Julien Dray, invité du Grand Jury RTL LCI Le Figaro

Publié le par blog-pl-seguillon

Julien Dray est, au sein du PS,  l'un des nombreux quadra-quinqua à avoir fait acte de candidature pour le poste de Premier secrétaire du PS. Il est, ce dimanche, l'invité du Grand Jury RTL LCI Le Figaro. Le député de l'Essonne est porte parole du parti socialiste. Il a fait campagne l'an passé aux côté de Ségolène Royal.  Membre  fondateur de SOS racisme  en 1984. Ancien vice-président de l'Unef , il a créé avec Jean Luc Mélenchon et Marie Noëlle Lienemann la tendance gauche socialiste au sein du PS dans les années 80. Il s'est depuis séparé de ses amis pour rallier le courant majoritaire de son parti. Dans un petit livre paru il y a quelques semaines aux éditions du Cherche midi, celui que ses camarades surnomment volontiers "Juju" explique pourquoi , selon lui, le PS doit redevenir une formation politique moderne, populaire, de gauche , et éviter de succomber à ses  vieux démons: les querelles de personne masquées derrière des paravents idéologiques. Nous lui demanderons de nous expliquer comment. Nous l'interrogerons également sur l'attitude de son parti face aux réformes initiées par Nicolas Sarkozy. 

 

Publié dans blogpls

Commenter cet article

Claude 19/05/2008 09:43

Bonjour monsieur Séguillon,

Je ne connaissais pas Julien Dray qui n'avait jamais attiré sérieusement mon attention. Je me demandais quelle importance il pouvait bien avoir pour qu'on parle de lui.

Suite à votre émission, je crois avoir la réponse. Il n'a strictement aucune importance. C'est probablement un excellent suiveur, un suceur de roues, mais surement pas un leader. Même comme collaborateur il doit être "à problèmes" car s'il est potentiellement un bon exécutant et surement un bon organisateur il doit aussi avoir des initiatives personnelles brouillonnes "pour plaire".

Il y a des tas de gens comme lui qui savent dire ce qui ne va pas mais qui n'ont pas vraiment d'idée consensuelles sur la façon d'y remédier. 

Je crois que si par extraordinaire il devenait Secrétaire général du PS, ce serait par défaut, parce que les bons candidats se seraient neutralisés. Il veut ménager les chèvres et les choux comme tous les stratèges qui savent où est le danger mais qui attendent d'avoir une bonne idée qui ne froisse personne. C'est ce que faisait F. Hollande mais avec une carrure et une intelligence politique très au dessus de celles de J. Dray.

Ses convictions affichées sont obsolètes et il n'a pas vraiment d'arguments cohérents pour les défendre. Je crois qu'en réalité, il connait la théorie économique mais n'arrive pas à la faire coller avec ses ambitions politiques.

Ou alors, c'est qu'il cache bien son jeu.

J'aurai aimé que vous lui fassiez expliquer ce qu'il appelle "redéployer" les effectifs de la fonction publique. Et, si cela veut dire la même chose que pour nous,  en quoi selon lui une autre répartition des effectifs, sans les réduire, permettrait de faire des économies ?

Cordialement,Claude

SEDAT Reynaldo 18/05/2008 08:57

Bjr Pierre-Luc Séguillon...!

A Jeff de Burlats..!

Pierre Dac avait aussi dit:"Parler pour ne rien dire ou ne rien dire pour parler sont les deux exemples formels et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de se la fermer plutôt que de l'ouvrir...!

Oh combien,c'est vrai,surtout pour les "politiques"...!

A propos de Confucius(v.551?-V. 479 av. J.C.?),l'un des plus grand philosophe que la Chine n'ait  jamais connu,malgré et grâce que sa philosophie était pleine de sagesse,elle n'en restait et paraissait pour le moins confuse et incomplète...!

La preuve,il avait dit:"Si,tu n'y vois pas dans l'obscurité,allume une bougie,mais,il avait oublié de rajouter,avec quoi?  Trois fois lol.

Moralité,l'amour est aveugle...! mdr

@+,Reynaldo. 

Jeff de Burlats 17/05/2008 19:00

Cher PLS,

En revanche, j'ai touvé lamentable l'attitude des représentants du PS envers B. Kourchner, lors de l'émission d'Arlette Chabot et notamment P. Moscovici qui a agressé le Ministre "d'ouverture"en affichant un sourire dédaigneux et en assénant des attaques au verbe acide, le traitant quasiment de "Collabo". Est-ce digne de ceux qui ne cessent de prôner le respect et une autre politique?

Par ailleurs, faute d'arguments contre le mouvement général de réformes déployé par la droite au pouvoir, on a eu droit  au "tout sauf Sarko", "Haro sur le Sarko" dans la veine de tout ce qui est dit, écrit, craché sous différentes formes. Est-ce la seule arme pour combattre une politique: mettre un contrat médiatique sur la personne du Président?... en espérant que l'impopularité aura le dessus sur les résultats???

Pas digne tout ça ! ! !

Bonne émission.

Alain 17/05/2008 17:06

Le Bloc-notes

() La révision de la constitution ou la bataille de France?

Chaque formation, en ordre de bataille et drapeaux au vent, veut conquérir de haute lutte « son article » de la révision constitutionnelle. Edouard Balladur et ses constitutionnalistes du comité de révision lèvent les bras au ciel, impuissants au dépeçage en règle de leur belle œuvre !

Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse !

() A Paris, à vouloir courir deux lièvres à la fois, le faux pas de Bertrand ?

A l’issue des municipales le maire de Paris Bertrand Delanoë, cet autodidacte ambitieux, pouvait se vanter d’un sans-faute politique. Je le voyais avancer ses pions avec talent en même temps que son audience nationale prenait de l’épaisseur.

En refusant brutalement de mettre en œuvre un service minimum d’accueil des élèves à Paris, en s’alignant sur les positions radicales d’un Henri Emmanuelli, il redonne la main à Nicolas Sarkozy.

 Les parisiens sont attachés à ce service d'accueil ! Ils risquent de lui rappeler un jour, ce faux-pas d'orgueil.

()Ségolène recalée, Ségolène dans une église, Ségolène sur le plongeoir ...../

Cette semaine, reçue pour un oral devant les profs de Polytechnique au Cercle des économistes, Ségolène n’a pas obtenu la moyenne espérée. Le verdict est tombé, pas le niveau et le redoublement n’est pas recommandé !!

En procès avec un magazine pour une photo volée, elle serait représentée de dos, dans une attitude de prière dans une église italienne. Quelle histoire pour une petite prière avant son plongeon dans la marmite socialiste !

Comme il y a un an elle aurait une nouvelle fois décidé de prendre le parti ! Sur le plongeoir, c’est dit elle y va !

Attention prévient Jean-Christophe Cambadélis, le PS ce serait une "pétaudière" pas une piscine !

()La croissance et le pouvoir d’achat sont au rendez-vous

Contre les manœuvres des cassandres qui sapent le moral des français depuis six mois, les statistiques nationales livrent enfin leurs résultats, après il faut bien le dire quelques curieuses réticences (ayant annoncé 1.8 puis 1.9%) avant les municipales !!!.

Une croissance 2007 de 2.2%, un pouvoir d’achat en progression de 3.3% pour 2007, l’une des plus fortes progressions enregistrée depuis longtemps.

Christine Lagarde et le Chef de l’Etat jubilent, tournicoti tournicoton la croissance et le pouvoir d’achat nous les vaincrons !

() Le Nouveau Centre & le Modem

François Bayrou aura eu bien du mal avec son règlement intérieur du Modem, pire que notre constitution, du bruit des éclats, de la fureur et pour finir des pleurs !

Hervé Morin ce week-end tient son premier congrès. Le Nouveau Centre qui devrait changer de nom, devinez ? La Nouvelle UDF ?Comment deviner..? Nous verrons.. !

Au centre plus rien n’est mou ! Il est archi-dur le centre Bayrou ! Au centre plus rien n’est tien ! De tes copains prend soin cher Morin !

() Le Référendum en Irlande

Le traité simplifié de Lisbonne sur l’Europe sera soumis à référendum en juin prochain. Seul pays de l’Union à devoir user de cette procédure !

Le oui progresse, le non régresse mais les électeurs se stressent, les européens les caressent allons faites preuve de sagesse, cette insoutenable incertitude qu’elle cesse, allez donc voter pas de paresse ni de bassesse, ayez cette politesse de nous rejoindre en vitesse !

Alain

Jeff de Burlats 17/05/2008 13:25

Bonjour Monsieur Séguillon,

Monsieur  Dray,

Vous êtes le candidat idéal pour diriger le PS, au moins pour votre sens du débat permanent, de la remise en question des acquis, du dévouement au parti et votre posture qui exclut vanité et arrogance. Mais...

Comment un homme de conviction, de combat politique, de dévouement à sa cause, peut-il se contenter d'une "Déclaration de principes" aussi mièvre et passe-partout que ce verbiage qui "ferait" consensus au sein de ce grand parti? Pour le résumer dans la veine "boyscoutiste" que suggère sa lecture, on y dit que: Vous êtes les "gentils", que tout le monde est gentil et tous nous sommes frères. Vous voulez le bonheur pour tous les gentils, une politique libérale et une économie gentilles, des riches pas trop riches et des pauvres pas trop pauvres...et surtout protéger la terre cette gentile mère nourricière. En plus élaboré et comme le suggèrent les "postures dévotes" d'une certainee candidate, vous êtes les nouveaux porteurs de la bannière d'un certain Jésus Christ ??!!

En quelques citations:

Votre programme "revu et corrigé": La règle du sage pour gouverner, est d'ouvrir les coeurs et d'emplir les ventres. (Lao-Tseu)

La guéguerre des "EGOS candidats" : L'esprit instable et dispersé, ignorant la voie de la doctrine, aimant la flatterie, ne sera jamais mûr pour la sagesse. (Bouddha)

Les dirrigeants du PS face aux militants: Il est démocratiquement impensable qu'en République, il y ait autant de gens qui se foutent royalement de tout. (Pierre DAC)

Pour Vous, dans ce "bordel ambiant" : Se préparer au pire, espérer le meilleur, prendre ce qui vient. (Confusius)

Pour vos amis journalistes (pour certains propos rapportés non confirmés) : Je suis journaliste, je suis partout, j'écoute tout; ce que j'entends je l'écris, ce que je n'entends pas, je l'invente. (P. Dac)

Bonne émission.