit le gouvernement, nous consommerons encore longtemps nos bons produits de privilégiés. Nous connaissons les bonnes adresses de grandes surfaces qui font ça pour un prix attractif.

Quant à vous je trouve que quand vous voyagez vous ne fréquentez pas les meilleurs endroits. Je suis sûr que l'on peut manger correctement même aux Etats-Unis. Voyager s'apprend aussi.

Claude

Bea 15/05/2008 20:58

Dautre part, ya pas besoin d'etre riche come vous pour bien manger!  Encore heureux! Suffit d'avoit du bon sens, d'aller au marché, d'aller faire ses courses chez les artisans, les vrais !

Desole Claude, cest pas encore  demain la veille que vous pourrez regarder les autres pauvres de haut en se moquant de se qu'ils mangent!  Quel mepris! Quelle arrogance! Vous etes pitoayable mon pauvre vieux! Continuez! Ce nest pas de la deception que vous allez creer apures de ceux qui ont voté sarko, mais plutot de la revolte!  On en reparlera!

Bea 15/05/2008 20:55

Evidemment Claude que l'on trouve pleins de fromages en grandes surfaces: non vous etes vraiment aussi ebte que cela ou vous le faites expres, cest incroyable! Ce que l'on risque cest sjutement la disparation de tous ces frogames , de toute cette richesse! Je ne pense pas que Nesle, ni Coca  se mettent un jour a produire en quantité industrielle et en chine du Saint Marcelain!!  

Bea 15/05/2008 20:52

Puavre Bouzid, vous etes a la masse! On voit que vous netes pas vraiment un cuisinier! Les meilleurs viandes se trouvent toujours chez les vrais artisans, les bouchers!   Votre couche s'epaissit de jours en jours :)